Coronavirus: le GP de F1 de Bahreïn se tiendra à huis clos

Après le report de Shanghai, huis clos à Manama: le Grand Prix de Formule 1 de Bahreïn se tiendra, du 20 au 22 mars, en « la seule présence des participants » en raison « de la propagation continue du nouveau coronavirus ». « Organiser un événement sportif majeur, ouvert au public et permettant à des milliers de voyageurs internationaux et de supporters locaux d’interagir en toute proximité ne serait pas la bonne chose à faire pour le moment », a expliqué le Bahrain International Circuit, organisateur de la 2e épreuve de la saison, dans un communiqué. La décision intervient au moment où les pays du Golfe prennent des mesures de restrictions importantes contre la propagation de l’épidémie de Covid-19 après avoir enregistré plus de 200 cas, dont au Bahreïn, en grande majorité des personnes revenant de pèlerinages en Iran, un des plus importants foyers de la maladie après la Chine. La Fédération internationale de l’automobile (FIA) a donc annoncé, vendredi dernier, la création d’une cellule de crise alors que plusieurs épreuves de sport automobile ont déjà été annulées ou reportées en raison de l’épidémie.

Don de plus de 29 milliards de yuans pour la lutte contre le coronavirus

Les organisations caritatives et la Société de la Croix-Rouge de Chine ont reçu environ 29 milliards de yuans de dons (soit plus de 4 milliards de dollars) et 522 millions d’articles dans la lutte contre le Covid-19, a déclaré hier lundi un haut fonctionnaire à l’agence de presse chinoise Xinhua. Un total de 23,98 milliards de yuans et 466 millions d’articles ont été remis aux destinataires grâce aux efforts des organisations caritatives, a indiqué Zhan Chengfu, vice-ministre des Affaires civiles, lors d’une conférence de presse organisée à Pékin.

Coronavirus : Les experts avertissent que le virus peut persister comme la « grippe saisonnière »

Yuen Kwok-yung, expert en maladies infectieuses, a déclaré sur la chaîne de télévision TVB dimanche que, sans vaccins et médicaments efficaces, l’épidémie de coronavirus pourrait ne pas prendre fin, et plutôt devenir comme la grippe saisonnière, qui peut se calmer en été, mais réapparaître en hiver. Le chef du service des maladies transmissibles du Centre de protection de la santé, le Centre for health Protection, Chuang Shuk, a convenu que l’épidémie ne disparaîtrait pas en été comme l’épidémie de SRAS l’a fait en 2003, ajoutant que les autorités tenteront de retarder la propagation à Hong Kong afin de rechercher des méthodes efficaces pour endiguer l’épidémie. « Nous comprenons qu’il y a une possibilité que cette maladie reste avec nous », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse dimanche.

Plusieurs agences de voyages hongkongaises annulent des séjours organisés en Thaïlande

Ces annulations font suite aux annonces faites par les autorités thaïlandaises concernant de possibles quarantaines pour les visiteurs. De leurs côtés les autorités aériennes ont déclaré que les passagers devraient fournir un « certificat de santé » indiquant qu’ils n’ont pas le virus. Le confinement de 14 jours, qui s’applique aussi apparemment aux personnes arrivant du reste de la Chine, de la Corée du Sud, de l’Iran et de l’Italie, a été annoncée par les responsables du tourisme thaïlandais dans un message des médias sociaux, laissant planer un flou quant aux décisions prises, ces mêmes agences n’arrivant pas, à ce jour, à obtenir une information validée par les autorités. A suivre…

Fin de traitement pour le dernier cas de coronavirus à Macao.

Là où Hong Kong a dépassé les 100 cas, la région administrative voisine est resté à ses 10 cas sans augmentation. Le dernier patient est sorti de l’hôpital vendredi. « Maintenant, Macao n’a aucun patient, aucun cas grave, aucun décès et aucune infection dans les hôpitaux », a déclaré Lei Chin-ion, directrice du Bureau de la santé de Macao. Depuis le 4 février, la ville n’a pas enregistré de nouvelles infections.

Actualité de la communauté

Ne manquez pas ce jeudi, dès 18h, l’exposition temporaire “Hong Kong Included” qui propose une vingtaine de portraits touchants et authentiques de travailleurs que l’on croise tous les jours à Hong Kong – mais que l’on ne prend pas assez le temps de reconnaitre et d’apprécier. 

Il s’agit de la première exposition du projet “Hong Kong Shifts” qui a été lance il y a quelques mois et que vous pouvez suivre via leur compte Instagram ou leur compte Facebook. 

retrouvez les détails avec les liens sur la page info de ce jour de notre site.

https://www.instagram.com/hongkongshifts/

https://www.facebook.com/hongkongshifts/

https://www.facebook.com/events/488945901786056/

Rappel donc ce jeudi 18h Wyndham Place 29/F, 40-44 Wyndham Street à Central.

Evénement gratuit mais une inscription préalable est requise. Vous trouverez toutes les informations et le lien d’inscription sur le compte instagram ou facebook du project  @hongkongshifts

Rappel, toujours jeudi de 17h à 18h, la librairie francophone Parenthèses orga,oise une rencontre avec le jeune auteur pour adolescent de « Interfeel », Antonin Atger.

Et si le monde entier avait accès à vos émotions ? Nathan et ses amis sont en permanence connectés à Interfeel, un réseau social qui permet de partager ses émotions. Ce roman d’anticipation pour adolescent, Interfeel, est un livre actuel qui derrière une intrigue romanesque emmène le lecteur à se poser des questions essentielles. Toutes les informations pour vous inscrire à cette rencontre sur le page de ce journal de notre site. info@parentheses-hk.com

La météo avec des températures qui iront de 19 à 25°, et aujourd’hui nous fêtons les «Vivien» et « Vivienne ».