Coronavirus

1 nouveau cas signalé à Hong Kong hier mardi, cas importé en provenance d’Inde.

 

Les conseillers experts du gouvernement autorisent le vaccin Sinovac dès 3 ans

Nous vous en parlions hier où une réunion des experts du la commission consultative sur les vaccins Covid-19 avait lieu pour valider la vaccination dès l’âge de 3 ans.

Les conseillers experts du gouvernement ont donc convenu de recommander l’abaissement de la limite d’âge pour le vaccin Sinovac aux enfants dès trois ans, indiquant dans un communiqué officiel qu’il était sûr pour les enfants âgés de trois à 17 ans.

Le communiqué ajoute que les conseillers ont examiné les informations fournies par Sinovac, les données recueillies sur le continent, ainsi que les données initiales des essais cliniques de phase 3 dans des pays comme l’Afrique du Sud et le Chili.

En ce qui concerne BioNTech, les experts ont déclaré que le gouvernement devrait exiger davantage d’informations de son fournisseur, Fosun Pharmaceutical.

Le gouvernement a indiqué que la secrétaire à la santé prendrait une décision sur cette question dès que possible.

Un porte-parole du gouvernement a ajouté que les fonctionnaires continueront à assurer le suivi et la liaison avec Fosun Pharmaceutical concernant la possibilité d’abaisser la limite d’âge pour le vaccin BioNTech aux personnes âgées de cinq à onze ans.

Comme nous vous l’indiquions hier, deux professionnels de la santé ont exprimé des avis partagés sur l’opportunité d’autoriser les jeunes enfants à recevoir le vaccin Sinovac.

Alors que l’expert en médecine respiratoire Leung Chi-chiu a déclaré que la limite d’âge devrait être abaissée parce que de nombreuses personnes dans le monde ont déjà reçu le vaccin sans effets secondaires rares, le président de la Society of Hospital Pharmacists, William Chui, a déclaré que Sinovac devait publier plus d’informations sur le vaccin.

Lau Yu-lung conseiller du gouvernement a suggéré aux autorités de vacciner les enfants et les adolescents âgés de 3 à 17 ans en trois phases, en donnant la priorité aux élèves du secondaire. « Les élèves du secondaire devraient être vaccinés en premier, tandis que les élèves du primaire peuvent attendre jusqu’en décembre« , a-t-il proposé. Les enfants de la maternelle peuvent être vaccinés en dernier. Les autorités ont tenu à insister sur le fait que cette vaccination est proposée aujourd’hui sur la base du volontariat.

 

Cas importés d’équipages d’avions

La Cheffe de l’exécutif, Carrie Lam, a indiqué lors de sa conférence de presse hebdomadaire, hier, que les cas signalés depuis plusieurs de membres d’équipages positifs, n’avaient aucun impact sur les discussions relatives à la réouverture de la frontière avec le Continent sans quarantaine. « Les préparatifs et les discussions sont toujours en cours », a-t-elle précisé.

Les équipages aériens, les marins et les conducteurs de fret transfrontalier sont exemptés de quarantaine. “Toute mesure antiépidémique vise à assurer le fonctionnement normal de la société. Par conséquent, le bon déroulement des transports aériens et maritimes est important pour Hong Kong”. « S’il n’y a pas d’approvisionnement en marchandises, la société ne pourra plus fonctionner”.

Elle souligne que le gouvernement est en contact étroit avec les compagnies aériennes. La Cheffe de l’exécutif a ajouté que le gouvernement maintiendra sa surveillance et n’utilisera des mesures plus strictes qu’en cas de nécessité.

De son côté, Cathay Pacific a décidé d’imposer des règles d’auto-isolement plus strictes pour les équipages de retour à Hong Kong. La compagnie aérienne demandera à tous les équipages exemptés des dispositions strictes de quarantaine de Hong Kong de s’isoler et d’éviter les rassemblements à leur retour dans la ville, alors même qu’elle prépare un plan d’urgence drastique consistant à baser les pilotes à l’étranger pendant plusieurs mois afin de renforcer les effectifs, demandant aux pilotes s’ils préfèrent être basés à Dubaï, à Anchorage ou encore à Chicago.

