Coronavirus

4 nouveaux cas signalés, ce week-end, à Hong Kong, cas importés en provenance de Grande Bretagne, des Philippines, d’Indonésie et d’Allemagne.

 

Possible réouverture des frontières entre Hong Kong et le continent en février

C’est ce qu’a déclaré le conseiller du gouvernement David Hui hier, dimanche, à la presse, ajoutant que si tel est le cas, les citoyens devront probablement enregistrer leurs informations à l’aide du code de santé de Hong Kong, notamment leurs carnets de vaccination, les résultats des tests Covid et l’historique de leurs voyages, dans un délai de 21 jours. Le code de santé devrait également être assorti d’une fonction de traçabilité, a-t-il souligné. Selon David Hui, les autorités du continent pourraient n’accepter que les citoyens qui utilisent des téléphones dotés d’une fonction de traçage, afin de minimiser les risques d’avoir un grand nombre d’infections. A suivre…

 

L’application LeaveHomeSafe obligatoire dans les bâtiments publics et les hôpitaux

Dès aujourd’hui, lundi, l’application gouvernementale est obligatoire pour entrer dans les bâtiments bureaux de l’administration, les hôpitaux, marchés, tribunaux, écoles publiques, bibliothèques, terrains de sport et postes de police. Les visiteurs devront donc utiliser l’application LeaveHomeSafe au lieu de noter leurs coordonnées sur papier. Le secrétaire à la fonction publique Patrick Nip Tak-kuen, a indiqué, hier, lors d’une émission de radio, que les autorités feront preuve d’indulgence pour les personnes n’ayant pas de smartphone. Les personnes âgées de moins de 12 ans ou de plus de 65 ans, ainsi que les personnes handicapées qui rencontrent des difficultés à utiliser l’application, seront exemptées de cette obligation.

 

Les dépôts des candidatures pour l’élections du LegCo ont débuté

Parmi les candidatures déposées, celle de Starry Lee, présidente du plus grand parti pro-établissement, l’Alliance démocratique pour l’amélioration et le progrès de Hong Kong (DAB). Quatre candidats indépendants ont également présenté leur candidature dont le patron de LKF, Allan Zeman.

Le gouvernement a publié une déclaration ce week-end, indiquant que le bureau des élections a reçu les formulaires de nomination de 15 candidats qui prévoient de se présenter à l’élection du Conseil législatif le 19 décembre.

La période pour déposer sa candidature s’étend jusqu’au 12 novembre.

 

La Chine face à un « grave » rebond épidémique

Information de l’AFP

La capitale chinoise durcit ses restrictions sanitaires, au moment où le pays fait face à un rebond épidémique de Covid-19 à moins de 100 jours des Jeux olympiques d’hiver de Pékin.

Dans ce contexte, les autorités, qui appliquent une politique de tolérance zéro à l’égard du moindre cas de Covid-19, ont ressorti les grands moyens pour éradiquer une flambée pour le moment très limitée, avec moins de 300 cas.

Quatorze provinces sont néanmoins touchées sur la trentaine que compte le géant asiatique, et le virus a gagné Pékin il y a une dizaine de jours.

Si ces chiffres peuvent paraître dérisoires par rapport à ceux enregistrés quotidiennement dans d’autres parties du monde, ils poussent le pouvoir à redoubler de vigilance à l’approche des JO d’hiver, qui débuteront le 4 février.

Pour freiner la contagion, tous les cinémas du district de Xicheng à Pékin devront restés fermés jusqu’au 14 novembre, a indiqué la municipalité.

Ce district, qui regroupe des quartiers situés à l’ouest de la place Tiananmen, compte plus d’un million d’habitants.

La décision intervient au moment où la Chine a signalé samedi au niveau national 59 nouveaux cas de Covid d’origine locale, soit un nombre record depuis la mi-septembre.

Sur le plan sanitaire, la situation est « grave et complexe », a admis samedi devant la presse le porte-parole du ministère de la Santé, Mi Feng, soulignant la rapidité de circulation du virus.

La proportion de cas graves est également plus élevée que lors des précédents rebonds épidémiques, a fait remarquer une responsable du ministère de la Santé, Guo Yanhong.

D’après elle, 40% des malades ont plus de 60 ans.

Par précaution, quelque six millions de Chinois à travers le pays font l’objet d’un confinement.

 

La jeunesse française dit «stop au génocide ouïghour»

Information de RFI

À l’occasion du G20 à Rome, les dirigeants aborderont-ils les sujets qui fâchent avec la Chine : Taïwan, Hong Kong, ou encore la répression des Ouïghours ?

C’est ce que réclame l’Alliance interparlementaire sur la Chine qui a tenu, à la veille du G20, un contre-sommet à Rome. La France ne fait pas partie des pays qui portent ce combat, alors que la jeunesse française, elle, est très mobilisée pour dénoncer les crimes que la Chine commet dans sa région autonome du Xinjiang.

Raphaël Glucksmann enchaîne les interviews. Suivi par 660.000 abonnés sur son compte Instagram, l’eurodéputé espère que la mobilisation des jeunes finira par briser le silence assourdissant de la France.

« Ce que je vois depuis deux ans, ce sont des centaines de milliers de jeunes qui ont imposé la thématique des Ouïghours au cœur du débat européen », dit-il. Et de poursuivre : « Le but de cette mobilisation est aussi de réveiller l’Assemblée nationale, de dire aux députés français qu’ils sont les représentants d’une nation qui a cru dans les droits humains et de leur dire qu’il est temps d’être fidèle à cette tradition-là et qu’on n’est pas effrayés par la puissance commerciale chinoise. » 

Jusqu’à présent, le gouvernement s’est contenté de dénoncer un « système de répression institutionnalisé ».

À l’Assemblée nationale, une cinquantaine de députés attendent encore que leur résolution pour reconnaître le « génocide » des Ouïghours soit enfin portée à l’ordre du jour.

Pour rappel, sept pays, dont la Belgique, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, se sont déjà engagés dans cette voie.

 

 

Actualités de la communauté

HKA – Apéro de quartier Causeway Bay/Tin Hau/North Point/Chai Wan

Frédérique Birer, Karine Chutet et Semam Sak vous convient le mercredi 3 novembre soir à partir de 19h à un apéro de quartier.

L’occasion de partager un moment de convivialité et faire connaissance en échangeant bonnes adresses et infos …

Que vous soyez nouvel arrivant ou plus ancien, habitant du quartier ou non, n’hésitez pas.

Le rendez-vous est au bar Tomo à Tai Hang

9 Warren street,

Tai Hang

Inscrivez-vous auprès de Semam semam.sak@gmail.com

 

HKA – Soirée jonque samedi 13 novembre

Hong Kong Accueil vous propose une belle soirée sous les lumières du Victoria Harbour, de 18h30 à 20h30

Places limitées, réservation obligatoire

Navigation dans le Harbour pendant le Light Show à 20h.

Buffet et free flow à bord.

Départ : North Point

Retour au choix : Central et North point

Places limitées à 40 personnes.

Attention, soirée réservée aux plus de 18 ans.

Prix : Membres de HKA : 430 HKD par personne/Non-membres : 730 HKD par personne (prix coûtant).

Inscriptions : ICI

 

Enfin la météo avec des températures qui iront de 23 à 27°. Aujourd’hui lundi 1er novembre nous célébrons la Toussaint.

Merci pour votre écoute et nous reprenons cette semaine encore nos messages de soutien à nos auditeurs en quarantaine.