Coronavirus

4 nouveaux cas signalés hier lundi à Hong Kong, tous importés.

 

La  » bulle de voyage  » entre Hong Kong et Singapour lancée le 26 mai

Nous en avons beaucoup parlé, depuis novembre 2020 date à laquelle elle devait être lancée, et enfin c’est officiel.

Dès le 26 mai donc, il y aura deux vols quotidiens entre Hong Kong et Singapour – un dans chaque direction et ce, jusqu’au 9 juin. Chaque vol transportera 200 voyageurs. Avec cet accord, les résidents seront autorisés à voyager entre Hong Kong et Singapour sur des vols désignés, sans avoir à subir de quarantaine à leur arrivée à Singapour et au retour à Hong Kong.

Les voyageurs devront subir un test de dépistage du Covid-19 dans les 72 heures précédant leur départ. Ils devront également subir un autre test de dépistage à leur arrivée.

Les résidents de Hong Kong qui souhaitent profiter de cette bulle devront également être entièrement vaccinés à la différence des résidents Singapouriens qui eux, ne sont pas tenus de se faire vacciner avant de venir à Hong Kong.

Le secrétaire au commerce et au développement économique, Edward Yau, a insisté sur le fait qu’il était raisonnable de demander aux résidents de Hong Kong de se faire vacciner avant de prendre l’avion pour Singapour, affirmant qu’il s’agissait d’une garantie supplémentaire.

Les personnes âgées de moins de 16 ans ou considérées comme inaptes à la vaccination pour des raisons médicales sont bien sûr exemptées.

Les Hongkongais devront télécharger l’application mobile TraceTogether de Singapour, la garder activée pendant toute la durée de leur séjour dans la ville et conserver ses enregistrements pendant deux semaines après leur départ.

Les voyageurs de Singapour à Hong Kong devront, eux, télécharger et utiliser l’application LeaveHomeSafe, et conserver les données pendant 31 jours après leur retour à Singapour.

À partir du 10 juin, ce nombre sera porté à quatre vols par jour – deux dans chaque direction -, le nombre de vols étant réparti entre les compagnies aériennes basées à Singapour et à Hong Kong.

Attention néanmoins, cette bulle de voyage pourrait être suspendue à nouveau si la moyenne mobile sur sept jours du nombre quotidien de cas de Covid-19, de sources inconnues, à Hong Kong et à Singapour était supérieure à cinq.

 

Les promoteurs chinois augmentent leur présence dans les régions frontalières

Information de l’agence Reuters

Les promoteurs immobiliers chinois ont jeté leur dévolu sur les districts frontaliers de Hong Kong,

Les plans de développement sont considérés par certains comme un tournant. Les acheteurs de ce qui était autrefois considéré comme l’arrière-pays industriel bon marché de Hong Kong considèrent de plus en plus cette partie de la ville comme l' »arrière-cour » de Shenzhen.

Dans les meilleurs quartiers de Shenzhen, tels que Nanshan, où le géant de la technologie Tencent est basé, certains prix de maisons ont déjà dépassé ceux du nord de Hong Kong.

Selon l’agence immobilière Midland, les Chinois du continent ont acheté 40 % de propriétés résidentielles de plus à Hong Kong au cours des deux premiers mois de 2021 qu’il y a un an, stimulés par l’optimisme quant à la réouverture de la frontière à mesure que la crise virale s’atténue.

Le pourcentage d’acheteurs continentaux de logements neufs à Hong Kong a atteint son niveau le plus bas au deuxième trimestre de l’année dernière, à 8,7 % du volume des transactions, et a grimpé à 11 % au premier trimestre de cette année.

Toujours selon l’agence Midland, plus de 80 % de leurs achats en 2021 ont été évalués à plus de 50 millions de HK$ (6,4 millions de dollars).

« Les promoteurs chinois sont optimistes quant au marché immobilier de Hong Kong« , a déclaré Sammy Po, PDG de Midland HK residential. « Les districts du nord sont l’une des zones dans lesquelles les investisseurs chinois achètent« .

Les dossiers du département foncier de Hong Kong montrent que sur les six parcelles résidentielles du nord mises aux enchères depuis 2019, trois ont été achetées par des promoteurs chinois. A suivre.

 

93e cérémonie des Oscars

Le documentaire « Do Not Split », dont nous vous avions parlé, présent à la cérémonie des Oscars, et portant sur les manifestations de 2019, n’a pas remporté le prix du meilleur court métrage documentaire, prix attribué au documentaire « Colette », qui raconte l’histoire d’une ancienne résistante française, Colette Marin-Catherine, 90 ans, membre de la résistance sous l’Occupation nazie et qui visite le camp de concentration où son frère a été assassiné. Documentaire réalisé par Anthony Giacchino, qui a fait référence au mouvement de protestation de Hong Kong dans son discours lors de la remise de son prix. « Je pense que c’est ce même pouvoir du récit documentaire qui va faire en sorte que la mémoire, le courage et la résilience de Latasha Harlins, Horace Bowers, les enfants innocents du Yémen et les manifestants de Hong Kong ne soient pas oubliés« , a-t-il déclaré, déclenchant des réactions de félicitations sur les médias sociaux pour sa reconnaissance du mouvement pro-démocratie de la RAS.

Bien que non diffusé à Hong Kong pour la première fois en plus de 50 ans,

certains Hongkongais ont trouvé d’autres moyens de suivre la cérémonie de remise des prix, notamment en ligne.

« Better Days » de Hong Kong a perdu contre le film danois « Another Round » pour le meilleur long métrage international. Mais le réalisateur Derek Tsang était déjà entré dans l’histoire en devenant le premier réalisateur né à Hong Kong à être nominé pour ce prix.

 

Actualité de la communauté

Let’s sing for Mayaa

Il reste encore quelques places pour le concert au profit de l’association Mayaa Nepal « Let’s sing for Mayaa », projet associé du French May, le 7 mai à 19h30 à la Methodist International Church (Wanchai).

Spectacle musical qui permet de découvrir ou redécouvrir des artistes de talents, professionnels et amateurs français et Hongkongais. Tous ont accepté de donner de leur temps au profit de l’association qui œuvre chaque jour pour soutenir les enfants les plus démunis au Népal et à Hong Kong.

Methodist International Church

271 Queens Road East à Wanchai

Lien pour réserver vos billets (early Bird jusqu’au 15 avril) :

https://ticketdood.com/e/209/lets-sing-for-mayaa

 

Enfin la météo avec des températures qui iront de 24 à 26° avec des averses. Aujourd’hui mardi 27 avril, nous fêtons les « Zita ».