Coronavirus

8 nouveaux cas signalés hier jeudi à Hong Kong.

Vaccination : une indemnité pour les personnes victimes de graves effets secondaires

Le gouvernement sollicite un financement de 1 milliard de Hong Kong dollars auprès du Conseil législatif pour mettre en place un fonds d’indemnisation destiné à indemniser les personnes ayant eu de graves complications liées à la vaccination. Dans le document transmis à la commission des finances du LegCo, il est indiqué que les personnes souffrant d’effets secondaires graves pourraient recevoir jusqu’à 3 millions de Hong Kong dollars, et, en cas de décès, les familles pourraient recevoir jusqu’à 2,5 millions de Hong Kong dollars. Le gouvernement a précisé que ce fonds vise à fournir une aide financière aux personnes touchées, ajoutant que les victimes peuvent toujours prendre des mesures contre le fabricant du vaccin ou d’autres parties jugées responsables. Les membres élus du LegCo devraient discuter de cette demande de financement vendredi prochain. Le programme de vaccination étant confirmé pour commencer dès la semaine prochaine, pour les personnes prioritaires, avec le vaccin élaboré en Chine, Sinovac. Les personnes prioritaires sont les membres du personnel médical, les personnes âgées de 60 ans ou plus, les résidents et des personnels de maisons de retraite et de maisons pour personnes handicapées, les fonctionnaires, les agents de transports, ou encore les travailleurs frontaliers notamment les chauffeurs et le personnel des aéroports.

Pour rappel, Hong Kong a acheté 22,5 millions de doses de vaccin auprès de trois entreprises, le vaccin du continent Sinovac Biotech, premier disponible dès la semaine prochaine, puis le vaccin Pfizer-BioNTech et enfin AstraZeneca.

Environ 5.000 demandes de visas BN (O) au Royaume-Uni

C’est ce qu’a rapporté The Times. Selon le journal britannique, près de 5.000 Hongkongais auraient fait une demande de visa pour vivre, travailler et étudier au Royaume-Uni. Toujours selon The Times, sur les 5.000 demandes reçues, près de moitié de ces demandes provenaient de personnes déjà installées, temporairement, en Grande-Bretagne.

Pour rappel, la Grande-Bretagne a modifié son programme de demande de visa fin janvier, permettant aux résidents de Hong Kong qui détiennent un passeport britannique national d’outre-mer (BNO) de vivre au Royaume-Uni pendant cinq ans et ensuite, de demander, s’ils le souhaitent, la citoyenneté. Depuis le 31 janvier, la Chine et Hong Kong ne reconnaissent plus le passeport BNO comme document de voyage valide.

 

Ouïghour : le Canada et d’autres pays se concertent sur le mot «génocide»

Le Canada se concerte avec ses partenaires de la communauté internationale pour établir si le mot «génocide» s’applique au traitement réservé par la Chine à sa minorité ouïghoure. « Je peux vous assurer que le Canada prend très au sérieux ces allégations et qu’on travaille avec nos partenaires et la communauté internationale pour déterminer si cela s’applique effectivement » au cas des Ouïghours, comme le suggèrent « plusieurs personnes et institutions crédibles », a déclaré le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau lors d’une conférence de presse. « Ce mot génocide est […] extrêmement important et chargé dans la communauté internationale et la loi internationale », a-t-il estimé.  « Il ne fait aucun doute que d’énormes violations des droits de l’homme ont été signalées dans le Xinjiang », dans l’Ouest de la Chine, a ajouté le Premier ministre du Canada. « Nous sommes extrêmement préoccupés par cela et avons souligné nos inquiétudes à de nombreuses reprises », a-t-il ajouté. Des experts et des organisations de défense des droits de l’Homme accusent la Chine d’avoir fait interner jusqu’à un million d’Ouïghours et d’autres musulmans turcophones dans des camps de rééducation politique du Xinjiang.

La Chine dément ce chiffre et affirme que ces personnes sont emmenées dans des centres de formation professionnelle, afin de les aider à trouver un emploi et de les éloigner de la tentation de l’extrémisme religieux.

Pour rappel, les relations entre le Canada et la Chine se sont détériorées depuis l’arrestation fin 2018 de l’ex-diplomate canadien Michael Kovrig et de son compatriote Michael Spavor, quelques jours après celle de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, à l’aéroport de Vancouver.

Actualité de la communauté

L’association Hong Kong Accueil organise, en partenariat avec AD MediLink, une visioconférence sur le sujet de la vaccination à Hong Kong. Cette conférence est réservée aux membres de Hong Kong.

Elle sera présentée par Amélie Dionne-Charest, co-fondatrice et directrice générale d’AD MediLink et aussi l’unique « référente » de la Caisse de Français de l’Étranger (CFE) à Hong Kong et en Chine.

De l’accès au vaccin à la couverture en France et par la CFE, vous pourrez poser toutes vos questions.

Quand sera-t-on vacciné à Hong Kong, quels vaccins exactement seront disponibles, à quel coût, et quel impact sur votre assurance santé ?

Inscription obligatoire sur le site en suivant ce lien :

https://www.hkaccueil.com/Vaccination-Covid-19-a-Hong-Kong

 

Enfin la météo avec des températures qui iront de 16 à 22°. Aujourd’hui vendredi 19 février, nous fêtons les « Gabin ».