Covid-19.

149 nouveaux cas hier jeudi à hong Kong.

Le gouvernement a déclaré prolonger le travail à domicile pour la plupart des fonctionnaires jusqu’au 9 aout. Les employeurs d’entreprises privées sont également invités à inciter les membres de leur personnel à travailler à domicile dans la mesure du possible en fonction de leurs besoins opérationnels.

L’Asia World-Expo pourrait accueillir des patients atteints par le virus dans les prochaines 48h.

L’autorité hospitalière a déclaré dans un point de presse hier qu’il est prévu que l’Asia World-Expo puisse être utilisé comme un établissement de traitement communautaire dans les prochaines 48 à heures.

Y seront accuellis, les patients âgés de 18 à 60 ans et 500 lits devraient être disponible dans un premier temps.

Lorsque les patients arriveront à l’AsiaWorld-Expo, les travailleurs médicaux les classeront en trois catégories.

La première catégorie comprend les patients qui sont les plus stables, comme les asymptomatiques et qui n’ont pas de fièvre. Ils resteront en observation 72 heures et seront ensuite envoyés au Lei Yue Mun Park and Holiday Village en isolement.

La deuxième catégorie avec les patients qui ont de la fièvre mais qui ont une maladie bénigne et resteront à l’AsiaWorld-Expo pour observation. Si les conditions se détériorent, ils seront envoyés dans un hôpital.

La troisième catégorie est celle des patients qui respirent difficilement et qui eux, seront envoyés à l’hôpital pour y être traités.

Réouverture des restaurants le matin et le midi.

Plusieurs photos d’enployés prenant leur petit déjeuner ou déjeuner dans la rue, sur les trottoirs ou encore sous les ponts ont été diffusées sur les réseaux sociaux, choquant un grand nombre de hongkongais. Le gouvernement a donc décidé de revenir sur sa décision et autorise à partir d’aujourd’hui les restaurants à servir à nouveau le matin et le midi mais avec des restrictions strictes. Pas plus de deux personnes à la même table et une distance d’1m50 entre chaque table ainsiq eu l’obligation de ne remplir que la moitié de la capacité d’accueil de l’établissement.

Elections au legCo toujours, le report semble de plus en plus probant.

L’exécutif de Hong Kong pourrait, comme nous vous le disions cette semaine, reporter d’un an les législatives prévues le 6 septembre pour renouveler la moitié des sièges du parlement local. Ce report serait causé par le nouveau pic de l’épidémie liée au nouveau coronavirus. Le bureau des Affaires constitutionnelles et continentales a précisé dans un communiqué transmis à l’Agence France Presse qu’il travaillait à la préparation de ce scrutin avec les services sanitaires et électoraux, afin de « suivre l’évolution de l’épidémie et d’élaborer différents plans ». Joshua Wong a dénoncé ce possible report. « Utiliser la pandémie comme excuse pour reporter l’élection est clairement un mensonge », a-t-il écrit sur Twitter, avant de se voir disqualifié de l’élection.

En effet, ce sont une douzaine de candidats disqualifiés pour l’élection au Legco

Le gouvernement a indiqué hier dans une déclaration être en parfait accord avec la décision des responsables du scrutin, décision d’invalider 12 candidats pour l’élection du Conseil législatif de septembre.

Parmi les candidats disqualifiés figurent des militants pro-démocratie dont Joshua Wong Chi-fung, Alvin Yeung du Parti Civique ou encore l’activiste et ancienne journaliste Gwyneth Ho Kwai-lam.

« Les responsables du scrutin indiquent clairement que, pour déterminer la validité des mises en candidature, la question fondamentale est de savoir si le candidat s’est conformé à l’exigence de déclaration prévue dans l’ordonnance du Conseil législatif, à savoir faire respecter la Loi fondamentale (LM) et prêter allégeance au à la region administrative spéciale de Hong Kong, de la République populaire de Chine (RPC) », a précisé le gouvernement.

L’Union Européenne prend des mesures contre la Chine

Bruxelles a décidé de sanctionner la Chine suite à l’adoption de sa loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong, en vigueur depuis le 1er juillet.

Désireuse de suivre les mesures de rétorsion lancées par les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et l’Australie, l’Union européenne est en train de réfléchir à un moyen de sanctionner la Chine, sans trop dégrader ses relations avec elle.

« J’ai proposé que nous travaillions sur une approche coordonnée, avec un mélange d’actions au niveau de l’UE et au niveau des États membres », a déclaré Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne, le 13 juillet lors d’un point presse.

Quinze jours plus tard, le 28 juillet, les vingt-sept adoptaient, à travers une procédure écrite, une liste de dispositions visant à dénoncer la situation en cours à Hong Kong. « Notre message est double. Premièrement, nous exprimons le soutien de l’UE aux habitants de Hong Kong pour leur autonomie et leurs libertés fondamentales. Nous continuerons à soutenir le peuple de Hong Kong », a promis Josep Borrell.

« Pour la Chine, le message est que les récentes actions changent les règles. Cela nécessitera une révision de notre approche et aura clairement un impact sur nos relations », a assuré ce dernier.

Dans le texte adopté, le 28 juillet, les 27 assurent que « l’UE est particulièrement préoccupée par la forte érosion des droits et libertés qui étaient censés être protégés au moins jusqu’en 2047 ».

L’union entend suivre la préparation des élections prévues le 6 septembre à Hong Kong et considère «essentiel» que le scrutin se déroule «dans un environnement qui reste favorable à l’exercice des droits et libertés démocratiques inscrites dans la Loi fondamentale».

La Chine a condamné hier les mesures adoptées par l’Union européenne et a accusé l’UE d’ingérence dans ses affaires intérieures. «Les mesures de l’UE violent les normes fondamentales du droit international», a déclaré devant la presse le porte-parole de la diplomatie chinoise, Wang Wenbin. «La Chine s’y oppose fermement et a protesté auprès de l’UE», a-t-il ajouté.

Enfin la météo avec des températures toujours aussi élevées qui iront de 26 à 31° avec toujours de la pluie.

Aujourd’hui vendredi 31 juillet nous fêtons les « Ignace ».