Coronavirus

7 nouveaux cas signalés hier lundi, à Hong Kong cas importés en provenance des États-Unis, de Pologne, de Grande-Bretagne et d’Allemagne.

 

Élections du LegCo :  plus de 30 % de participation.

Il était exactement de 30,2 %, là où lors du précédent scrutin, en 2016, la participation était de 58,2% soit, 2,2 millions de votants.

Dimanche ils étaient 1,35 millions à s’être rendus aux urnes pour cette première élection depuis la réforme du système électoral.

Le président de la Commission des affaires électorales, Barnabas Fung, a indiqué qu’environ 17.000 personnes ont voté dans les trois bureaux de vote installés à la frontière, et 53 personnes ont voté dans le centre de quarantaine de Penny’s Bay.

Le taux de participation pour les deux autres élections permettant d’élire les représentants au legCo était de 32,2 % pour les circonscriptions fonctionnelles (professionnels), tandis que le chiffre pour le vote de la commission électorale était lui de 98 %.

 

Une abstention donc massive pour ces législatives dites « patriotiques »

Information du journal La Croix (Dorian Malovic)

Les Hongkongais se sont largement abstenus ce dimanche pour des législatives organisées sur mesure par Pékin où l’opposition en était écartée. Il s’agit du taux le plus faible depuis 1997. L’élection a battu un autre record : le plus grand nombre de votes blancs et nuls, soit quelque 27.000 bulletins.

Cette abstention massive exprime une très forte contestation du système politique local mis en place par la Chine, et du nouveau processus électoral imposé par Pékin qui n’autorisait que des candidats sélectionnés sur des critères « patriotiques ».

Pourtant, les autorités locales avaient tout fait pour motiver les 4,5 millions d’électeurs (sur 7,5 millions d’habitants). La cheffe de l’exécutif Carrie Lam et ses ministres ont multiplié les appels à se rendre aux urnes. Le gouvernement a publié des pages de publicité dans les journaux, distribué des tracts dans les boîtes aux lettres et envoyé massivement des SMS pour rappeler aux résidents d’aller voter. Les transports publics ont été gratuits durant la journée électorale. Sur les 90 sièges du Conseil législatif (le « LegCo »), seuls 20 étaient à pourvoir au suffrage universel, moitié moins qu’auparavant, le reste étant désigné par divers comités et groupes d’intérêt. (…)

Avant le scrutin, anticipant un fort taux d’abstention, Carrie Lam avait déjà soutenu l’idée qu’un faible taux de participation ne « voudrait rien dire », ajoutant que « quand le gouvernement fait bien les choses et que sa crédibilité est forte, la participation des électeurs est moindre car les gens ne ressentent pas vraiment le besoin de choisir de nouveaux représentants ».

Finalement les appels au boycott de ces élections par la résistance hongkongaise en exil auront été entendus.

(…)

 

Allan Zeman perd son siège

Il y a eu quelques surprises avec notamment l’homme d’affaires Allan Zeman, parmi les perdants. Trente sièges sont élus par – et représentent – des secteurs commerciaux tels que le commerce, l’industrie, la finance et l’assurance. Allan Zeman a déclaré au Post que la barrière de la langue est à l’origine de sa défaite, ajoutant que ce fut néanmoins un grand honneur de se présenter et qu’il continuera à servir Hong Kong en dehors du Legco. Selon le patron de la vie nocturne hongkongaise, sa défaite n’est pas le reflet d’un manque de tolérance dans le nouveau système électoral. « En général, c’est assez diversifié« , dit-il, en parlant des candidats. « Vous avez des professeurs, des chercheurs et des personnes influentes. Vous avez aussi d’anciens membres de Legco« , pouvait-on lire dans le post.

 

Les feux d’artifice du Nouvel An lunaire annulés pour la troisième année consécutive

Par tradition, le feu d’artifice a lieu habituellement le deuxième jour du Nouvel An lunaire. Mais au cours des cinq dernières années, le feu d’artifice n’a été organisé avec succès qu’une seule fois, en 2019 – avant les manifestations.

En 2020 et 2021, il a été annulé en raison des mouvements sociaux puis de l’épidémie de Covid-19.

