Lundi : « Le chômage devrait encore durer »

C’est la réflexion du secrétaire au travail et la protection sociale, Law Chi-kwong, ce dernier a indiqué que cela pourrait prendre plus de trois ans pour que le taux de chômage tombe en dessous des 5%.

Le taux de chômage a bondi à 7% soit le taux le plus élevé en près de 17 ans.

En 2003, le taux de chômage de la ville a atteint plus de 8%, au plus fort de l’épidémie du SRAS. Le taux n’est descendu à 5% que trois ans plus tard au deuxième trimestre de 2006, a-t-il indiqué sur son blog.

Mardi : Un nouveau chemin de randonnée à Lantau

Les amateurs de randonnées pourront bientôt tester un nouvel itinéraire avec un sentier de 100 kilomètres prévu sur l’île de Lantau.

Le secrétaire au développement Michael Wong Wai-lun a indiqué sur son blog qu’une étude allait être lancée sur l’amélioration du réseau de sentiers de randonnée et de pistes cyclables de Lantau.

Henry Lam Kwun-wang, ingénieur du département de génie civil, a indiqué, de son côté, qu’ils espéraient développer le secteur avec un sentier de randonnée de 100 kilomètres faisant une boucle autour de Lantau – en reliant la randonnée existante. Une carte du sentier montre que l’itinéraire proposé reliera 10 endroits, dont Sunny Bay, Tung Chung, Tai O, Cheung Sha, la péninsule de Chi Ma Wan, Pui O ou encore Mui Wo.

Un autre projet est en discussion, une promenade au bord de l’eau de 4,9 km pour laquelle le gouvernement a déjà réservé des terres. Un autre ingénieur du département, Kristy Wong, a déclaré que la promenade du front de mer sera construite dans la zone d’extension de Tung Chung Est, avec un parc au bord de la rivière prévu lui, plus tard.

 

Mercredi : Des élus « patriotes » à Hong Kong

C’est ce que la Chine commence à évoquer dans le cadre d’une réforme électorale pour l’ancienne colonie britannique. « La Chine souhaite donner aux « patriotes » l’accès aux élections à Hong Kong », a déclaré Xia Baolong, directeur du Bureau des affaires d’Hong-Kong et Macao. « L’application du principe selon lequel des patriotes doivent gouverner Hongkong nécessite plusieurs mesures simultanées. La plus essentielle et la plus urgente est de perfectionner le système, et tout particulièrement de perfectionner sans délai le système électoral », a-t-il ajouté.

Pour Xia Baolong, être patriote signifie aimer la République, populaire de Chine. Il est intervenu deux semaines avant l’ouverture à Beijing de la session annuelle de l’Assemblée nationale populaire (le parlement chinois), qui s’ouvrira le 5 mars. Cette session devrait déboucher sur de nouvelles mesures visant à renforcer le contrôle de Hong Kong par la Chine. Xia Baolong a appelé à « combler les lacunes juridiques » du système électoral de Hong Kong, afin notamment d’éviter la présence de candidats « anti-Chine ». La cheffe de l’exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, a salué le discours de Xia Baolong et rejeté les critiques s’inquiétant d’une oppression plus forte contre l’opposition à Hong Kong.

Après l’intervention du directeur du bureau des affaires de Hong Kong et Macao, le président du parti démocrate, Lo Kin-hei, a indiqué s’attendre à de grandes difficultés pour tout candidat pro-démocratie qui prendrait part à une élection. « Les critères pour être nommé candidat à n’importe quelle forme d’élection ont été durcit et cela rend de plus en plus difficile la nomination du camp pro-démocratie« , a-t-il déclaré. Selon Lo Kin-hei Pékin devrait probablement annoncer sa décision de changer le système électoral de Hong Kong lors des réunions annuelles du Congrès national du peuple qui auront lieu en mars. Il a ajouté qu’il existe un risque réel que les actuels conseillers de district pro-démocratie – qui devront bientôt prêter serment d’allégeance à la RAS et à la Loi fondamentale – soient disqualifiés.

Malgré toutes les incertitudes, Lo Kin-Hei a indiqué que le camp pro-démocratie continuerait son travail dans les conseils de district et pour la communauté, tout en préparant l’élection du LegCo prévue en septembre.

 

Jeudi : Budget 2021-22 de Hong Kong

C’est dans un contexte difficile, avec une situation économique compliquée, que le secrétaire d’État aux finances, Paul Chan a présenté son budget.

Le secrétaire aux Finances mise sur la vaccination et reste optimiste, prévoyant une reprise économique de Hong Kong avec une croissance de 3,5 à 5,5 %. Un rebond permettant la distribution de bons d’achat d’une valeur de 5.000 HK$ à l’ensemble des résidents permanents. Également proposé, l’accès à un prêt sans intérêt pour les chômeurs. De plus, 6,6 milliards de HK$ seront prévus pour créer environ 30.000 CDD pour une période allant jusqu’à 12 mois afin de soutenir l’emploi.

Le tourisme est également soutenu dans ce budget avec 765 millions de HK$ alloué à l’office du tourisme de HK, le HKTB, qui va travailler sur des stratégies permettant de stimuler la relance de cette industrie et sur les bulles de voyages à relancer.

Dans l’annexe de l’adresse budgétaire, qui n’a pas été présentée par Paul Chan, 8 milliards de HK$ sont destinés à la protection de la sécurité nationale. Il est indiqué que le montant sera, je cite, une « affectation non récurrente à un fonds spécial pour faire face aux dépenses de sauvegarde de la sécurité nationale ».

Le gouvernement affirme que ces 8 milliards de HK$ prévus dans le budget ne seront pas affectés au bureau de la sécurité nationale créé à cet effet, car celui-ci est financé par Pékin, mais ne peut divulguer aucun détail sur l’usage qui sera fait de cet argent.

Suite à l’insistance des médias, le gouvernement a publié, jeudi, une déclaration indiquant que la loi sur la sécurité nationale stipule que le gouvernement de la RAS devrait fournir des fonds pour couvrir les dépenses de « sauvegarde de la sécurité nationale » et approuver la création de tout poste pertinent. Dans cette déclaration, il est également stipulé que le secrétaire aux Finances présenterait un rapport annuel au Conseil Législatif, le LegCo, sur le contrôle et la gestion de ce fonds.

 

Vendredi : Ouïghours : C’est au tour de la France de condamner la Chine

Information de l’AFP

Après le parlement canadien, qui a voté une motion reconnaissant un « génocide », c’est au tour de la France de réagir.

Le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian dénonce un « système de surveillance et de répression institutionnalisé ». Intervenant devant le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, le ministre français des affaires étrangères a fait part des vives inquiétudes de la France. « De la région chinoise du Xinjiang nous parviennent des témoignages et des documents concordants qui font état de pratiques injustifiables à l’encontre des Ouïghours et d’un système de surveillance et de répression institutionnalisé à grande échelle« , a-t-il déclaré.

Actualité de la communauté

CHORUS lance un deuxième atelier de théâtre pour adultes à Sheung Wan.

La soirée portes ouvertes aura lieu le lundi 1er mars de 19h30 à 21h.

L’entrée est libre. L’équipe de CHORUS vous demande de signifier votre participation par WhatsApp au : 6718-2585.

La soirée aura lieu à : FAUST – Sheung Wan – 5/F, Nan Dao Commercial Building 359 & 361 Queen’s Road Central, Sheung Wan

 

Enfin la météo avec des températures pour ce week-end qui iront de 17 à 23°. Aujourd’hui samedi 27 février, nous fêtons les « Honorine » et demain dimanche 28 nous fêterons les « Antoinette » et les « Romain ».