Coronavirus

82 nouveaux cas signalés à Hong Kong hier jeudi à Hong Kong.

Les médecins pourront dès demain, samedi, disposer de tests

La secrétaire à la Santé, Sophia Chan, a déclaré qu’à partir de demain, les médecins auraient le pouvoir d’ordonner aux patients présentant des symptômes de Covid-19 de subir des tests obligatoires.

S’adressant aux journalistes Sophia Chan a fait un appel aux résidents, leur demandant de se conformer aux instructions de leurs médecins, affirmant que se faire tester tôt était essentiel pour arrêter les transmissions silencieuses au sein de la communauté.

Elle a ajouté que les médecins privés sont généralement réceptifs à l’idée et ont accepté de travailler en étroite collaboration avec le gouvernement sur la question. Si un patient refuse de passer un test, il pourrait se retrouver avec une amende de 25.000 $ HK et jusqu’à six mois de prison.

L’application «Leave Home Safe» pourrait devenir obligatoire

Les résidents utilisant l’application «Leave Home Safe» peuvent enregistrer leur heure d’arrivée en scannant le code QR affiché dans différents locaux. Carrie Lam, a déclaré qu’elle pourrait rendre cette application obligatoire pour les citoyens, si nécessaire.

Elle a déclaré que de telles mesures entraîneraient une forte réaction de la part de la société, mais qu’elle le ferait toujours si les circonstances l’exigeaient.

Carrie Lam veut renouer avec le Legco

La cheffe de l’exécutif, Carrie Lam Cheng, a annoncé hier, propos rapporté par la RTHK, qu’elle reprendrait ses sessions de questions mensuelles de 30 minutes au Legco, indiquant souhaiter renforcer les liens avec les législateurs élus. Un retour au cœur de l’hémicycle sans opposition, les parlementaires pro-démocratie ayant présenté leur démission collective suite à l’exclusion de quatre de leurs collègues par les autorités locales, conformément à une nouvelle prérogative accordée par Pékin.

« Je veux consolider la relation exécutif-législatif. Donc avec l’accord du président du Legco, je propose de reprendre les sessions de questions/réponses mensuelle « , a-t-elle déclaré.

Le président chinois a félicité le président américain élu mercredi.

Après des mois de guerre commerciale sous l’administration Trump, c’est un message de paix et de coopération qu’a envoyé Xi Jinping à Joe Biden.

Reprise de l’information de RFI avec Stéphane Lagarde correspondant permanent à Pékin

Xi Jinping a pris son temps avant de féliciter le président élu aux Etats-Unis. Les mots du numéro un chinois traduits en anglais par Chine Nouvelle tiennent en 12 lignes.

Nos deux pays «doivent éviter tout conflit ou affrontement et s’en tenir au respect mutuel dans un esprit de coopération gagnant-gagnant», écrit fort diplomatiquement le secrétaire général du parti communiste chinois.

Cela afin de promouvoir la «noble cause» d’un développement sain et stable de la Chine et des États-Unis.

Un programme qui reste à mettre en œuvre malgré de nombreux différends en suspens. Les internautes chinois comptent pour cela notamment sur le nouveau Secrétaire d’État américain Antony Blinken qui, font-ils remarquer, utilise comme photo de profil sur son compte twitter celle prise lors d’un voyage en train entre Pékin et Tianjin en 2015.

Le pacte d’investissement Chine-UE renforcé

Le président chinois Xi Jinping a promis de conclure d’ici la fin de l’année 2020 un accord d’investissement avec l’Europe, donnant aux entreprises européennes un meilleur accès au marché chinois. « Nous espérons que l’Allemagne et l’Union européenne resteront ouvertes aux entreprises chinoises », a déclaré Xi Jinping à la chancelière allemande Angela Merkel, lors d’une conversation téléphonique, le 24 novembre, propos repris par Chine Nouvelle. Un traité d’investissement bilatéral Chine-UE est en cours de négociation depuis des années. De hauts responsables chinois ont confirmé qu’une conclusion était attendue d’ici la fin de cette année.

le président chinois a également appelé à des efforts conjoints pour promouvoir l’établissement de mécanismes de dialogue Chine-UE sur l’environnement, le climat et la coopération numérique.

Une équipe de l’OMS souhaite se rendre en Chine

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) espère que son équipe scientifique internationale, pourra se rendre sur le terrain en Chine «bientôt», pour trouver les origines du virus qui a provoqué la pandémie de Covid-19. «Nous voulons croire que nous aurons une équipe sur le terrain. Il faut absolument que notre équipe internationale puisse rejoindre ses collègues chinois et aller sur le terrain», a déclaré le 23 novembre Mike Ryan, responsable des situations d’urgence à l’OMS.

L’équipe internationale composée d’une dizaine de scientifiques a pour mission de remonter aux origines du virus et de savoir comment il s’est transmis à l’homme. Pour l’instant, l’équipe n’a pas pu se rendre en Chine. Si les scientifiques pensent en général que l’hôte originel du virus est une chauve-souris, aucune information n’a été fourni sur l’animal intermédiaire ayant permis la contamination humaine. Les Etats-Unis ont publiquement accusé la Chine de cacher des choses et l’OMS de trop se plier à la volonté des autorités chinoises. D’autres États membres de l’OMS soupçonnent aussi la Chine de freiner le processus scientifique de l’OMS. Pour l’heure, l’agence onusienne a réussi à envoyer une équipe de reconnaissance en Chine en juillet. «Nous devons tous connaître les origines du virus, nous devons comprendre d’où il est venu, aussi pour savoir où il pourrait réapparaître à l’avenir et je crois que nos collègues chinois sont aussi impatients que nous de trouver une réponse», a affirmé Mike Ryan.

Saisie de cocaïne

De la cocaïne d’une valeur de 31,8 millions de Hong Kong dollars a été saisie à Ting Yi dans l’après-midi de mercredi, deux hommes de 35 et 45 ans et une femme de 29 ans ont été arrêtés. Ce sont environ 18 kilos de cocaïne qui ont été trouvés dans le coffre d’un véhicule ainsi que 600.000 Hong Kong dollars.

Enfin la météo avec des températures qui iront de 21 à 26°. Aujourd’hui vendredi 27 novembre nous fêtons les “Séverin et Séverine”.