Coronavirus : à Hong Kong, la situation se tend

À Hong Kong, les cas de contamination se multiplient. 113 nouvelles contaminations ont été recensées hier mercredi dont plus de 100 en contaminations locale, un record, des chiffres jamais atteints depuis début de l’épidémie en janvier.

Élections du Conseil législatif

La cheffe de l’exécutif, a demandé au gouvernement d’explorer la piste éventuelle du vote en ligne pour les élections du 6 septembre prochain. Là où le camp pro-Beijing suggère de retarder l’élection, Carrie Lam, opte pour une étude du vote électronique. Pour rappel, la cheffe de l’exécutif peut retarder l’élection jusqu’à 14 jours, soit jusqu’au 20 septembre.

Mike Pompeo rencontre le dernier gouverneur de Hong Kong, Chris Patten, et le militant Nathan Law à Londres.

S’exprimant lors d’une conférence de presse mardi, le secrétaire d’État américain a appelé à une alliance mondiale pour faire face aux défis posés par la Chine. « Nous pensons que le monde entier doit travailler ensemble pour s’assurer que chaque pays, y compris la Chine, se comporte dans le système international de manière appropriée et cohérente avec l’ordre international », a-t-il déclaré.

Il s’est ensuite entretenu avec deux personnalités très critiques à l’égard de Pékin, Chris Patten, dernier gouverneur de Hong Kong en Grande-Bretagne, et Nathan Law, leader étudiant pro democratie.

Le ministre de Affaires étrangères britannique, Dominic Raab, a de son côté, déclaré que Mike Pompeo et lui avaient discuté de leurs « graves préoccupations » au sujet de la situation à Hong Kong et ont évoqué la possibilité de soulever la question des actions de la Chine au « niveau du G7 ».

Le militant pro-démocratie Nathan Law dénonce, à partir de Londres, « un contrôle direct et autocrate exercé par la Chine »

« Il y a un contrôle direct, autocrate exercé par la Chine et cela va à l’encontre de l’autodétermination de Hong Kong « , a dénoncé le militant hongkongais pro-démocratie, sur les ondes de France Inter.

Exilé à Londres depuis une semaine, il a également dit « espérer » que la France puisse « en faire davantage et qu’elle pourra dire très clairement que la cause des droits de l’homme ne sera pas abandonnée au profit des échanges commerciaux. »

« Il faut qu’avec d’autres pays, on mette la Chine devant ses responsabilités », a souligné Nathan Law, l’un des chefs de file du parti politique Demosisto qui a annoncé sa dissolution peu après l’adoption par le Parlement chinois de la législation controversée sur la sécurité nationale. « Il y a une officine secrète à Hong Kong qui a pris, de fait, l’autorité du gouvernement de Hong Kong, et au titre de la loi de sécurité nationale, les autorités de Hong Kong n’ont plus de place », a estimé le jeune militant de 27 ans, qui explique être à Londres tout en se déplaçant « en permanence » et en faisant « très attention aux lieux »où il se trouve « pour rester en sécurité ». Les militants restés à Hong Kong « courent un très grave danger » selon Nathan Law.

La Chine promet une « riposte ferme » à la Grande-Bretagne dans le conflit sur Hong Kong

Comme nous vous lannoncions hier, la Grande Bretagne a suspendu son traité d’extradition avec Hong Kong en réponse à l’instauration par Pékin d’une loi de sécurité nationale dans l’ancienne colonie britannique. La Chine menace donc de lancer une « riposte ferme ». « Nous n’envisagerons pas de réactiver ces accords, à moins qu’il y ait des garanties claires et solides pour empêcher que le traité d’extradition du Royaume-Uni soit utilisé abusivement en vertu de la nouvelle législation sur la sécurité nationale« , a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab.

Ces décisions n’ont pas été du goût de Pékin qui a annoncé vouloir « riposter fermement« , selon les mots du porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Wang Wenbin, lors d’un point presse quotidien. « La Chine exhorte le Royaume-Uni à abandonner ses fantasmes de poursuite de l’influence coloniale à Hong Kong et à corriger immédiatement ses erreurs« , a-t-il ajouté.

Dominic Raab a précisé qu’il étendrait l’embargo de longue date sur la vente d’armes en Chine pour y inclure Hong Kong, afin d’empêcher l’exportation d’armes, de munitions ou d’équipements susceptibles d’être utilisé à des fins de répression interne, comme les menottes ou les grenades fumigènes.

L’Australie et le Canada ont suspendu également leurs traités d’extradition mis en place avec Hong Kong au début de ce mois.

Aux Etats-Unis, le président Donald Trump a également mis fin au traitement économique préférentiel accordé à Hong Kong.

Ouverture d’une plate-forme vidéo du centre LGBT à Beijing

Une compte a été ouvert sur la plate-forme Douyin, version chinoise de TikTok, où plusieurs vidéos ont été mises en ligne visant à lutter contre les discriminations et les stéréotypes sur la communauté LGBT.

« Grâce à la plate-forme, nous espérons permettre à la communauté d’obtenir des informations ainsi que du soutien », a déclaré Xin Ying, directrice du centre LGBT, au quotidien Global Times. Dans une courte vidéo, Xin Ying explique quels sont les stéréotypes qui visent la communauté LGBT. Xin Ying a expliqué que le centre a mis en place une équipe dédiée à la gestion du compte Douyin, afin de tourner et produire des vidéos courtes. « Le nombre de fans du compte vient d’atteindre quelques milliers et chaque courte vidéo n’a que des centaines de vues. Notre objectif est d’avoir des millions de fans, afin que nous puissions présenter la communauté au plus grand nombre », a expliqué Xin Ying.

Actualité de la communauté

Le Covid19 et votre assurance santé. Que couvre notre assurance santé face à la pandémie ? Est-on toujours assuré si l’on contracte la maladie ? Quelles sont les conditions ? Si l’on a les symptômes, un assureur peut-il rejeter notre demande de couverture? Faut-il une assurance particulière en cas de voyage, notamment si il y a besoin d’être évacué ? 

AD Medilink a mené une recherche approfondie et partagera ses informations avec les participants au Webminar organisé le mardi 28 juillet de 12h00 à 12h40.

Animé par Amélie Dionne-Charest, ce webminar est gratuit et en anglais.

Inscriptions et informations :

https://forms.gle/nZAMfUY65zRnnJxL8?utm_source=fb&utm_medium=event&utm_campaign=webinarjuly20

Enfin la météo avec des températures qui iront de 28 à 33°. Aujourd’hui jeudi 23 juillet nous fêtons les « Brigitte ».