Coronavirus

Plus de 50 nouveaux cas signalés hier mardi à Hong Kong.

La cheffe de l’exécutif espère redonner confiance

Dans un discours vidéo, Carrie Lam a indiqué hier que même si l’économie locale a subi de graves difficultés au cours de la dernière année le système financier avait fait preuve d’une “résilience remarquable”, le marché boursier se portant exceptionnellement bien et «l’argent circulant sans interruption».

Elle a également déclaré qu’elle espérait rétablir l’ordre social avec le soutien de Pékin, et reconstruirait la confiance de la communauté locale et internationale dans son gouvernement après la pandémie de Covid-19.

S’exprimant à l’occasion d’un forum financier organisé par la chaîne de télévision publique CCTV, Carrie Lam a de nouveau précisé que la priorité de son administration était, pour le moment, de freiner la propagation du coronavirus.

Elle a déclaré que Hong Kong bénéficiait d’un environnement, juridique et international, solide sous “un pays, deux systèmes” et affirmant que Hong Kong devrait avoir un rôle important dans le développement de la « Greater Bay Area”.

Verdict attendu aujourd’hui pour les 12 hongkongais détenus à Shenzhen

Les familles des jeunes détenus ont indiqué avoir été informées par des avocats que le tribunal rendra les verdicts aujourd’hui vers à 10h30.

Cependant, les proches ont déclaré qu’ils n’avaient pas été en mesure de vérifier les informations auprès du tribunal populaire du district de Yantian. La nouvelle intervient après que les avocats aient affirmé qu’ils avaient plaidé coupable des accusations liées à la traversée illégale dans les eaux continentales lors de l’audience de lundi. Nous reviendrons plus en détail sur l’information dans notre journal de demain.

Le gouvernement suspend la démolition d’un réservoir souterrain centenaire

Les travaux de démolition ont été interrompus après que des associations de défense de l’environnement et du patrimoine, des élus et des résidents inquiet pour le devenir de ce patrimoine, aient lancé un appel pour la préservation de cet immense réservoir souterrain en briques voûtées datant du début du siècle dernier, et situé à Bishop Hill, à Sham Shui Po. Selon un rapport du directeur des travaux publics publié en 1905, la construction d’un réservoir de service sur une colline au nord de Kowloon Tong a été achevée le 10 août de l’année précédente. L’historien local Ko Tim-keung a déclaré au Post que c’était la première fois qu’il entendait parler de ce site et a critiqué le gouvernement pour avoir commencé la démolition sans mener d’enquêtes ou de recherches. «Je n’ai jamais rencontré un tel site à Hong Kong; c’est assez significatif », a-t-il dit. « Cela aurait dû être une relique historique et culturelle pour le développement de Kowloon.”, a-t-il ajouté.

Suite à la propagation de l’information sur les réseaux sociaux depuis lundi, un conseiller du gouvernement s’est excusé, hier, d’avoir négligé par erreur le réservoir souterrain centenaire de Bishop Hill, admettant qu’il y avait eu un malentendu dans la communication entre le Bureau des antiquités et des monuments et le Service de l’approvisionnement en eau au sujet de la démolition de ce réservoir. Le conseiller au patrimoine a également déclaré qu’il était encore trop tôt pour parler de la réparation du réservoir souterrain car il n’a pas encore été classé par l’Office des antiquités et des monuments.

Cependant, il a déclaré que le réservoir n’avait pas subi de graves dommages dus au projet. «Le Conseil consultatif des antiquités a accepté d’accélérer le processus de classement du réservoir souterrain dans un délai de trois mois une fois que nous aurons terminé les inspections et que tous les documents seront préparés», a-t-il ajouté.

Une carcasse de dauphin trouvée au large de Tai O

Selon l’Ocean Park Conservation Fund de Hong Kong il s’agissait d’une femelle nouveau-née dauphin blanc d’une longueur d’environ 105 cm. La carcasse a été décomposée et a ensuite été ramenée à Ocean Park pour des tests détaillés afin de déterminer la cause du décès. Il s’agit du 52e cas de cétacé retrouvé mort cette année.

Le Hong Kong Ocean Park Conservation Fund a lancé un appel au public demandant à utiliser la hotline 1823 pour signaler si des carcasses de cétacés et de requins venaient à être découvertes.

Chine/UE : un accord d’ici la fin de la semaine

Information de l’agence Reuters et de l’AFP

En négociation depuis 2014, cet accord devrait garantir aux entreprises européennes un meilleur accès au marché chinois. Selon l’agence de presse Reuters, le contentieux commercial entre la Chine et les Etats-Unis, amplifié par les mesures lancées par Donald Trump, auraient incité la Chine à assouplir sa position vis-à-vis des européens. « L’accord pourrait être bouclé dès cette semaine », a indiqué une source à Reuters, précisant que le dénouement pourrait intervenir lors d’une visioconférence, le 30 décembre. Une fois l’accord de principe acté, il faudra ensuite plusieurs mois pour qu’il soit légalisé.

Les Vingt-Sept souhaitent un accord de protection réciproque des investissements entre l’Union européenne et la Chine, après des «progrès» réalisés lors des négociations, notamment sur des engagements de la Chine à lutter contre le travail forcé, selon des sources diplomatiques citées par l’Agence France Presse. De ce fait, une annonce par Bruxelles et la Chine pourrait intervenir «d’ici la fin de semaine», selon les propos d’un diplomate à l’Agence France Presse.

Informés par la Commission européenne des «récents développements positifs des négociations avec la Chine, y compris sur les conditions de travail», les représentants des 27 pays membres ont «largement salué ces progrès» lors d’une réunion à Bruxelles.

Le traité devrait garantir le respect de la propriété intellectuelle des entreprises européennes, interdire les transferts de technologie forcés et imposer des règles de transparence aux subventions versées aux entreprises publiques chinoises.

Mais la perspective d’un rapprochement Chine-UE a été critiquée, notamment par la France et par les américaines. Paris avait rappelé le 23 décembre qu’il ne pourrait soutenir un tel accord que si la Chine s’engageait à ratifier des conventions de l’OIT (Organisation internationale du Travail) interdisant notamment le travail forcé.

La Commission en charge des négociations a informé les États membres avoir «consolidé les conditions d’accès au marché chinois», mais également avoir «obtenu de la part de la Chine le langage demandé par les Européens sur le respect par Pékin des deux conventions de l’OIT sur le travail forcé», selon une source diplomatique.

Enfin la météo avec des températures en baisse qui iront de 11 à 19°. Aujourd’hui mercredi 30 décembre, nous fêtons les “Roger”.