Coronavirus

12 nouveaux cas signalés hier mardi à Hong Kong

 

Vaccins

Après le vaccin CoronaVAC développé par SINOVAC arrivé à Hong Kong vendredi dernier, 1 million de doses du vaccin BioNTech développé conjointement par Fosun Pharma/BioNTech arrivera en provenance d’Europe dès ce jeudi.

 

Plus de 60.000 personnes inscrites pour être vaccinées

Le secrétaire à l’innovation et à la technologie, Alfred Sit, a annoncé hier mardi à midi, que plus de 60.000 personnes avaient pris rendez-vous en ligne sur le site du gouvernement pour se faire vacciner. Lundi, la cheffe de l’exécutif, Carrie Lam et ses ministres ont été les premières personnes à recevoir le vaccin Sinovac produit sur le continent. Alfred Sit a également déclaré qu’il y avait eu près de 3 millions de téléchargements de l’application LeaveHomeSafe.

 

Toutes les personnes arrivant du continent à Macao exemptés de quarantaine

Depuis, hier, le gouvernement de Macao a annulé les exigences de quarantaine pour les tous les résidents du continent entrant à Macao.

 

Des élus « patriotes » à Hong Kong

C’est ce que la Chine commence à évoquer dans le cadre d’une réforme électorale pour l’ancienne colonie britannique. « La Chine souhaite donner aux « patriotes » l’accès aux élections à Hong Kong », a déclaré Xia Baolong, directeur du Bureau des affaires d’Hong-Kong et Macao. « L’application du principe selon lequel des patriotes doivent gouverner Hongkong nécessite plusieurs mesures simultanées. La plus essentielle et la plus urgente est de perfectionner le système, et tout particulièrement de perfectionner sans délai le système électoral », a-t-il ajouté. Pour Xia Baolong, être patriote signifie aimer la République, populaire de Chine.

Il est intervenu deux semaines avant l’ouverture à Beijing de la session annuelle de l’Assemblée nationale populaire (ANP, parlement chinois), qui s’ouvrira le 5 mars. Cette session devrait déboucher sur de nouvelles mesures visant à renforcer le contrôle de Hong Kong par la Chine. Xia Baolong a appelé à « combler les lacunes juridiques » du système électoral de Hong Kong, afin notamment d’éviter la présence de candidats « anti-Chine ». La cheffe de l’exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, a salué le discours de Xia Baolong et rejeté les critiques s’inquiétant d’une oppression plus forte contre l’opposition à Hong Kong. « S’il nous faut utiliser le mot oppression, alors oui, c’est l’oppression visant ceux qui prônent l’indépendance d’Hong-Kong, qui tentent de pousser Hongkong dans l’abîme de la violence, qui oublient leurs origines, ne se considèrent pas comme Chinois, qui pactisent avec des organisations politiques étrangères pour détruire Hong-Kong », a déclaré Carrie Lam lors d’un point presse.

Après cette intervention directeur du bureau des affaires de Hong Kong et Macao, le président du parti démocrate, Lo Kin-hei, a indiqué s’attendre à de grandes difficultés pour tout candidat pro-démocratie qui prendrait part à une élection. « Les critères pour être nommé candidat à n’importe quelle forme d’élection ont été durcit et cela rend de plus en plus difficile la nomination du camp pro-démocratie« , a-t-il déclaré. Selon Lo Kin-hei Pékin devrait probablement annoncer sa décision de changer le système électoral de Hong Kong lors des réunions annuelles du Congrès national du peuple qui auront lieu en mars. Il a ajouté qu’il existe un risque réel que les actuels conseillers de district pro-démocratie – qui devront bientôt prêter serment d’allégeance à la RAS et à la Loi fondamentale – soient disqualifiés.

Malgré toutes les incertitudes, Lo Kin-Hei a indiqué que le camp pro-démocratie continuerait son travail dans les conseils de district et pour la communauté, tout en préparant l’élection du LegCo prévue en septembre.

 

« Le procès de Martin Lee et des militants est « un affront à l’État de droit » »

C’est ce qu’a déclaré la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi. Ajoutant que ce procès envoie le message effrayant que Pékin ne reculera devant rien dans sa répression des droits et libertés de Hong Kong. « Martin Lee est l’incarnation du courage et des principes, qui a inspiré des millions de personnes épris de liberté dans le monde entier dans son combat pacifique et persistant pour faire progresser l’autonomie et les libertés démocratiques à Hong Kong et dans toute la Chine. Si nous ne nous prononçons pas clairement en faveur des droits de l’homme en Chine à cause d’intérêts commerciaux, nous perdons toute autorité morale pour parler en faveur des droits de l’homme n’importe où dans le monde« , a-t-elle ajouté.

 

Enfin la météo avec des températures qui iront de 19 à 23°. Aujourd’hui mercredi 24 février, nous fêtons les « Modeste ».