Hong Kong s’oppose au statut de réfugié donné par l’Allemagne à une hongkongaise

Le gouvernement a exprimé sa forte opposition à l’octroi par l’Allemagne du statut de réfugié à une militante pro-démocratie qui faisant face à une accusation suite aux émeutes qui ont eu lieu lors des manifestations antigouvernementales de l’année dernière.

Dans un communiqué, un porte-parole du gouvernement a déclaré que le chef de l’administration, Matthew Cheung et le secrétaire à la sécurité, John Lee avaient rencontré mercredi après-midi le consul général d’Allemagne, Dieter Lamlé.

Matthew Cheung a déclaré que, je cite  « cette décision ne ferait qu’envoyer un mauvais message aux criminels selon lequel ils ne doivent faire face à aucune responsabilité pénale ».

L’étudiante de 22 ans qui a fui a déclaré à plusieurs médias qu’elle avait choisi de fuir Hong Kong, car elle savait qu’elle ne bénéficierait pas d’un procès équitable.

Le chef de l’administration, Matthew Cheung, a souligné que les personnes accusées de crimes feraient face à un procès ouvert et équitable et que les tribunaux de Hong Kong traiteraient toutes les affaires de manière indépendante et juste.

Il a également déclaré qu’il n’était pas question de persécution politique dans la Région Administrative Spéciale, avec des poursuites engagées sur la base des actes, mais pas des convictions politiques ou des antécédents de la personne.

Pour mémoire, Berlin a déjà accordé l’asile à des militants de Hong Kong, le fondateur du groupe Hong Kong indigenous Ray Wong et son collègue Alan Li, en mai 2018. Ils étaient les premiers Hongkongais à y obtenir le statut de réfugié politique. Certains gouvernements occidentaux, dont la Grande-Bretagne et le Canada, ont offert une voie d’accès à la citoyenneté à certains qui cherchent à fuir Hong Kong.

Après les licenciements, Cathay Pacific réduit les salaires des personnels maintenus

Un responsable syndical a indiqué que le personnel de Cathay Pacific, qui avait réussi à conserver son emploi, devait accepter des réductions de salaire allant jusqu’à 36%.

La vice-présidente du syndicat des personnels naviguants, Amber Suen, a déclaré que leur salaire de base et leur salaire horaire avaient été réduits de 14 à 36%, avec des modifications apportées aux autres avantages. Ils devront également accepter de prendre des congés sans solde.

Les personnels concernés disposent de 14 jours pour décider s’il accepte ou pas les nouvelles dispositions.

Les syndicats ont exprimé leur incompréhension face à l’ampleur de la situation au sein de la compagnie, notamment suite à l’aide financière, d’une valeur de plus de 27 milliards de HKD, apportée par le gouvernement, ainsi que la présence de deux observateurs du gouvernement au Conseil d’administration. N’hésitant pas lors d’une intervention à la radio, à blâmer le gouvernement pour ces licenciements massifs. Face à ces déclarations, le secrétaire aux finances Paul Chan a précisé mercredi que la restructuration était une décision commerciale prise par le transporteur déficitaire.

Les supermarchés principaux bénéficiaires des subventions de soutien à l’emploi

ParknShop et la société mère de la chaîne Wellcome occupent les deux premières places de la liste des bénéficiaires de subventions.

Les chaînes de supermarchés continueront de figurer parmi les premiers bénéficiaires du programme de subventions à l’emploi, selon les dernières données publiées par le gouvernement.

Selon ces derniers chiffres publiés mercredi, la société mère de la chaîne de supermarchés Wellcome, Dairy Farm, devrait être le premier bénéficiaire, après avoir perçu près de 400 millions.

ParknShop arrive deuxième, avec 162 millions, et Watsons Retail, troisième, avec 71 millions.

Au total, ce sont 10,9 milliards de Hong Kong dollars qui ont été versés, par le gouvernement, aux employeurs pour les mois de septembre à novembre, les subventions couvrant plus de 450.000 salariés.

Les entreprises qui profitent de cette aide ne peuvent pas licencier, mais des syndicats se sont plaints que certains employés sont néanmoins contraints de prendre des congés sans solde.

Hong Kong devrait se préparer à davantage de licenciements massifs

C’est ce qu’a déclaré, Simon Lee, un universitaire de Chinese U. « Les entreprises ne voient aucune lumière au bout du tunnel et elles pourraient commencer à licencier avant la fin décembre », prévient le chercheur. C’est à dire à la fin du programme d’aide à l’emploi mis en place par le gouvernement. « Avec ces licenciements massifs le taux de chômage à Hong Kong pourrait atteindre les 7% », a-t-il précisé au micro de la radio RTHK.

Cette semaine, le gouvernement a annoncé un taux de chômage de 6,4%, le plus élevé en 16 ans. Il avait atteint 8,7% au milieu de 2003, peu de temps après que Hong Kong ait été frappée par l’épidémie du Sars.

Les lions, symboles de la banque HSBC, sont de retour

Les deux sculptures emblématiques à l’entrée du siège de la banque, à Central, connues sous le nom de Stephen et Stitt, avaient disparu le temps d’un nettoyage. Vandalisés lors des manifestations du dernier nouvel an, les deux bronzes sont donc de retour. «Stephen et Stitt surveillent le bâtiment principal de HSBC depuis 85 ans. À travers les bons et les mauvais moments, ils ont enduré une partie de l’histoire de Hong Kong. De nombreux clients, employés et le grand public nous ont dit à quel point les lions leur manquaient », a déclaré Peter Wong, Vice président de HSBC lors d’une cérémonie officielle, marquant le retour des imposantes sculptures.

Enfin la météo avec un temps très sec et des températures qui iront de 21 à 26°. Aujourd’hui vendredi 23 octobre nous fêtons « Saint Jean de Capistran » et « Saint Arnould »