Coronavirus

Plus de 4.000 cas signalés ce week-end à Hong Kong, dont cas importés.

Samedi : 2,227 143 importés

Visite présidentielle toujour, Xi Jinping défend un Hong Kong aux caractéristiques chinoises

Information de RFI

Un peu plus d’une heure et demie de cérémonie, sous les drapeaux rouges et or de la Chine populaire, ainsi que le rouge à fleur blanche de bauhinias, symbole de la ville. Décor et discours entendent démontrer la pérennité d’une certaine autonomie de Hong Kong, exception pourtant balayée depuis 2020 et l’instauration de la loi sur la sécurité nationale imposée par Pékin, qualifiée de liberticide par les opposants. Ces derniers ont été tenus à l’écart.

Selon l’agence Reuters, nous vous en parlions la semaine dernière, des journalistes de sept médias ont également été empêchés de couvrir l’événement

Devant un public composé de l’élite pro-Pékin, après avoir enlevé son masque blanc estampillé du chiffre rouge du 25e anniversaire, Xi Jinping a pris la parole pour défendre le principe négocié avec les Britanniques en 1997. Un « si bon système », dit le président chinois.  

« Après le vent et la pluie, les Hong-Kongais ont compris que la ville ne pouvait s’enfoncer davantage dans le chaos. […] Nous espérons que les compatriotes de Hong Kong soutiendront vigoureusement le patriotisme et l’amour pour Hong Kong, ainsi que les valeurs communes compatibles avec la politique “un pays, deux systèmes” », a-t-il déclaré. 

Il s’agisait de la première sortie hors de la Chine continentale en 900 jours pour le président chinois. 

Le numéro un chinois a également assisté au renouvellement de l’exécutif hong-kongais et à la prestation de serment de John Lee. Le nouveau chef de l’exécutif a ensuite baissé la tête devant le numéro un chinois pour le saluer. Même chose pour l’ensemble des membres du gouvernement de Hong Kong, tous qualifiés de « patriotes » par Pékin.

Avant de reprendre son train pour le continent, Xi Jinping a défendu à nouveau cette décision « essentielle à la sauvegarde et à la stabilité de Hong Kong sur le long terme » et qui étouffe toute forme de contestation. 

“Un pays, deux systèmes” renforcé par Xi Jinping

Selon le principal représentant de Pékin à Hong Kong, Luo Huining, le discours du président Xi Jinping aurait renforcé la confiance des Hongkongais et des membres de la communauté internationale, dans le principe “un pays, deux systèmes”. 

Le directeur du Bureau de liaison a fait ces remarques lors d’un séminaire, se référant au discours du Président où il indique que la formule qui régit Hong Kong depuis la rétrocession avait fait ses preuves et qu’il n’y avait aucune raison de la changer.

L’homme de Pékin à Hong Kong a déclaré que le président avait “donné un ton définitif” sur la question en répondant aux questions sur la durée de vie de la formule. “Ceux qui s’inquiètent de voir le principe “un pays, deux systèmes” changer peuvent maintenant être rassurés”, a déclaré Luo Huining. “Les rumeurs qui dénigrent ce principe ont été démenties”.

De son côté et toujours sur cette question, l’ancien chef de l’exécutif CY Leung a indiqué que le discours du Président chinois montrait que l’année 2047 ne serait pas une date d’expiration pour “un pays, deux systèmes”.

Un plan d’action rapide pour aider les jeunes 

La ministre Alice Mak affirme que ses politiques seront axées sur l’amélioration de l’éducation, de l’emploi, de l’esprit d’entreprise et des possibilités d’achat d’un logement pour les jeunes.

S’adressant au Post samedi, la secrétaire aux affaires intérieures et à la jeunesse Alice Mak Mei-kuen a également promis de trouver des moyens de mieux engager les jeunes dans la communauté afin de réduire la méfiance qu’ils ressentent envers les autorités notamment à la suite des manifestations de 2019.

Elle a promis que ses politiques aideraient les jeunes à surmonter les difficultés en matière d’éducation, d’emploi, d’entrepreneuriat et d’achat de logement, les quatre domaines mis en avant par le président Xi Jinping dans son discours, lorsqu’il a défini les priorités de la nouvelle administration du chef de l’exécutif John Lee Ka-chiu vendredi, à l’occasion du 25e anniversaire de la rétrocession.

Quatre compagnies chinoises passent une commande de 292 avions Airbus

Information de La Croix avec l’AFP

Quatre compagnies chinoises ont annoncé, vendredi, des commandes d’A320neo auprès du constructeur aéronautique européen Airbus. Le total représente 292 appareils, pour un prix catalogue dépassant 35 milliards d’euros.

China Eastern a indiqué qu’elle allait commander 100 Airbus A320neo, China Southern 96 appareils du même modèle. Air China et sa filiale Shenzhen Airlines ont confirmé l’acquisition de 96 appareils. Airbus a confirmé les contrats passés par ces quatre compagnies chinoises.

« Cela illustre la reprise positive et les perspectives favorables du marché chinois de l’aviation », a souligné le constructeur, précisant que les commandes sont aussi le fruit de « longues discussions approfondies qui ont eu lieu durant toute la difficile période de la pandémie ».

Le HK Museum Palace ouvre ses portes au public

Le musée qui devait ouvrir samedi a du reporter à dimanche en raison du typhon Chaba. Le nouveau secrétaire à la culture, aux sports et au tourisme, Kevin Yeung, a déclaré que le musée pourrait utiliser les avantages culturels uniques de Hong Kong dans le cadre de l’initiative “Un pays, deux systèmes” pour bien raconter “l’histoire de Hong Kong”. Il a également déclaré que le musée permettrait aux résidents de Hong Kong de découvrir la culture chinoise et de nourrir leur sentiment d’identité nationale. 

Selon le président du musée, Bernard Chan, près de 80 % des billets disponibles pour le mois de juillet ont été vendus. Plus de 100.000 billets seront distribués aux groupes défavorisés.

La troisième piste de l’aéroport bientôt en fonction 

L’autorité aéroportuaire a annoncé ce week-end que les avions pourront commencer à atterrir et décoller sur la troisième piste de Chek Lap Kok à partir de ce vendredi 8 juillet. 

Les vérifications en vol de la troisième piste ont été achevées en avril afin de s’assurer que l’équipement et les procédures de vol, ainsi que le système de balisage du terrain d’aviation, étaient conformes aux exigences de l’Organisation de l’aviation civile internationale et du département de l’aviation civile de Hong Kong.

La reconfiguration des trois pistes de l’aéroport et la construction d’un nouveau hall pour les passagers devraient être achevées en 2024.

Enfin la météo avec des températures qui iront de 27 à 30° et toujours de la pluie. Aujourd’hui lundi 4 juillet, nous fêtons les « Florent ».