Débat sur le vaccin Sinovac pour les enfants

Hier, avant la réunion d’un groupe consultatif gouvernemental chargé de discuter de l’ouverture de la vaccination pour les enfants, des professionnels de la santé ont fait part de leurs inquiétudes notamment avec le vaccin Sinovac qui vient de demander à l’administration de l’autoriser pour les enfants dès l’âge de trois ans.

Leung Chi-chiu, expert en médecine respiratoire, estime qu’il est temps d’abaisser la limite d’âge, car de nombreuses personnes ont été vaccinées dans le monde entier sans que de rares effets indésirables ne se produisent.

Il a souligné que le vaccin Sinovac est administré aux enfants âgés de trois ans ou plus sur le continent. « D’autres pays comme le Chili et la Colombie ont également repoussé l’âge de la demande jusqu’à six ou trois ans« , a-t-il ajouté.

Selon lui, la vaccination des jeunes enfants contribuera à prévenir toute épidémie future du virus.

Toutefois, le président de la Society of Hospital Pharmacists, William Chui, a appelé les autorités à demander plus d’informations au fabricant du vaccin Sinovac, qui a publié des données considérées insuffisantes dans Lancet en juin, avec seulement 56 enfants âgés de trois à cinq ans et 81 âgés de six à onze ans concernés.

En revanche, William Chui a également déclaré que les autorités pourraient envisager d’abaisser la limite d’âge pour le vaccin BioNTech – actuellement disponible pour les jeunes de la région âgés de 12 ans et plus – afin que les parents puissent avoir le choix.

 

Vague d’émigration à Hong Kong

« Les Hongkongais ne devraient pas quitter la ville après les troubles d’il y a deux ans », a déclaré Yuen Kwok-yung, conseiller du gouvernement, en réponse à la vague d’émigration. Dans une émission de radio samedi, Yuen Kwok-yung a déclaré qu’il y a de l’espoir pour ceux qui restent.

« C’est l’endroit où nous sommes nés, où nous avons grandi, et où nous avons trouvé nos rêves et nos vies. Alors pourquoi devons-nous partir ? » a-t-il dit.

Certains Hongkongais ont quitté la ville car ils étaient en contradiction avec la loi sur la sécurité nationale et les changements électoraux qui imposent une pré sélection des candidats dits « patriotes » aux élections.

Certains parents ont également décider d’inscrire leurs enfants à l’étranger, craignant qu’ils ne soient influencés et ne rejoignent des activités contraires à la loi. Selon les données annoncées par le département du recensement et des statistiques, 89.200 résidents ont quitté Hong Kong entre mai 2020 et mai 2021.

 

Enlèvement de la statue hommage à Tienanmen

Information de HK Free Press

Le sculpteur danois à l’origine de la statue commémorant le massacre de Tiananmen sur le campus de HKU a demandé à Hong Kong de lui accorder une protection juridique afin qu’il puisse se rendre sur les lieux et la ramener en toute sécurité au Danemark.

Le monument de huit mètres de haut « Pillar of Shame » de Jens Galschiøt est exposé sur le campus depuis 24 ans. Le mois dernier, l’université de Hong Kong a exigé que le groupe, aujourd’hui dissous, qui organisait chaque année des veillées à la bougie pour commémorer le massacre, retire la statue.

« Le retrait du monument du massacre de la place Tiananmen en 1989 entraînera des activités et une couverture médiatique qui pourraient être perçues comme une critique de la Chine« , a écrit l’artiste dans une lettre ouverte transmise à l’université et à son équipe juridique de Hong Kong cette semaine. « Par conséquent, je devrai obtenir la garantie que mes employés et moi-même ne serons pas poursuivis en relation avec le [démontage] et le déplacement du monument. » « Je crois, qu’il est important de préserver l’histoire de tout pays, et je suis donc désolé que mon monument, qui est un mémorial aux événements de la place Tiananmen 1989 en Chine, ne soit plus le bienvenu« , a-t-il ajouté.

L’université, a promis de traiter l’affaire de manière « légale et raisonnable ».

 

Insolite

Une plaque d’immatriculation vendue 620.000 HK$ aux enchères

Le ministère des transports a mis aux enchères 180 plaques d’immatriculation personnalisées de véhicules ce week-end et a reçu un total de 3,721 millions de Hong Kong dollars. Parmi ces plaques, celle intitulée « M0NEY » a été vendue pour 620.000 dollars, devenant ainsi la plaque d’immatriculation la plus chère vendue aujourd’hui.

La plaque « KR » s’est vendu pour 400.000 dollars ou encore « ARE U 0K » 280.000 HK$.

