Coronavirus :

38 nouveaux cas recensés hier, vendredi, à Hong Kong.

Lundi.

Arrestations à Hong Kong/Les réactions

Les ministres des Affaires étrangères d’Australie, de Grande-Bretagne, du Canada et le secrétaire d’État des États-Unis ont publié une déclaration commune, exprimant leur préoccupation face à l’arrestation massive de personnalités politiques et de militant pro-démocratie la semaine dernière.

Ils ont déclaré que la loi sur la sécurité nationale était une violation flagrante de la déclaration commune sino-britannique, remettant en cause le statut «un pays, deux systèmes». Dans leur déclaration, les ministres des Affaires étrangères ont également exhorté les responsables de Hong Kong et de Pékin à respecter les droits et libertés du peuple de Hong Kong.

De son côté, le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme appelle les autorités de Hong Kong à éviter d’utiliser la loi sur la sécurité nationale pour supprimer les droits à la liberté d’expression, de réunion pacifique et d’association. Le Haut-Commissariat demande également à la Chine et aux autorités hongkongaises de garantir le droit à la liberté d’expression dans le cadre des enquêtes en cours, « notamment en permettant aux journalistes et aux organes de presse d’exercer pleinement et librement leurs fonctions légitimes ».

Face à ces réactions, le gouvernement de Hong Kong a réfuté la déclaration conjointe, affirmant que les droits et libertés légitimes du peuple de Hong Kong sont respectés par le biais d’un système judiciaire indépendant. Les autorités hongkongaises ont également condamné les ministres des Affaires étrangères pour avoir fait des remarques jugées “calomnieuses” sur la loi sur la sécurité nationale.

Mardi.

Andrew Cheung devient le nouveau juge suprême de Hong Kong

Andrew Cheung Kui-nung a pris la suite de Geoffrey Ma Tao-li, parti à la retraite après 10 années en tant que juge suprême de Hong Kong.

Geoffrey Ma a félicité son successeur le qualifiant de juriste compétent, plus que capable de relever tous les défis qui se présentent à lui.

«Je n’aurais pas du tout quitté ce bureau si j’avais pensé que personne n’était apte à me remplacer. Quelqu’un de convenable et de bon prendra le relais, probablement meilleur que moi, et je suis confiant pour l’avenir », a déclaré Geoffrey Ma, considéré comme un juge impartial. Insensible aux critiques des tribunaux, l’ancien juge en chef cite la loi fondamentale (Basic Law) et affirme l’indépendance de la justice. Geoffrey Ma a quitté son poste en déclarant que l’engagement du pouvoir judiciaire à faire respecter l’état de droit restait inchangé.

Mercredi.

Les USA lèvent des restrictions de contacts à Taiwan

Information de l’agence Reuters

La levée par les Etats-Unis des restrictions sur les contacts entre représentants américains et taiwanais est une « chose énorme« , a déclaré en début de semaine, le ministre taiwanais des Affaires étrangères, Joseph Wu, y voyant une étape majeure pour accroître les liens avec Washington, principal soutien de Taiwan sur la scène internationale.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a annoncé samedi la levée de ces restrictions, à onze jours de la fin de l’administration Trump à laquelle succédera le 20 janvier l’administration du président élu Joe Biden.

La Chine a condamné les États-Unis, affirmant que personne ne pouvait empêcher la «réunification» du pays, tandis que le ministre des Affaires étrangères de Taïwan a salué la décision américaine comme un signe de «partenariat mondial».

« La détermination du peuple chinois à défendre notre souveraineté et notre intégrité territoriale est inébranlable et nous ne permettrons à personne ni à aucune force d’arrêter le processus de réunification de la Chine« , a déclaré à la presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian.

Les Etats-Unis, comme la plupart des pays, n’ont pas de liens diplomatiques officiels avec Taiwan mais sont légalement contraints de fournir à l’île les moyens de se défendre.

Sous la présidence de Donald Trump, Washington a étendu les ventes d’armes et envoyé de hauts représentants à Taipei. Avec la levée des restrictions, les représentants de Taiwan sont désormais en mesure de se rendre au département d’Etat américain ou à la Maison blanche pour des réunions, plutôt que dans des lieux non officiels.

La presse officielle à Pékin a vivement critiqué la décision de Washington, le Global Times écrivant notamment que la Chine devait envoyer un « ferme avertissement » à Taiwan.

Jeudi.

Confinements en Chine

Information d’Euronews

Depuis mardi, près de 5 millions d’habitants supplémentaires doivent rester chez eux à Langfang, près de Pékin, pendant au moins une semaine. Tous seront dépistés. Les autorités sanitaires tentent de maîtriser les clusters qui apparaissent au fur et à mesure, alors qu’une équipe de l’OMS est arrivée jeudi à Wuhan, foyer où les premiers cas ont été enregistrés il y a tout juste un an, avant que la contamination ne s’étende au reste de la planète. L’équipe d’experts de l’Organisation mondiale de la santé travaillera avec des scientifiques chinois pour déterminer les origines du nouveau coronavirus.

7 millions habitants sont déjà confinés à Xingtai et 11 millions à Shijiazhuang, dans la province du Hebei, considérée comme l’épicentre du récent foyer de Covid-19, où plus de 500 nouveaux cas ont été recensés au cours des dernières semaines.

Vendredi.

23% des Hongkongais n’ont pas l’intention de se faire vacciner

Le gouvernement de Hong Kong prépare un plan de vaccination pour tous les résidents. La Hong Kong Research Association a mené une enquête d’opinion publique du 8 au 13 janvier, auprès de 1.115 résidents de plus de 18 ans, enquête qui montre que 23% des personnes interrogés n’ont pas l’intention de se faire vacciner, dont 50% car ils ont des doutes sur l’efficacité du vaccin.

11% n’avaient pas encore pris leur décision.

S’ils choisissaient le type de vaccin, 39% ont déclaré que le facteur le plus important était la gravité et la probabilité des effets secondaires et 26% la protection contre le virus.

Enfin la météo avec des températures pour ce week-end qui iront de 12 à 21°. Aujourd’hui samedi 16 janvier, nous fêtons les “Marcel” et demain dimanche 17 les “Roselyne” mais aussi les “Antoinette”.