Coronavirus

76 nouveaux cas signalés hier lundi à Hong Kong.

Les dernières mesures anti-épidémiques.

Plus de 100 cas au cours des 7 derniers jours provenaient de sources inconnues, ce qui, selon les déclarations du gouvernement hier, montre qu’il existe une chaîne de transmission inconnue au sein de la communauté. Au cours des 2 dernières semaines, les cas se sont propagés dans plusieurs districts de la ville.

De nouvelles mesures anti-épidémiques ont été annoncées, en plus de la fermeture des écoles maternelles, primaires et secondaire jusqu’à Noël.

Un certain nombre de lieux de divertissement, y compris les parcs à thème, seront fermés et la limite de rassemblement public sera réduite de quatre personnes à deux à partir de mercredi.

La cheffe de l’exécutif, Carrie Lam, a déclaré hier que les restaurants devront fermer à 22 heures et que le nombre de personnes autorisées par table sera réduit à deux.

Elle a également annoncé que la plupart des fonctionnaires travailleraient à domicile et a appelé les entreprises privées à faire la même chose.

Les mesures dureront au moins deux semaines.

Les autres établissements qui devront fermer sont les salles de jeux, les karaoké, les salles de mahjong et les piscines.

Les salles de sport, les salons de beauté et de massage seront autorisés à rester ouverts, mais devront respecter des règles plus strictes.

Les centres de fitness et les centres sportifs pourront continuer à fonctionner. Cependant, les cours sont limités à seulement 2 personnes et les masques sont obligatoires.

Carrie Lam a également déclaré que le ministère de la Justice étudiait si la peine fixe pour les violations des règles de distanciation sociale peut être au moins doublée, l’amende actuelle de 2.000 $ HK n’étant pas, selon la cheffe de l’exécutif, suffisamment dissuasive.

Carrie Lam a également souligné que le gouvernement allait réquisitionner des hôtels pour être utilisés à des fins de quarantaine. Un de ces hôtels est l’hôtel Silka Tsuen Wan qui devrait être utilisé pour la quarantaine des personnes arrivant à Hong Kong en provenance de zones à haut risque, pour rappel la France est aujourd’hui classée dans cette catégorie, et également pour la quarantaine des personnes ayant été en contact avec des cas positifs.

Aide pour les travailleurs sociaux

Le secrétaire au travail et à la protection sociale, Law Chi-kwong, a déclaré hier que les autorités prévoyaient de subventionner les travailleurs sociaux pour qu’ils se fassent tester chaque semaine alors que le test obligatoire pour eux a commencé hier. Les tests obligatoires devraient leur coûter environ 200 $HK par mois en frais de transport. «Le Département de la protection sociale prévoit une aide financière pour couvrir ces dépenses. Les responsables des maisons de retraite, où une grande majorité travaillent, doivent s’assurer que tous leurs employés soient testés avant le 14 décembre », a ajouté Law Chi-kwong.

Belt and Road, l’appel de Carrie Lam

Les pays et les investisseurs à la recherche d’opportunités devraient envisager de s’associer à Hong Kong, a déclaré la cheffe de l’exécutif, Carrie Lam. Elle s’adressait hier au cinquième sommet consacré au projet de développement Belt and Road, sommet qui se tenait en ligne sur deux jours. «Pour ceux qui cherchent à saisir les opportunités offertes par ce projet, je dirais que Hong Kong est votre partenaire idéal compte tenu de nos atouts uniques», a-t-elle déclaré. Elle a également indiqué que Hong Kong souhaitait « renforcer sa collaboration et ses partenariats avec d’autres décideurs « .

Pas de place pour les loisirs dans vie de la cheffe de l’exécutif

«Je consacre chaque minute de mon temps au travail. Il y a tellement de travail à faire à Hong Kong » a déclaré Carrie Lam dans une longue interview accordée au Post dimanche.

«Je ne passe même plus de temps à échanger à mon mari ces jours-ci. », a-t-elle précisé, à la différence de ses prédécesseurs qui avaient tous une activité pour contrer le stress. Selon le Post, Tung Chee-hwa aimait le Tai Chi, Donald Tsang aimait nourrir ses poissons rouges et ses carpes, et CY Leung se déstressait en faisant du jardinage.

La dirigeante de Hong Kong, n’a pas hésité à déclarer que son travail est l’un des plus difficiles au monde.

Au cours des manifestations antigouvernementales de l’année dernière suite à l’annonce de la mise en place du projet de loi sur l’extradition aujourd’hui retiré le retrait, Carrie Lam explique avoir subi le poids de la haine publique et avoir été abandonnée même par ses alliés politiques.

Aujourd’hui, elle annonce avoir repris confiance. « Je suis de retour à mon ancien moi. » C’est à peu près tout ce que la dirigeante de Hong Kong a pu dire sur sa vie privée lors de cet entretien. A la question du journaliste sur la façon dont ses proches  ont fait face aux pressions qu’elle dit avoir subit, Carrie Lam ne dira pas grand chose, si ce n’est :  «Je peux seulement dire que ma famille est entièrement derrière moi». « A part ça, je ne veux pas entrer dans les détails. » A-t-elle conclut.

Actualité de la communauté

Le représentant du souvenir Français de Chine, en charge du coité de Hong Kong a annoncé le report de la cérémonie d’hommage aux Forces Françaises Libres prévue le 4 Décembre, et organisée conjointement par le consulat général de France à Hong Kong et l’association du Souvenir Français de Chine, comité de Hong Kong. Ce report est du aux nouvelles mesures de prévention contre le Covid19 maintenant en vigueur. La cérémonie est donc reporté au début de l’année prochaine

Enfin la météo avec des températures qui iront de 18 à 23°. Aujourd’hui mardi 1er décembre nous fêtons les “Florence”.