Une fois par mois Sophie Aballain vous propose un conseil de coach.

Aujourd’hui : « Comment maintenir la motivation de mes équipes à distance ? »

On l’écoute.

——————

Alors que les équipes sont dispersées, parfois confinées, qu’elles n’ont pas le même planning pour maintenir la bonne distance sociale, que le climat économique mondial est très incertain (et donc pour beaucoup anxiogène), la question qui revient souvent chez mes clients est « comment maintenir ou alimenter la motivation de mes collaborateurs ? »

Une des premières pistes sur lesquelles j’aime travailler avec mes clients et / ou avec leurs équipes est un outil appelé « les sphères d’influence ». Il consiste à dessiner 3 cercles ou 3 colonnes intitulées : ce que je contrôle, ce sur quoi j’ai une influence, ce qui se trouve à l’extérieur de mon contrôle.

Dans la 3ème sphère, listez ce qui se trouve à l’extérieur de votre contrôle ou celui de votre équipe : l’existence et la propagation du Covid 19, la fermeture des frontières, l’arrêt quasi-total des vols entre Hong Kong et le reste du monde, ce que pensent et décident les actionnaires de votre groupe, etc.

Dans la 2ème sphère, regardez où vos décisions ont de l’influence : comités de direction, groupes de paires, les groupes projets, les groupes métiers …

Dans la 1ère sphère, prenez conscience de votre pouvoir et de celui de votre équipe : vous pouvez contrôler vos actions, vos mots, vos gestes, vous choisissez vos valeurs et vos principes, vous êtes conscients de vos émotions, vous les nommez et les accueillez pour vous et pour les autres. 

Faites cet exercice pour vous et proposez-le à votre équipe en partageant ce que vous avez inscrit dans les 3 cercles …

Un deuxième axe de travail pour maintenir la motivation des collaborateurs est de se concentrer sur les 3 besoins psychologiques essentiels au sein de ses équipes.

Eric Berne est un médecin qui a fondé, dans les années 60 aux Etats Unis l’Analyse Transactionnelle (théorie de la personnalité, de la communication et de la dynamique de groupe).

Il a identifié 3 besoins fondamentaux pour l’être humain et donc pour vos collaborateurs.Ces 3 besoins sont : le besoin de stimulation, le besoin de structure et le besoin de reconnaissance.

Alors que pouvez-vous faire pour nourrir ces besoins en tant que manager ; en tant que leader ? Faites l’exercice pour vous-même, c’est par là que tout commence ! Car de façon générale, plus nous satisfaisons nos besoins, mieux nous évitons les pièges relationnels et restons motivés.

Le besoin de stimulation : il s’agit tant de stimulation sensorielle qu’intellectuelle. C’est le besoin de nourrir ses 5 sens et se sentir au contact du monde et de la vie. Et pour vous ? Comment entrez-vous en contact avec les autres ? Avez-vous besoin de Bach, Mozart ou Led Zeppelin avant de commencer la journée ? regarder la nature s’éveiller, sentir et boire un bon café ? Aimez-vous commencez chaque journée par un défi intellectuel?

Et vos collaborateurs ? En ce moment, comment réagissent-il au rythme soutenu des réunions Zoom, à l’absence de contacts physiques, répondent-ils présents aux nouveaux défis ?…

Regardez et observez !

Le besoin de structure : c’est le besoin de vivre dans un environnement avec des règles ; c’est aussi le besoin de structurer son temps.

Comment organisez-vous votre journée ? Comment dites-vous bonjour ? Quels types de rituels avez-vous mis en place « en remote » ? comment animez-vous les réunions, est-ce que vos collaborateurs vous ont fait remonter des besoins différents depuis le début de la crise ?

Le besoin de reconnaissance : c’est le besoin de se faire reconnaitre par les autres. On trouve des signes de reconnaissance dans les mots bien sûr mais aussi dans le non verbal! En tant qu’emetteur, nous sommes responsables de la qualité des messages que nous envoyons. Comment cela circule dans votre équipe ? Comment distribuez vous vos feedbacks avec vos collaborateurs en remote ? par téléphone ? en visio ? Comment reçoivent-ils vos feedbacks ?

Je trouve ces notions puissantes pour aborder les motivations au sein de votre équipe. Le 1er exercice les remet dans leur capacité d’agir et d’être aux manettes. S’interroger sur ses besoins fondamentaux replace l’individu au centre.

Il y a évidemment bien d’autres façons au service de la motivation, vous en connaissez déjà de nombreux. Ce qui est formidable c’est que c’est à partir de ce que vous êtes que vous serez en mesure de déployer toute votre puissance créatrice pour stimuler l’envie dans votre équipe !

——————————–

Information :

https://www.sophieaballain.com/