Coronavirus

8 nouveaux cas signalés, ce week-end, à Hong Kong, cas importés en provenance des États-Unis, du Pakistan, des Émirats Arabes Unis, des Philippines et de Grande-Bretagne avec notamment un cas ayant reçu une 3ème dose du vaccin.

 

Réouverture des frontières avec le continent

Certains l’annonçait pour la fin de cette année, le conseiller du gouvernement sur la pandémie, le professeur David Hui, a déclaré ce week-end qu’il y avait une chance que la frontière soit ouverte dès … février.

David Hui a indiqué qu’Hong Kong progressait dans le respect des critères fixés par le continent pour la réouverture de la frontière, notamment avec la modification d’un certain nombre de mesures de contrôle des infections, comme la suppression de la plupart des exemptions de quarantaine ou encore la mise en quarantaine des patients guéris pendant deux semaines supplémentaires.

« Après la réunion qui s’est tenue à Shenzhen le 26 septembre, il y a un certain nombre de points que le gouvernement de Hong Kong a déjà améliorés…. Je pense donc que nous y arrivons, et j’espère qu’il y aura bientôt, une deuxième réunion en face à face« , a-t-il déclaré.

« Mais je pense que cela prendra environ quatre à cinq mois, comme l’a suggéré le responsable de la Chine continentale lors de la réunion de septembre. Si l’on prend l’exemple de Macao, il faudra quatre à cinq mois pour que la frontière soit rouverte « , a-t-il ajouté.

 

Retour du compte à rebours pour le Nouvel An à Hong Kong

Les célébrations du compte à rebours du Nouvel An reviendront enfin à Hong Kong, après trois ans, avec un concert gratuit, auquel participera notamment le boys band Mirror, à West Kowloon.

L’office du tourisme de Hong Kong a annoncé qu’il organiserait pour la première fois un concert du compte à rebours du Nouvel An au Art Park dans le quartier de West Kowloon. Un total de 3.000 billets sera distribué lors d’un tirage au sort qui aura lieu le 15 novembre.

Un compte à rebours sera affiché sur la gigantesque façade du M+ nouvellement ouvert.

Des stars et des groupes de musique populaires se joindront au spectacle, notamment Mirror, AGA, Alfred Hui Ting-hang, Gin Lee et l’Orchestre philharmonique de Hong Kong.

Chaque gagnant du tirage au sort peut gagner deux billets. Le public peut participer en s’inscrivant sur le site web de l’événement du 15 au 24 novembre.

Tous les participants devront être entièrement vaccinés avant le 13 décembre.

 

3ème dose

Dès l’ouverture des réservations en ligne, plus de 20.000 personnes se sont connectées pour obtenir un rendez-vous.

De son côté, Wallace Lau, conseiller du gouvernement sur la question des vaccins, a déclaré que les données réelles du Chili avaient montré que la protection offerte était similaire, que la troisième dose soit un vaccin Sinovac ou BioNtech.

 

Annonce des candidats aux LegCo fin novembre

Un comité de vérification des candidatures, dirigé par le chef de l’administration, John Lee Ka-chiu déterminera si les candidats peuvent se présenter à l’élection du Conseil législatif, parlement local, prévu le 19 décembre prochain.

John Lee a déclaré ce week-end, que le comité déterminera si les candidats respectent réellement la Loi fondamentale et s’ils font allégeance au gouvernement de la RAS. Dans le cas contraire, ils ne seront pas autorisés à se présenter à l’élection du LegCo.

Les résultats seront annoncés au plus tard, le 26 novembre, a-t-il précisé.

 

Le South China Morning n’est pas à vendre

Information de l’agence Reuters et de RTHK

C’est la déclaration faite par le cofondateur d’Alibaba, propriétaire du journal, Joe Tsai, dans une lettre adressée au personnel du Post

Cette annonce fait suite à un rapport de Bloomberg News selon lequel une entreprise publique chinoise étudierait une offre d’achat du journal.

Gary Liu, PDG de SCMP, a déclaré dans cette lettre que Joe Tsai, cofondateur d’Alibaba et président de SCMP, lui avait demandé de faire passer le message qu’il n’y avait aucun projet de changement de propriétaire.

« Il n’y a jamais eu de discussion sur la propriété de SCMP, et Alibaba ne prévoit aucun changement. Il n’y a aucune base pour une quelconque rumeur ou spéculation « , a déclaré le PDG du journal.

 

Arsenal nucléaire : Pékin dénonce une « manipulation » de Washington

Information du journal le Point avec l’AFP

Le Pentagone a publié, mercredi 3 novembre, un rapport sur le programme nucléaire chinois. Pour Pékin, la publication « ignore les faits ».

Une « manipulation » des États-Unis. C’est ce qu’a fustigé la Chine, jeudi 4 novembre, après la publication mercredi de ce rapport du Pentagone qui fait état d’une accélération plus rapide qu’anticipé du programme nucléaire chinois. Le ministère américain de la Défense estime dans cette publication que Pékin peut déjà lancer des missiles balistiques armés de têtes nucléaires depuis la terre, la mer et les airs. La Chine pourrait ainsi disposer de « 700 têtes nucléaires d’ici à 2027 », indique ce rapport annuel du Pentagone sur les capacités militaires du géant asiatique.

« Il est probable que Pékin cherche à se doter d’au moins 1 000 têtes nucléaires d’ici à 2030, ce qui est supérieur au rythme et au volume estimés en 2020 », précise le document. En réponse, un porte-parole de la diplomatie chinoise, Wang Wenbin, a accusé les États-Unis de chercher à « monter en épingle » la thèse d’une menace chinoise.

« Le rapport publié par le Pentagone, comme les précédents, ignore les faits et est rempli de préjugés », a indiqué à la presse Wang Wenbin, fustigeant une « manipulation » de Washington. Même avec 1 000 têtes nucléaires, l’arsenal chinois serait loin d’égaler celui des États-Unis et de la Russie, qui possèdent à eux deux plus de 90 % des armes nucléaires mondiales : 5 550 pour Washington et 6 255 pour Moscou, selon les estimations de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri). 

Actualités de la communauté

Les inscriptions à la « French Speech Competition » sont ouvertes !

L’AFLE (l’association des professeurs de français langue étrangère à Hong Kong et Macao) présente depuis 40 ans à HK organise pour la 11e année consécutive la French Speech Competition (Concours de Poésie et de Lecture) laissant aux étudiants libre cours à leurs talents artistiques (récitation, lecture) pour interpréter nos plus grands poèmes français. En raison des restrictions sanitaires en vigueur, le concours, comme l’année dernière, se déroulera sous forme d’enregistrement vidéo.

Ce concours est ouvert à tous les élèves du primaire ou du secondaire et apprenant le français dans leur établissement. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 novembre 2021, n’hésitez donc pas à entrer en contact avec l’association des professeurs de français dont vous trouverez les liens sur la page de ce journal. 

www.aflehk.org

 

Enfin la météo et attention, une température en forte baisse qui ira de 17 à 23°

Aujourd’hui lundi 8 novembre nous fêtons les « Geoffroy ».

Et toujours un message de solidarité pour nos auditeurs en quarantaine.