Coronavirus

70 nouveaux cas signalés ce week-end à Hong Kong dont 57 cas importés.

 

Des hauts dignitaires de Hong Kong envoyés en quarantaine

Information de RFI

Plusieurs dizaines de hauts responsables ont été envoyés dans le camp de quarantaine du gouvernement pour avoir participé à une fête sans respecter les gestes barrières. 

Une photo postée sur les réseaux sociaux montre Witman Hung, représentant de Hong Kong à l’Assemblée nationale populaire de Chine, chanter lors d’une soirée pour son anniversaire.

En ce début d’année, où le variant Omicron a fait son apparition à Hong Kong et que le gouvernement a renforcé les mesures antiépidémiques, cette soirée a déclenché une vague de critiques, la photo largement diffusée montre les convives sans masque et ne respectant pas la distanciation sociale n’est respectée. 

Deux convives ont été testés positifs. Tous ont donc été convoqués et envoyés pour trois semaines à Penny’s Bay, comme il est prévu pour les cas contacts.

Parmi les 170 participants à la fête figurent de hauts dignitaires de Hong Kong, dont le ministre des Affaires intérieures, des chefs de la police et 19 membres du conseil législatif, legCo qui doit tenir sa première session mercredi.

La cheffe de l’exécutif Carrie Lam s’est dit « très déçue » par cette affaire. Plusieurs responsables ont dû présenter des excuses publiques.  Le ministre de l’Intérieur en quarantaine s’est lui excusé sur les médias sociaux

Caspar Tsui, qui a donc été envoyé au centre de quarantaine de Penny’s Bay jeudi, a posté un message d’excuse auprès des résidents de Hong Kong.

 

Les employés du MTR doivent se faire vacciner

Tous les employés de MTR Corporation devront avoir reçu au moins une dose de vaccin avant le 23 février pour être autorisés à entrer dans leur bureau.

Dans une annonce faite dimanche, l’opérateur ferroviaire a déclaré que cette exigence était basée sur les derniers développements du Covid à Hong Kong et sur l’avis des experts.

Cette règle s’appliquera à tous les membres du personnel, qui devront recevoir leur premier vaccin au plus tard le 23 février – un jour avant que le gouvernement n’étende la même disposition aux restaurants et aux locaux réglementés – et leur deuxième dose avant la fin du mois d’avril. Les tests réguliers ne seront pas acceptés comme alternative, tandis que des exemptions seront accordées aux employés disposant d’un certificat médical prouvant qu’ils ne sont pas aptes à recevoir le vaccin.

 

Subventionner les secteurs affectés par les mesures anti-Covid ».

Les législateurs ont demandé au gouvernement d’attribuer des subventions aux entreprises et aux travailleurs touchés par les mesures anti-épidémie, afin de les aider à passer le Nouvel An chinois.

Tommy Cheung, du Parti libéral, a déclaré dimanche lors d’une émission de Radio qu’il estimait les pertes du secteur de la restauration à plus de 5 milliards de HK dollars, tout comme les salles de sports ou encore les salons de beauté.

Pour l’élu du Parti Libéral, les autorités devraient offrir une aide financière conséquente aux restaurants en fonction de la superficie de leurs locaux.

Le législateur a ajouté qu’un programme de prêts garantis par le gouvernement, qui prévoit un prêt maximum de 6 millions de HK$ par entreprise, devrait également être renforcé afin de garantir un flux de trésorerie régulier pour les entreprises.

Dans le même temps, le législateur de la Fédération des syndicats, Bill Tang, a déclaré au cours de la même émission que les autorités devaient donner de l’argent directement aux travailleurs.

Selon Bill Tang, environ 800.000 travailleurs seraient concernés.

 

Vacances anticipées pour les écoles et travail à domicile

C’est ce qu’a déclaré Gabriel Leung, conseiller du gouvernement, indiquant que les autorités devraient renforcer les mesures de distanciation sociale, notamment en anticipant les vacances du Nouvel An lunaire pour les écoles et en introduisant des dispositions étendues de travail à domicile si d’autres infections de source inconnue sont détectées.

Gabriel Leung, doyen de la faculté de médecine de l’Université de Hong Kong, a également critiqué les entreprises pharmaceutiques BioNTech et Fosun Pharma pour ne pas avoir autorisé les autorités locales à abaisser l’âge requis pour recevoir leur vaccin, actuellement fixé à 12 ans.

Le Conseiller du gouvernement a également déclaré que les autorités devraient se préparer à resserrer les politiques dans les 24 heures si nécessaire, et que les écoles, les enseignants et les parents devraient se préparer à voir une suspension de classe ou un démarrage anticipé pour les vacances de LNY.

Selon une étude de Chines U, les infections pourraient atteindre 250.000 personnes dans les six mois si les cas locaux augmentent et si Hong Kong ne renforce pas ses mesures d’éloignement social. L’étude prévoit qu’en réduisant les contacts sociaux de 40 %, le nombre d’infections pourrait être limité à 12 500, dont 700 cas graves. Le Dr Sean Yuan, l’un des chercheurs impliqués dans cette étude, affirme que Hong Kong se trouve à un moment « critique » dans les semaines à venir et que la transmission communautaire peut être évitée si la recherche des contacts est renforcée. A suivre

 

21 personnes emprisonnées à la suite des « émeutes » de 2019

Le tribunal de district a incarcéré samedi, 21 personnes reconnues coupables d’avoir pris part à une « émeute » à Sheung Wan dans le quartier situé entre Western Street et Queen Street le 28 juillet 2019.

Elles ont été condamnées à des peines de prison allant de 30 à 42 mois.

Deux d’entre eux ont également été reconnus coupables d’avoir, notamment, agressé un agent de police.

En condamnant les accusés, le juge Johnny Chan a noté que les manifestants étaient équipés de briques, de barres de fer et de pointeurs laser et que cette émeute avait représenté un grave danger pour la société.

 

Enfin la météo avec des température qui iront de 17 à 21°. Aujourd’hui lundi 10 janvier, nous fêtons les « Guillaume ».

Toujours un soutien amical à nos auditeurs en quarantaine.