Covid-19 : troisième vague à Hong Kong :

Hier mardi, au moins 50 nouveaux cas de Covid-19 on été enregistrés. Les autorités sont de plus en plus préoccupées par le nombre d’infections intraçables. Sur les 182 cas locaux recensés depuis le 6 juillet, 54 sont d’origine inconnue.

Les mesures drastiques mises en place par les autorités sont entrées en vigueur dès aujourd’hui avec notamment, la fermetures des restaurants de 18h à 5h du matin. La secrétaire à la santé Sophia Chan, a indiqué que si les cas venaient à encore augmenter, il serait possible de supprimer complètement les services de restaurantion en dehors des plats à emporter.

Autre mesure draconniènne, pas plus de 4 personnes en réunions ou rassemblements publiques là où le nombre était de 50 mais aussi dans un restaurant. Parmi les mesures, entrées en vigueur aujourd’hui, celle du port du masque obligatoire dans les transports publics avec un risque d’amende de 5,000$HK pour les contrevenants.

Les bars, les gymnases ou encore les salles de karaoké, mais également les parcs de Disney et d’Ocean Park sont également fermés jusqu’au 21 juillet.

Possibilité de proposer le travail à domicile à ses employés mais non obligatoire.

Le Dr David Hui Shu-cheong, expert en médecine respiratoire à l’Université chinoise qui conseille le gouvernement sur la pandémie, a indiqué qu’à ce jour, chaque personne infectée peut maintenant transmettre le Covid-19 à quatre autre personnes. Il appelle donc le gouvernement à imposer le télétravail.Avec ces mesures, 

Simon Wong Ka-wo, président de la Hong Kong Federation of Restaurants and Related Trades, a déclaré qu’il s’attendait à ce que l’industrie subisse des pertes allant jusqu’à 3 milliards de HK$ en juillet.

Le Bureau de l’éducation a demandé aux écoles d’arrêter toutes les activités sur les campus pour une durée de deux semaines.

L’EDB a demandé à ce que les cours et les activités parascolaires soient suspendus jusqu’au 28 juillet. De plus, le bureau a demandé aux écoles , de terminer tous les examens d’ici les deux ours prochains ou, dans le cas ou cela ne serait pas possible de les reporter voire les annuler. Les mêmes dispositions s’appliquent aux établissements privés comme les écoles de formation.

Primaire dans le camp prodémocratie

Plus de 600.000 électeurs se sont déplacés dans un des 250 points de vote mis à leur disposition pour voter à l’occasion de la primaire des démocrates, dimanche 12 juillet. Les organisateurs attend        aient moins de 200.000 participants. Nous reviendrons sur cette information plus en détail dès demain.

La Chine réplique aux sanctions américaines liées au Xinjiang

C’est avec des mesures de rétorsion contre trois parlementaires américains et un haut responsable du département d’État, que la Chine a réagit aux sanctions américaines imposées contre des responsables chinois liés à la situation des Ouïghours du Xinjiang. 

Les Etats-Unis ont refusé des visas à trois hauts responsables chinois accusés d’avoir organisé la répression contre des musulmans ouïghours dans cette région autonome. 

En réaction, la Chine a décidé de sanctionner trois parlementaires républicains parmi les plus critiques vis-à-vis de la Chine, annonce faite par la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying. 

les sénateurs concernés sont Marco Rubio et Ted Cruz, ancien candidat aux primaires présidentielles, et Chris Smith. Le responsable du département d’Etat américain chargé de la liberté religieuse, Sam Brownback, qui a le titre d’ambassadeur, a également été sanctionné. 

Air France au cœur d’une tension entre la France et la Chine 

Paris demande que la compagnie aérienne obtienne trois vols chaque semaine vers la Chine. Pékin a critiqué hier mardi, la décision de Paris de limiter à un seul par semaine les vols chinois à destination de la France, au nom de la réciprocité vis-à-vis d’Air France.

Avec la pandémie, la Chine avait depuis plusieurs mois réduit ses liaisons aériennes avec le reste du monde. Le pays autorise toutefois depuis le 8 juin plusieurs compagnies étrangères, dont Air France, à assurer une liaison hebdomadaire depuis et vers son territoire. 

La Chine ayant trois grandes compagnies volant à l’international (Air China, China Eastern, China Southern), ces dernières pouvaient jusqu’ici effectuer chacune un vol Chine-France par semaine, soit trois au total. Pour la France la réciprocité doit s’effectuer entre les deux pays et donc la Chine doit autoriser Air France à trois vols hebidomadaire.

La France a donc décidé de limiter à une liaison aérienne hebdomadaire la desserte du territoire français par des compagnies chinoises. « La décision unilatérale de la partie française de réduire les vols est dommageable pour les compagnies aériennes chinoises et les populations des deux pays », a déploré hier, mardi, l’ambassade de Chine en France. Selon l’ambassade de Chine, la demande d’Air France était en passe d’être acceptée. « Alors que les autorités de Shanghai [avaient] déjà autorisé le deuxième vol hebdomadaire d’Air France Paris-Shanghai et qu’il ne [restait] que les formalités qui sont en cours de finalisation au niveau du gouvernement central chinois, il est incompréhensible que la partie française décide d’imposer la réduction des vols des compagnies aériennes chinoises », affirme l’ambassade. A suivre…

 Actualité de la communauté

– La soirée en l’honneur de la fête nationale française du 18 juillet annulée en raison des dernières règles liées à la pandémie de coronavirus.

– Comment éviter les pièges et choisir la solution santé à Hong Kong en 30 minutes, c’est possible.

Jeudi 16 juillet, Amélie Dionne-Charest, co-fondatrice d’AD MediLink, vous invite à participer à un webinar qui a pour thème : « comprendre le système de santé à Hong Kong ».

 Elle y abordera avec vous les questions essentielles suivantes:

  • Le système de santé à Hong Kong (public vs privé)
  • Les 5 pièges à éviter 
  • Comment économiser sur ses coûts de santé et son assurance? 
  • Comment être couvert sur ses conditions pré-existantes ?

Événement gratuit et bien sûr en français.

Jeudi 16 Juillet, 12h – 12h30, et oui, le tout en 30 minutes.

 

Pour s’inscrire, direction le site d’AD MediLink. 

https://admedilink.hk/fr/webinar-comprendre-le-systeme-de-sante-hong-kong/?utm_source=TU&utm_medium=banner&utm_campaign=Webinar_16_Juillet

 

Une fois inscrit, le lien zoom du webinar vous sera communiqué par e-mail 30 min avant l’événement.

 

La météo. Journée d’été avec des températures qui iront de 29 à 33° et toujours des risques d’averses. Aujourd’hui mercredi 15 juillet, nous fêtons les « Donald » mais aussi les « Vladimir ».