Coronavirus

 1 nouveau cas signalé hier lundi à Hong Kong cas local.

 

Après les vols vers nulle part, les croisières vers nulle part

Les habitants de Hong Kong pourraient bientôt être à nouveau en mesure de partir en croisière, mais seulement s’ils sont entièrement vaccinés et pour se rendre nulle part ! Le secrétaire au commerce Edward Yau a déclaré hier, lundi, que ces croisières qui pourraient commencer fin juillet, permettraient aux personnes « bloquées depuis longtemps » à Hong Kong d’avoir le sentiment de recommencer à voyager. Les navires ne pourront pas s’arrêter n’importe où et, après un court voyage dans les eaux internationales, ils retourneront à Hong Kong, a-t-il indiqué. Edward Yau a précisé que les passagers resteront à bord des bateaux de croisière qui navigueront donc dans les eaux internationales plutôt que vers des destinations spécifiques, afin de réduire le risque d’infection.

Le PDG de l’agence de voyage WWPKG, Yuen Chun-ning, a déclaré à la RTHK qu’en plus des vaccinations, les personnes participant aux croisières devraient également fournir un test négatif fait 72 heures avant le départ.

Des excursions de quatre ou trois jours seraient donc proposées pour environ 1.000 HK$ par jour, a-t-il précisé. Les bateaux de croisière ne pourraient fonctionner qu’à la moitié de leur capacité et les mesures devraient être plus strictes que celles des hôtels, notamment en termes de ventilation et également avec la présence de médecins à bord. A suivre.

 

Un élu du LegCo propose la mise en place des « bulles de voyages d’affaires »

Jeffrey Lam, conseiller exécutif, estime que le gouvernement devrait chercher à mettre en place ces bulles avec les villes de la Greater Bay area afin d’inciter à la vaccination. Propos rapportés par la RTHK.

S’exprimant dans le cadre d’une émission hier, lundi, Jeffrey Lam a déclaré que le gouvernement devrait demander aux autorités centrales d’autoriser jusqu’à 1.000 personnes vaccinées par semaine à entrer dans cette zone pour affaires et sans quarantaine.

Toujours dans l’optique d’inciter à la vaccination, le législateur a proposé au gouvernement d’utiliser les bons d’achat électroniques de 5.000 HK$, en remettant la somme en une seule fois – plutôt qu’en plusieurs fois comme proposé- à ceux qui seraient vaccinés.

Il a ajouté que certains hôtels, restaurants, parcs à thème, centres commerciaux et cinémas lui ont déjà fait savoir qu’ils étaient prêts à proposer des tarifs réduits pour les personnes vaccinées.

 

Pas d’aide du gouvernement pour Disneyland Hong Kong

Le secrétaire d’État au commerce, Edward Yau, a indiqué hier devant les membres du LegCo que le parc en difficulté était en mesure de supporter ses pertes après avoir reçu un prêt renouvelable de 2,1 milliards de Hong Kong dollars de sa société mère, soit 270 millions d’US dollars, somme à utiliser comme fonds de roulement.

En effet, Le directeur général de Disneyland Hong Kong Michael Moriarty, a déclaré qu’il ne sollicitera pas les fonds du gouvernement pour couvrir ses pertes record de l’année dernière même s’il reconnaît que « beaucoup d’incertitudes demeurent sur l’avenir. « Nous n’avons pas de boule de cristal [pour voir] ce que l’avenir nous réserve« , a-t-il ajouté.

Le parc à thème avait auparavant affiché une perte nette de 2,66 milliards de HK$ – la pire de son histoire – pour l’exercice financier se terminant le 30 septembre dernier. Il s’agissait de la sixième année consécutive où le parc n’a pas réalisé de bénéfices, les choses ayant été aggravées par des mois de fermetures liées à la pandémie et une absence quasi totale de touristes dans la ville. Le complexe appartient à 53 % au gouvernement, le reste étant détenu par la société américaine Walt Disney Company par l’intermédiaire d’une co-entreprise appelée Hong Kong International Theme Parks.

 

Actualité de la communauté

 

Mercredi 26 mai de 19h00 à 20h30

Comment réussir ses podcasts

AWA Wise organise une conférence en ligne sur comment se lancer dans le podcast. Regina Larko, créatrice de #impact Podcast racontera son parcours et partagera ses conseils pour lancer un podcast et le transformer en média puissant.

Avec quel matériel commencer ? Quelles erreurs éviter ? Comment développer son réseau, sa marque personnelle et son entreprise en exploitant le pouvoir de la voix ? Regina répondra à ces questions et d’autres encore, lors de ce webinar.

Pour vous inscrire à l’événement, c’est ICI

 

 « Explorations » jusqu’au 6 juin

Une Exposition de l’artiste français Cyril Delettre à la Galerie, 74 Hollywwod Road à Central. Le photographe présente ses derniers travaux Walk Don’t Walk et Wild City, deux séries qui explorent les rythmes contrastés de la ville, où se confronte vitesse et lenteur mais aussi où le passé rencontre le présent. « C’est un jeu sur le mélange des temps, des lieux et des cultures, c’est une image de la richesse de la rencontre », explique l’artiste.

 

« The Streets of Lockdown » jusqu’au 6 juin

La jeune galerie L’Epicerie Fine présente l’exposition The Streets of Lockdown, avec des œuvres d’une dizaine de Street artists français,

https://www.afhongkong.org/en/library-and-publications/blog/the-streets-of-lockdown-exhibition/

The Stallery – 82A Stone Nullah Lane, 

Wan Chai, Hong Kong

 

Un petit jeu sans conséquence les 2 et 9 juin à Youth Square (Chai Wan)

Les comédiens et comédiennes de l’atelier de théâtre de Stanley de CHORUS vous proposent de les retrouver sur scène dans une pièce de Jean Dell et Gérald Sibleyras, Un petit jeu sans conséquence.

Billets : 250 HKD

2 Juin 2021 – 19h30 :

https://ticketdood.com/e/212/un-petit-jeu-sans-consequence

9 juin 2021 – 19h30 :

https://ticketdood.com/e/213/un-petit-jeu-sans-consequence

http://www.chorus.hk/un-petit-jeu-sans-consequence/ 

 

Enfin la météo avec des températures qui iront de 28 à 33°. Aujourd’hui mardi 25 mai, nous fêtons les « Sophie ».