Lundi : Réouverture des bibliothèques publiques, des lieux de loisirs ou encore des musées prévues pour le 11 mars

Le département des loisirs et services culturels de Hong Kong, le LCSD, a annoncé le week-end dernier la réouverture de certains lieux de loisirs intérieurs et d’installations culturelles, ouverture annoncée pour le 11 mars.

Vous pouvez consulter sur la page info de ce jour du site de la french radio le lien pour connaître les détails des installations à rouvrir.

https://www.lcsd.gov.hk/tc/index.html

Mardi : Don de plus de 29 milliards de yuans pour la lutte contre le coronavirus

Les organisations caritatives et la Société de la Croix-Rouge de Chine ont reçu environ 29 milliards de yuans de dons (soit plus de 4 milliards de dollars) et 522 millions d’articles dans la lutte contre le Covid-19, a déclaré hier lundi un haut fonctionnaire à l’agence de presse chinoise Xinhua. Un total de 23,98 milliards de yuans et 466 millions d’articles ont été remis aux destinataires grâce aux efforts des organisations caritatives, a indiqué Zhan Chengfu, vice-ministre des Affaires civiles, lors d’une conférence de presse organisée à Pékin.

Mercredi : Le président chinois Xi Jinping à Wuhan pour rendre visite au personnel médical, à la police, aux bénévoles et aux patients atteints du COVID-19

Xi Jinping est arrivé hier matin à Wuhan, dans la province de Hubei, pour inspecter la mise en œuvre des mesures de prévention et de contrôle du COVID-19.

Le président chinois a rendu visite aux patients et au personnel médical à l’hôpital Huo Shenshan, hôpital préfabriqué de 1.000 lits, construit en dix jours pour traiter spécialement les patients du COVID-19. Cette visite se voulait avant tout rassurante donnant une image de bonne gestion de la situation là où l’épidémie progresse rapidement ailleurs dans le monde.

L’agence de presse de Xinhua soulignait à nouveau que Wuhan était un endroit « décisif » dans la lutte de la Chine contre le virus, reprenant la phrase « une victoire à Wuhan est une victoire pour Hubei, une victoire à Hubei est une victoire pour la Chine ».

Jeudi : Air France-KLM durement touché après la suspension des vols vers Hong Kong, la Chine et Taipei

Le groupe Air France-KLM a annoncé en début de semaine que le nombre de passagers a été considérablement réduit en raison de l’impact de l’épidémie de COVID-19. Air France a annoncer suspendre ses vols entre Paris et Hong Kong & Paris et Taipei jusqu’au 29 mars. Les vols hebdomadaires vers Séoul, la Corée du Sud et Singapour d’ici le 12 avril seront réduits. Les vols vers Séoul seront réduits de 7 à 4 par semaine, et Singapour sera réduit de 7 à 5 par semaine. Les vols vers l’Europe et Israël seront également considérablement réduits.

Le groupe Air France-KLM, a suspendu ses vols vers Pékin et Shanghai depuis le 30 janvier jusqu’au 28 mars. La compagnie a déclarer s’attendre à ce que le déclin s’accentue au cours des prochains mois et à ce qu’un total de 3.600 vols soient annulés. Air-France KLM a averti mardi que l’épidémie de coronavirus frappera plus durement son activité dans les mois à venir.

Le ralentissement de février « reflète essentiellement l’annulation de tous nos vols en Chine et l’impact initial de COVID-19 en Asie », a déclaré le groupe dans un communiqué.

Vendredi : Coronavirus: l’OMS déclare une «pandémie»

L’Organisation mondiale de la santé affirme que l’éclosion de la COVID-19 est devenue une pandémie. Au cours des deux dernières semaines, le nombre de cas en dehors de la Chine a été multiplié par 13 et le nombre de pays touchés a triplé, selon l’OMS. «Nous sommes profondément préoccupés tant par les niveaux alarmants de propagation et de gravité que par les niveaux alarmants d’inaction dans le monde”, a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse à Genève. «Nous avons donc estimé que le Covid-19 peut être qualifié de pandémie», a-t-il dit. «Décrire la situation comme une pandémie ne change pas l’évaluation de la menace posée par ce coronavirus. Cela ne change pas ce que fait l’OMS, et cela ne change pas ce que les pays devraient faire», a-t-il affirmé. Le patron de l’OMS a estimé que dans « les jours et les semaines à venir« , le nombre de cas, de décès et de pays touchés allait augmenter. Mais il a appelé, une fois de plus, les pays à agir pour «contenir» l’épidémie, qui, cette semaine, faisait plus de 4.000 morts dans le monde.

Pour Hong Kong, la déclaration de l’OMS sur la pandémie ne change rien.

Le contrôleur du Centre de protection de la santé Wong Ka-hing affirme que la ville n’a pas l’intention de modifier ses actions et sa stratégie de lutte contre le virus. Wong Ka-hing a insisté sur l’importance pour les résidents d’éviter les déplacements non essentiels, indiquant qu’un tiers des infections à Hong Kong étaient soit importées, soit impliquaient des personnes qui avaient été en contact étroit avec des personnes porteuses du virus de l’étranger. 

La météo avec des températures qui iront de 19 à 23°, et aujourd’hui nous fêtons les « Matilde».