Bien qu’il n’y ait pas de feux d’artifice pour le Nouvel An lunaire cette année, l’office du tourisme de Hong Kong a annoncé qu’il organiserait pour la première fois un concert avec un compte à rebours, pour le Nouvel an, au Art Park de West Kowloon Cultural District, avec le boy band Mirror. Au total, 3.000 billets seront distribués à 1.500 personnes tirées au sort.

 

Le Sénat américain confirme la nomination d’un ambassadeur en Chine

Avec l’AFP

Le nouvel ambassadeur américain en Chine, Nicholas Burns, a été nommé à la suite d’un vote au Sénat, le 16 décembre. Cette situation met fin à plus d’un an de vacance diplomatique à Pékin.

Le président américain Joe Biden l’avait désigné dès août, mais ce ne sera que ce 16 décembre qu’il sera nommé. En effet, le président avait besoin d’une majorité à la Chambre haute du Congrès pour confirmer à son poste ce diplomate, après le retrait par le sénateur républicain Marco Rubio, opposé à cette nomination clé, estimant que ce candidat n’était pas être assez dur avec la diplomatie chinoise.

Ancien ambassadeur en Grèce et à l’Otan, numéro trois du département d’État sous la présidence de George W. Bush, Nicholas Burns avait qualifié, lors de son audition devant le Sénat en octobre, la Chine d’«agresseur» dans la région.

Il avait alors promis un «vif affrontement» avec Pékin, ajoutant toutefois qu’il espérait pouvoir coopérer sur des sujets tels que le changement climatique.

Ce dernier a effectué sa première visite en Chine en 1988, accompagnant alors le secrétaire d’Etat George Shultz, et la deuxième en 1989 au côté du président George H.W. Bush. Il s’est rendu en Chine plusieurs fois en tant que porte-parole des secrétaires d’Etat Warren Christopher et Madeleine Albright.

Il a obtenu une licence d’histoire au Boston College et une maîtrise de relations internationales à l’Ecole des hautes études internationales de l’Université Johns Hopkins.

 

Actualités de la communauté

Eurovision Junior 2021, Enzo Hilaire troisième

La 19e édition de la compétition, qui réunissait 19 pays candidats, était organisée à la Seine Musicale, dans les Hauts-de-Seine, ce dimanche. La jeune chanteuse Maléna est arrivée en tête du classement général avec 224 points au total avec sa chanson pop Qami Qami, devançant la Polonaise Sara James (218 points) et le Français de Hong Kong Enzo (187 points), bien que troisième au classement général, Enzo a eu la satisfaction d’être classé premier par les jurys.

 

Demain, mercredi, Christmas Quizz

Organisé par SAUVÉS PAR LE KONG

20h00 au Peel Fresco à Central, de nombreux lots à gagner.

Prix de l’entrée 285HKD avec une boisson.

Une fois de plus Matthieu Motte vous fait réviser vos classiques avec ce quizz au profit du téléthon. 100HKD seront reversés à l’organisation.

Information/Réservation : (852) 5964 5985 

 

Théatre : CHORUS présente la pièce « COMPROMIS »

L’histoire : Deux amis de longue date, dans un appartement vide. L’un est un comédien médiocre, l’autre un dramaturge raté. Le premier vend son appartement et a demandé au second d’être présent lors de la signature du compromis pour rassurer l’acheteur. Y aurait-il des vices cachés ? Au cœur de Compromis se joue le mystère d’une amitié mise à l’épreuve.

Les comédiens : Bertrand Leduby, Emmanuel Lefort et Jean-Baptiste Peloux

Mise en scène et direction d’acteurs : Marion Demeneix

Les representations auront lieu au Youth Square – Y Studio

238 Chai Wan road – Chai Wan

26, 27 et 28 janvier à 19h30

Prix adulte : 300 hkd – Prix moins de 18 ans : 220 hkd

Billets : ICI

 

Rappel, changement dans le calendrier des Messes de Noel

Messe de la Veillée de Noël – Vendredi 24 décembre à 18h à Rosary Hill

Attention, la messe du Samedi 25 décembre à 12 h à Rosary Hill est annulée

Messe de Noël : dimanche 26 décembre à 17h30 à Sainte Anne de Stanley

 

Enfin la météo avec des température qui iront de 16 à 18° et toujours des averses. Aujourd’hui mardi 21 décembre nous fêtons les « Saint Pierre Canisius ».

Toujours un soutien amical à nos auditeurs en quarantaine.