Sur les 180 plaques d’immatriculation vendues aux enchères, 134 ont trouvé un acquéreur.

 

Des permis de chasse pour les sangliers sauvages

De plus en plus de sangliers déambulent dans les rues de la ville, le département de l’agriculture, de la pêche et de la conservation a déclaré qu’il mènerait des opérations mensuelles pour les capturer et ensuite les tuer, ajoutant que les programme de stérilisation commencé en 2017, n’avait pas fonctionné.

Cette décision a suscité des controverses, et a déclenché le lancement d’une pétition demandant le retrait de cette opération.

Roni Wong, membre du Hong Kong Wild Boar Concern Group, a déclaré que les autorités auraient dû renforcer l’éducation et les sanctions à l’encontre des personnes qui nourrissent les animaux, avant d’introduire « précipitamment » cette politique.

Les responsables du département de l’agriculture ont ajouté que le gouvernement pourrait également envisager de reprendre les opérations de chasse pour gérer la population de sangliers, expliquant que les blessures liées à l’animal sont en augmentation, avec 11 cas d’attaques de sangliers sur des humains enregistrés entre janvier et octobre de cette année.

 

Cop26 : les deux plus gros pollueurs du monde parviennent à un accord sur le climat

Une information du magazine Capital

La Chine et les États-Unis ont conclu une « déclaration conjointe sur le renforcement de l’action climatique« , a annoncé la semaine dernière à Glasgow l’émissaire chinois pour le climat, Xie Zhenhua.

« Les deux parties reconnaissent l’écart existant entre les efforts actuels et les objectifs de l’accord de Paris, donc nous renforcerons conjointement l’action climatique« , a déclaré le responsable chinois devant la presse.

Cet accord « montre que la coopération est la seule voie pour la Chine et les États-Unis« , a souligné Xie Zhenhua, alors que les tensions entre les deux pays ont récemment semblé déborder sur le dossier de la diplomatie climatique.

La Chine est le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre et les États-Unis sont le deuxième.

 

Actualités de la communauté

Beaujolais Nouveau

L’UFE vous invite à fêter le Beaujolais Nouveau au Tambour le jeudi 18 novembre à partir de 19h.

Pas d’inscription nécessaire.

150 HKD pour deux verres + finger food

Pour les membres UFE : 2 verres offerts

Si vous souhaitez adhérer à l’association, sélectionnez « Hong Kong et Macao » sur cette page : https://www.ufe-adhesion.org

(Adhésion valable jusqu’au 31/12/2022, donc pour 2021 et 2022 !)

Infos/contact : events@ufehongkong.hk

Hong Kong Accueil : l’abc du système de santé hongkongais et vos options en matière d’assurance

Un spécialiste de l’assurance santé à Hong Kong, vous propose un Webinaire le lundi 22 novembre, entre 12h30 et 13h30, pour tout comprendre, Amélie Dionne-Charest abordera avec vous les thèmes suivants :

* Différences entre les secteurs privés et publics

* Options en matière d’urgence médicale

* Identification de professionnels de santé qui répondent à vos attentes

* Options de couverture santé (CFE, assurances internationales et locales)

* Identification d’assurance santé qui correspondent à votre budget et vos besoins.

Cette conférence s’adresse aux personnes individuelles comme aux familles, quel que soit leur statut (contrat d’expatrié, contrat local ou travailleurs indépendants/entrepreneurs).

Ce Webinaire est ouvert à tous : membre ou non de Hong Kong Accueil

Inscription obligatoire sur le site

Lien pour s’inscrire à la visioconférence :

www.hkaccueil.com/WEBINAR-L-Abc-du-syteme-de-sante-hongkongais-et-vos-options-en-matiere-d-2595

Vente caritative de Noël au Stan Café

Co-organisée par Mayaa HK avec différentes associations cette vente a lieu jeudi 25 novembre, toute la journée.

Les associations présentes en plus de Mayaa Hong Kong, sont : Les Oursins, PSE HK, Children of Mekong, Perle de Philippines et Africa Dinner.

Vous y trouverez :

– un large de choix de bijoux raffinés « perles de Philippine » pour gâter tous ceux que vous aimez,

– de l’artisanat népalais,

– des calendriers de l’Avent pour attendre et préparer Noël avec vos enfants

Une occasion de soutenir ces associations tout en trouvant des cadeaux uniques et originaux pour les fêtes de fin d’année.

 

Enfin la météo avec des température qui remontent cette semaine et iront de 22 à 26°. Aujourd’hui mardi 16 novembre nous fêtons les « Marguerite ».

 

Toujours un message amical à nos auditeurs en quarantaine.