Coronavirus

29 nouveaux cas signalés hier lundi à Hong Kong dont 28 cas importés et un cas lié au restaurant Moon Palace.

 

Fausses informations

Le gouvernement de Hong Kong a démenti hier, les informations qui circulaient sur les réseaux sociaux concernant un durcissement des mesures antiépidémiques, notamment la fermeture des restaurants après 18h00, la fermeture des frontières ou encore le retour de l’école à la maison.

« Faire circuler des spéculations et des rumeurs inutiles n’est pas utile dans la lutte contre la pandémie », a-t-il déclaré.

 

Bulle vaccinale : les restaurateurs s’attendent à une baisse de leur activité

Les restaurants pourraient perdre 20 à 30 % de leur activité pour le Nouvel An lunaire en raison de l’expansion de la « bulle vaccinale » par le gouvernement.

Ce week-end, la secrétaire à la santé, Sophia Chan, a déclaré que la RAS allait étendre le dispositif de la « bulle de vaccin » à tous les restaurants et locaux réglementés avant le Nouvel An lunaire du 1er février.

Outre les restaurants, les locaux réglementés comprennent également les cinémas, les gymnases, les bibliothèques et les lieux de divertissement public. Les citoyens non vaccinés se verront interdire l’accès à ces locaux, tandis que le personnel travaillant dans ces lieux devra également être vacciné.

Chui Man-wai, président de l’Institute of Dining Professionals, a déclaré lors d’une émission de radio qu’il espérait que le gouvernement pourrait épargner aux restaurants la charge d’inspecter les carnets de vaccination des clients.

 

Prestation de serment au LegCo

Information de l’AFP

Les nouveaux membres du Conseil législatif réservé aux « patriotes » ont prêté, hier lundi, un serment de loyauté. Il s’agissait du premier jour de session.

Les 90 législateurs ont participé à une cérémonie, avec, notamment, le remplacement dans l’hémicycle de l’emblème de la région administrative spéciale par celui de la République populaire de Chine.

Les prestations de serment étaient supervisées par la cheffe de l’exécutif, face à une assemblée désormais composée, pour les quatre prochaines années, uniquement de loyalistes.

Pour rappel, lors du scrutin de décembre, seuls 20 des 90 membres du Conseil législatif (LegCo) ont été élus au suffrage universel direct, les 70 autres étant nommés par des comités proches de Pékin.

La cérémonie de lundi s’est déroulée sans incident, contrastant fortement avec celle de 2016 lorsque six élus pro-démocratie avaient utilisé la prestation de serment pour scander des slogans et déployer des banderoles, avant d’être destitués.

De nombreux pays occidentaux, reprochent à Pékin d’avoir bafoué sa promesse de maintenir les libertés et l’autonomie de Hong Kong pendant 50 ans après sa rétrocession par la Grande-Bretagne en 1997.

Starry Lee, législatrice et cheffe du principal parti pro-Pékin de la région, le DAB, a remercié la Chine pour avoir « ramené Hong Kong sur le droit chemin et rapporté la stabilité dans l’assemblée législative ».

 

Suspension de la cotation à la Bourse de Hong Kong d’Evergrande

Information de La Tribune avec l’AFP et Reuters

Le géant chinois de l’immobilier China Evergrande Group, en grande difficulté financière, a annoncé suspendre, hier lundi, sa cotation à la Bourse de Hong Kong sans donner davantage de précisions.

Avec une dette d’environ 260 milliards d’euros, Evergrande se débat depuis plusieurs mois pour honorer ses paiements d’intérêts et ses livraisons d’appartements. Le groupe a déjà connu une suspension de sa cotation en octobre.

Selon Reuters, d’après la presse chinoise, le gouvernement de la ville balnéaire de Hainan a ordonné le 30 décembre à Evergrande de détruire sous dix jours ses 39 immeubles d’habitation à cause de travaux illégaux.

La semaine dernière, Evergrande a brièvement rassuré les investisseurs en insistant sur le fait qu’il serait en mesure de livrer des dizaines de milliers d’unités ce mois-ci, et de rembourser certaines dettes. Mais l’action a plongé en fin de semaine après des informations faisant état de deux autres défauts de paiement à l’étranger.

Le groupe s’était toutefois réjoui lundi d’avoir pu remettre ce mois plusieurs milliers de biens à leurs propriétaires et d’avoir remboursé certaines dettes. Ces derniers mois, l’entreprise a répété plusieurs fois qu’elle achèverait les projets entamés. En septembre, des acquéreurs immobiliers et des investisseurs étaient venus manifester devant le siège, à Shenzhen, pour exprimer leurs inquiétudes face aux difficultés du promoteur à honorer ses obligations envers les fournisseurs et les entrepreneurs.

Son président, Hui Ka Yan, connu sous le nom de Xu Jiayin en mandarin, a remboursé une partie de ses dettes grâce à sa fortune personnelle considérable.

Le processus de restructuration de la dette de l’entreprise est supervisé par le gouvernement de la province de Guangdong, où se trouve le siège d’Evergrande.

 

Actualités de la communauté

Galette des rois de l’UFE

Jeudi 6 janvier à prtir de 19h00 au Pastis

65 Wyndham Street, Central

 

Chorus présente « ALLUMER LE FEU »

Une soirée électrique dédiée à la chanson française le 13 janvier à 20h00 au Peel Fresco

Tickets 260hkd : ICI

 

Enfin la météo avec des température qui iront de 18 à 22°. Aujourd’hui mardi 4 janvier, nous fêtons les « Odilon ».

Toujours un soutien amical à nos auditeurs en quarantaine.