Coronavirus

85 nouveaux cas signalés hier lundi à Hong Kong.

Interdiction des vols en provenance de Grande-Bretagne

Le gouvernement a annoncé hier l’interdiction à compter d’aujourd’hui de tous les vols direct en provenance de Grande Bretagne. “Toutes les personnes qui sont restés deux heures ou plus au Royaume-Uni au cours des 14 derniers jours seront interdits d’embarquement à destination de Hong Kong”, a déclaré la secrétaire à la Santé Sophia Chan, hier. “Ceux qui sont déjà arrivés en provenance du Royaume-Uni devront rester chez eux pendant 7 jours supplémentaires après avoir terminé la quarantaine hôtelière obligatoire de 14 jours, et seront testés à nouveau le 19 ou le 20ème jour”, a déclaré Sophia Chan. Décision prise à la suite de l’information diffusée par la Grande Bretagne concernant la mutation du virus vers une souche qui serait plus transmissible.

La secrétaire à la Santé, a également indiqué que les mesures de distanciation sociale actuelles seront prolongées de deux semaines supplémentaires jusqu’au 6 janvier, y compris l’interdiction de dîner en soirée, le plafond pour 2 personnes sur les rassemblements sociaux et les repas dans les restaurants et la loi sur les masques. Le travail à domicile pour les fonctionnaires est également prolongé jusqu’au 6 janvier. Le gouvernement a annoncé suivre de près la situation épidémique et réexaminera les arrangements avant le 6 janvier.

Les écoles fermées jusqu’au 10 janvier.

Le Bureau de l’éducation (EDB) a annoncé hier que tous les jardins d’enfants, écoles primaires et secondaires, y compris les écoles spéciales et les écoles proposant des cours non locaux, prolongeront la suspension des cours en présentiel et des activités scolaires jusqu’au 10 janvier 2021.

Certains niveaux à examen continueront à être autorisés à se rendre en cours mais le nombre total d’élèves qui retournent à l’école pour suivre des cours en présentiel et passer des examens doit être plafonné à un sixième de la capacité maximale de l’école.

Le LegCo approuve 5,5 milliards de HK dollars

Le Conseil législatif a approuvé la dernière série de subventions gouvernementales distribués dans le cadre de la pandémie.

Les 5,5 milliards de HK dollars seront réservés aux secteurs les plus touchés par les dernières mesures de distanciation sociale, tels que les restaurants, les bars, les gymnases, les salons de beauté ou encore les cinémas. Ben Chan, membre du DAB, a déclaré que certaines industries qui ont également été durement touchées par la pandémie ont été exclues de cette série de mesures de secours, citant le secteur des transports transfrontaliers en exemple, affirmant que de nombreuses entreprises avaient arrêté leurs activités depuis déjà 11 mois.

Le chef de l’administration, Matthew Cheung, a déclaré hier, que le gouvernement devait adopter une approche ciblée en raison de sa situation financière, et être prudent dans ses dépenses car, selon lui, il pourrait y avoir plus de vagues d’épidémies à l’avenir. « Nous savons que beaucoup ont été laissés de côté. De nombreux autres secteurs ont été touchés. Nous le savons. Mais étant donné nos contraintes budgétaires, nous devons adopter cette approche« , a déclaré Matthew Cheung aux législateurs.

La demande de financement a été adoptée après sept heures de débat, 32 législateurs ayant voté pour le financement, un contre et trois abstentions.

En plus des 5,5 milliards de Hong Kong dollars dans ce quatrième cycle de secours, un autre secours de 830 millions de Hong Kong dollars a été approuvé pour des « fonds de réserve ».

Le groupe Maxim’s agit pour les plus démunis

En partenriat avec les organisations HandsOn Hong Kong et Feeding Hong Kong le groupe Maxim’s lance une opération de dons de ses produits invendus dans plus de 200 boulangeries à travers la ville. “Étant donné que la politique de la société est de vendre des produits de boulangerie le jour même de leur fabrication, tous les produits qui restent sur les étagères à l’heure de fermeture sont considérés comme invendus”, a indiqué le groupe.

La société a déclaré dans un communiqué qu’elle prévoyait de se concentrer davantage sur ce programme de don de pain excédentaire en 2021, en particulier pour les familles à faible revenu touchées par la pandémie de Covid-19. En plus de collaborer à des initiatives caritatives, Maxim’s Group a également fait don, en plus de la nourriture, de 200.000 masques et 65.000 coupons repas à diverses associations caritatives de Hong Kong tout au long de la pandémie.

L’interdiction des masques est constitutionnelle

La plus haute cour de Hong Kong a statué hier, lundi, sur l’interdiction du port de masques lors de tout type de rassemblement public, règle introduite par la cheffe de l’exécutif, Carrie Lam, au plus fort des manifestations antigouvernementales l’année dernière. Un panel de cinq juges de la Cour d’appel final a statué à l’unanimité, indiquant que cette règle était constitutionnelle.

Les juges ont expliqué pourquoi il était normal que l’interdiction des masques s’applique non seulement aux rassemblements non autorisés, mais aussi aux rassemblements publics ordinaires. “Il est clairement proportionné que le règlement sur l’interdiction du masque facial cherche à interdire le port de couvre-chefs – utilisés pour masquer l’identité des contrevenants à la loi et ayant un effet encourageant conduisant à la dégénérescence des manifestations pacifiques en violence – que ce soit lors d’un rassemblement non autorisé, une réunion publique ou une procession publique », ont-ils déclaré.

L’un des requérants, l’ancien législateur Leung Kwok-hung, a exprimé sa déception face à la décision de la plus haute juridiction, affirmant qu’elle n’avait pas rendu justice à la population de Hong Kong. Le vétéran démocrate et avocat Albert Ho, qui représentait les candidats pro-démocratie, a déclaré être déçus et surpris par une telle décision. A l’inverse, le législateur Holden Chow, du parti DAB, a salué le jugement en disant qu’il était le reflet de la justice.

Un acheteur chinois achète un fût de vin à un prix record

Lors de la traditionnelle vente caritative de vin des Hospices de Beaune, dans la région vinicole de Bourgogne (centre-est), un nouveau record a été établi avec la vente d’un fût à 780.000 euros à un acheteur chinois. Ce montant inégalé ira entièrement aux soignants des victimes du Covid-19.

« Dans le monde entier, les (personnels) hospitaliers ont laissé leur santé et parfois leur vie pour nous (…) Aujourd’hui, vous êtes là pour eux », a déclaré François Poher, directeur des Hospices, dans un discours-préambule à cette 160e édition des plus anciennes enchères caritatives de vin au monde.

Après quelques heures d’adjudications, un fût de 228 litres (soit 288 bouteilles) a été adjugée à 780.000 euros, dépassant le précédent record de 2015 (480.000 euros). « On aimerait rendre hommage à tous les soignants, en France et dans le monde, qui luttent jour et nuit contre cette épidémie », a déclaré l’acheteur.

Il s’agit d’un chinois qui a tenu à conserver l’anonymat.

Ce dernier avait donné mandat à la maison Bichot, traditionnellement le premier acheteur de la vente. « On va surmonter cette épreuve humaine », a ajouté l’acheteur chinois sous un concert d’applaudissements.

Enfin la météo avec des températures qui remontent un peu à l’approche de Noël et qui iront de 13 à 19°. Aujourd’hui mardi 22 décembre, nous fêtons les “Xavière”.