Coronavirus

3 nouveaux cas signalés hier lundi à Hong Kong cas importé.

La France passe en catégorie A (risque élevé)

Le gouvernement a annoncé hier que les exigences de quarantaine pour les personnes arrivant de 16 pays d’outre-mer, dont la France, seront renforcées en raison des derniers développements de la situation épidémique. Ces nouvelles dispositions prendront effet le 19 août à 23h59.

Des exigences plus strictes seront imposer en matière d’embarquement, de quarantaine et de tests aux voyageurs entrants concernés.

Les pays de ce groupe sont : Bangladesh, Cambodge, France, Grèce, Iran, Malaisie, Pays-Bas, Espagne, Sri Lanka, Suisse, Tanzanie, Thaïlande, Turquie, Émirats arabes unis et Etats-Unis.

Seules les personnes vaccinées arrivant d’un pays du groupe A sont autorisées à entrer sur le territoire et 21 jours de quarantaine sont à faire, y compris pour les personnes avec des anticorps.

Nous vous laissons le lien vers le site du gouvernement pour plus de détails.

www.coronavirus.gov.hk/eng/inbound-travel.html

L’ICAC renforce la surveillance des élections

Le commissaire Simon Peh a déclaré, hier, que la commission indépendante contre la corruption (ICAC) va allouer davantage de personnel pour surveiller toute personne qui inciterait à voter blanc ou à ne pas voter aux prochaines élections. La surveillance concernera également des messages diffusés sur les réseaux sociaux, l’ICAC demandera alors au site concerné de les retirer.

Simon Peh a ajouté que la surveillance portera également sur les discours publics des différentes personnalités. Répondant aux attaques concernant la neutralité de l’ICAC, Simon Peh a tenu à insister sur l’indépendance de la commission face au gouvernement.

Les manifestations pourront-elles toujours avoir lieu à Hong Kong

S’exprimant au lendemain de la dissolution du Civil Human Right Front, le conseiller exécutif Ip Kwok-him a rejeté les critiques selon lesquelles les manifestations de grande ampleur ne seront plus autorisées à Hong Kong.

« Tant que les activités ne visent pas à s’opposer à la Chine et à perturber Hong Kong, mais à exprimer une demande, elles sont protégées par la loi fondamentale et nous respectons cela« , a déclaré le député de Hong Kong lors d’une émission de la RTHK.

De son côté, Johnson Yeung, l’ancien président du Front, a déclaré à la même émission de radio qu’il était attristé par la dissolution du groupe de coordination et qu’il était décourageant de voir les autorités tenter d’éliminer l’opposition, ajoutant qu’il pourrait être difficile d’organiser de grandes manifestations dans un avenir proche, invitant la population à utiliser des « moyens créatifs » pour s’exprimer.

Des trajets gratuits en tramway le 18 août

HK Tramways a annoncé que avoir reçu le titre Guinness World Records™ pour sa « plus grande flotte de tramways à deux étages en service ».

La société possède et exploite désormais 165 tramways, transportant jusqu’à 200.000 passagers chaque jour. Une série de célébrations sont prévues dont des trajets gratuits dès demain mercredi.

Covid-19 : un expert danois atteste que le patient zéro viendrait du laboratoire de Wuhan

Peter Ben Embarek, chef de la délégation de scientifiques internationaux envoyés en Chine par l’OMS pour déceler l’origine du Covid-19, affirme qu’une fuite de laboratoires est une hypothèse «probable».

Ce dernier avait pourtant assuré en février 2021, que l’hypothèse de la fuite d’un laboratoire, soulevée par l’administration de l’ancien président américain Donald Trump, est «hautement improbable».

Selon cet expet, «un employé (d’un laboratoire) infecté sur le terrain en prélevant des échantillons relève de l’une des hypothèses probables. C’est là que le virus passe directement de la chauve-souris à l’homme».

Dans un documentaire intitulé «Le mystère du virus – un Danois à la recherche de la vérité en Chine», diffusé sur la chaîne publique danoise TV2, le scientifique a évoqué son travail lors de la mission qu’il a dirigée à Wuhan et se montre très critique face à la Chine.

Peter Embarek justifie son changement d’avis, en indiquant qu’il a été difficile pour son équipe de discuter de cette théorie avec les scientifiques chinois. 

Le scientifique a indiqué qu’aucune des chauves-souris ne vit à l’état sauvage dans la région de Wuhan, et que les seules personnes susceptibles d’avoir approché les chauves-souris soupçonnées d’avoir hébergé le virus à l’origine du Sars-Cov-2 sont des employés des laboratoires de la ville.

Ce dernier, ainsi que certains membres de la délégation, ont déploré «les difficultés des scientifiques à accéder aux données brutes chinoises». 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dit avoir besoin de «toutes les données» sur le Covid pour enquêter sur l’hypothèse d’une fuite de laboratoire en Chine, invitant tous les pays «y compris la Chine» à partager les données sur les premiers cas.

Chine toujours, interdiction des chansons de karaoké considérées comme des menaces pour la sécurité

Le ministère de la Culture et du Tourisme a déclaré qu’il allait établir une liste noire des chansons interdites ayant un « contenu illégal », comme celles qui mettent en danger la sécurité et l’unité nationales, incitent à la haine ethnique ou encouragent les cultes, les jeux d’argent et la criminalité.

Dans une note, publiée la semaine dernière, le ministère n’a pas expliqué en quoi une chanson pouvait mettre en danger la sécurité nationale, ni révélé le contenu de sa liste noire.

En 2019, les sites chinois de streaming musical ont retiré les hymnes protestataires non officiels, notamment la chanson des Misérables « Do You Hear The People Sing », ainsi que certaines chansons du musicien rock chinois Li Zhi qui faisaient référence aux manifestations de la place Tiananmen en 1989.

La nouvelle réglementation, qui entrera en vigueur le 1er octobre, exige des fournisseurs de contenu karaoké qu’ils vérifient leurs catalogues, ajoutant que le ministère pourra créer un groupe central d’experts chargé d’examiner les chansons. « Comme il existe près de 50.000 karaokés et lieux de divertissement dans tout le pays, l’application de la loi et la supervision sont particulièrement difficiles« , selon une source anonyme du ministère citée par l’agence de presse Xinhua.

Actualités de la communauté

French Chamber : Perspectives commerciales de Hong Kong

Jeudi 16 septembre de 8h30 à 10h00

La Chambre de commerce française à Hong Kong vous propose une rencontre avec Edward Yau, secrétaire au commerce et au développement économique du gouvernement de Hong Kong, qui présentera les perspectives commerciales pour l’année à venir, les défis et les opportunités dans le contexte de la pandémie, les investissements étrangers, et un aperçu des mesures de soutien proposées par le gouvernement pour soutenir les entreprises locales et régionales. Il sera ensuite rejoint par Gaelle Olivier, CEO Asie-pacifique, Société Générale Corporate and Investment Banking, pour une conversation sur le rôle croissant de Hong Kong dans les économies régionale et mondiale.

Le nombre de places est strictement limité.

Informations sur le site de la French Chamber : https://www.fccihk.com/

Evènement gratuit pour les membres, 200HKD pour les non membres.

Enfin la météo avec des températures qui iront de 28 à 33°. Aujourd’hui mardi 17 aout, nous fêtons les « Hyacinthe ».