Coronavirus

90 nouveaux cas signalés hier jeudi à Hong Kong dont 31 de source inconnue.

Des bulles de voyage réservées aux athlètes et aux artistes

Hong Kong travaille sur la mise en place de «Art Bubble» et «Sports Bubble» avec d’autres pays. S’exprimant hier dans une émission de radio, le secrétaire à l’Intérieur Caspar Tsui a déclaré que les autorités espéraient que la mise en place des deux bulles permettra aux artistes et aux athlètes de voyager à l’étranger vers d’autres endroits pour assister à des performances ou à des événements sportifs après avoir été testés négatifs. Affaire à suivre.

Plusieurs pays réagissent aux arrestations de militants pro-démocratie à Hong Kong

Le porte-parole du gouvernement japonais, Katsunobu Kato, a indiqué que le Japon a fait part de ses inquiétudes à la Chine concernant l’arrestation des trois militants pro-démocratie, Joshua Wong, Agnes Chow et Ivan Lam. Les militants ont été condamnés mercredi à des peines allant de 7 à 13 mois de prison pour un rassemblement antigouvernemental illégal en 2019. « Le Japon est de plus en plus préoccupé par la situation récente à Hong-Kong « , a déclaré Katsunobu Kato lors d’une conférence de presse. « Nous avons fait part de nos préoccupations à la Chine au sujet de Hong Kong à diverses occasions« , a-t-il déclaré.

La présidente de Chambre des représentants aux Etats-Unis, Nancy Pelosi a fait part, mercredi, de la préoccupation du Congrès américain. «La condamnation brutale par la Chine de ces jeunes militants de la démocratie à Hong-Kong est épouvantable», a-t-elle déclaré dans un communiqué. «Nous appelons toutes les personnes éprises de liberté dans le monde à se joindre à nous pour dénoncer cette condamnation injuste et l’attaque généralisée de la Chine contre les Hongkongais» a poursuivi la présidente de la Chambre des représentants.

La Grande-Bretagne via son ministre de Affaires étrangères, Dominique Raab, qui a écrit dans un tweet : « Alors que trois militants de Hong Kong entament des peines de prison, j’exhorte les autorités de Hong Kong et de Pékin à mettre fin à leur campagne pour étouffer l’opposition« .

L’ancien gouverneur de Hong Kong, Chris Patten, a publié une déclaration indiquant: «L’emprisonnement aujourd’hui de Joshua Wong, Ivan Lam et Agnes Chow – tous militants pour l’état de droit et la démocratie à Hong Kong – est un autre exemple de la détermination de la Chine à menotter Hong-Kong. ».

Pour le gouvernement hongkongais, ces appels sont hors de propos

Un porte-parole du gouvernement a déclaré que ceux qui appellent à la libération des trois militants emprisonnés Joshua Wong, Agnes Chow et Ivan Lam ne respectent pas le système judiciaire de Hong Kong.

Le gouvernement a vivement critiqué mercredi les interventions de pays étrangers concernant ces emprisonnements, affirmant que les appels à leur libération étaient «absurdes».

«Ceux qui demandent leur libération immédiate non seulement ne respectent pas notre système judiciaire, mais manifestent également leur déni flagrant du fait que les accusés eux-mêmes ont plaidé coupable », a déclaré le porte-parole affirmant que le gouvernement était déterminé à faire respecter l’état de droit. «De telles déclarations, si elles sont faites dans le but d’exercer une influence indue sur nos systèmes judiciaire et juridique, seront vaines», a-t-il conclut.

Jimmy Lai reste en prison

Le magnat de la presse s’est vu refuser sa demande de libération sous caution hier après avoir comparu devant le tribunal de West Kowloon pour fraude. Son cas a été ajourné jusqu’au 16 avril.

Jimmy Lai et deux hauts dirigeants de Next Digital sont accusés d’avoir utilisé le siège social de la société à Tseung Kwan O à des fins non autorisées par le bail signé avec Hong Kong Science Park en 1995.

Ce détournement aurait permis d’économiser 20 millions de dollars de loyer sur plus de 20 ans.

Les deux dirigeants, le PDG Wong Wai-keung et le chef de l’exploitation Chow Tat-kuen, ont été libérés sous caution à la suite de l’audience d’hier matin, audience au cours de laquelle l’accusation a déclaré avoir besoin de plus de temps pour examiner les documents comptables et financiers. Leur caution a été fixée à 100.000 HKD pour Wong Wai-keung et 200.000 HKD pour Chow Tat-kuen avec l’ordre de ne pas quitter Hong-Kong.

Enfin la météo avec des températures qui iront de 14 à 21°. Aujourd’hui vendredi 4 décembre, jour de la sainte Barbe, nous fêtons donc les « Barbara ».