 

Une éclipse lunaire partielle à Hong Kong le 19 novembre

Le musée de l’Espace de Hong Kong diffusera en direct l’éclipse lunaire partielle de 17h30 à 19h ce jour-là sur sa chaîne YouTube (www.youtube.com/hkspacem).

Le public est également encouragé à visiter les pages Facebook du département des loisirs et des services culturels « LCSD Plusss » : www.facebook.com/LCSDPlusss et du musée (www.facebook.com/hkspacem) pour observer l’éclipse lunaire en parallèle.

Lorsque le soleil, la Terre et la lune sont alignés, la lune entre dans l’ombre de la Terre, ce qui entraîne une éclipse lunaire.

Les éclipses de Lune peuvent être divisées en trois types, à savoir l’éclipse pénombrale, l’éclipse partielle et l’éclipse totale, selon la façon dont la Lune entre en contact avec l’ombre ou la pénombre de la Terre.

Une éclipse partielle de Lune peut être divisée en cinq étapes : la Lune entre dans la pénombre, la Lune entre dans l’ombre, l’éclipse maximale, la Lune sort de l’ombre et la Lune sort de la pénombre.

Pour celle qui aura lieu le 19 novembre à Hong Kong, , seuls les deux derniers stades pourront être observés.

Pour plus de détails sur l’éclipse lunaire partielle et la diffusion en direct, veuillez consulter le site Web du musée à l’adresse hk.space.museum. 

 

Entretien Chine/États-Unis

Information de l’AFP

Les présidents chinois et américains ont échangé en visio-conférence hier.

Le président Xi Jinping a déclaré à son homologue Joe Biden, lors de ce sommet virtuel, que les deux nations devaient améliorer la « communication » et faire face aux défis « ensemble », dans un contexte de tensions accrues.

« La Chine et les États-Unis doivent accroître la communication et la coopération« , a déclaré Xi Jinping, ajoutant qu’il était prêt à travailler avec le dirigeant américain.

De son côté, le président américain a déclaré que les rivaux devaient chercher à éviter les « conflits », ajoutant que les deux parties avaient besoin de « garde-fous » et qu’il espérait que les dirigeants des deux plus grandes économies auraient une « discussion franche et directe ».

Les deux dirigeants se sont entretenus par téléphone à deux reprises depuis l’investiture de Joe Biden en janvier, mais Xi Jinping ayant refusé de se rendre à l’étranger en raison de la pandémie, une réunion vidéo en ligne était la seule option possible en dehors d’un sommet en personne.

 

L’artiste chinois Badiucao exposé en Italie

Information d’Euronews avec l’AFP

On l’appelle le « Banksy chinois » et il expose pour la première fois en Europe, malgré la tentative d’annulation de l’ambassade de Chine en Italie.

Badiucio, caricaturiste de 35 ans, dissident chinois, exilé en Australie, détourne la propagande communiste pour en donner une vision acide et critique, avec parfois une touche d’humour. « Je suis très lucide de la manière dont j’utilise mon art pour exposer les mensonges, les problèmes du gouvernement chinois, pour critiquer le gouvernement chinois… et d’un autre côté, je rends hommage et je glorifie le peuple chinois, leur courage et leur intelligence, même s’ils sont soumis à cet environnement très dur, orchestré par un gouvernement autoritaire », indique l’artiste.

Il dénonce frontalement la répression politique et la censure sur la pandémie de Covid 19, deux sujets très sensibles pour Pékin.

La municipalité de Brescia et la Fondation qui gère les musées de la ville ont refusé de céder aux pressions des  » brutes  » du gouvernement chinois.

« Aucun d’entre nous à Brescia, ni au sein de l’administration municipale ni parmi les citoyens, n’a eu le moindre doute sur le maintien de cette exposition. Nous avons le désir et la volonté de protéger l’art et de défendre la liberté artistique « , a déclaré Laura Castelletti, adjointe au maire de Brescia. L’exposition « n’a nullement l’intention d’offenser le peuple chinois ou la culture et la civilisation chinoises », a commenté à l’AFP la présidente de la Fondation des musées de Brescia, Francesca Bazoli.

Le titre de l’exposition « La Chine n’est pas prête » se tiendra jusqu’au 13 février à Brescia, à une centaine de kilomètres à l’est de Milan.

 

Actualités de la communauté

Hong Kong Accueil : l’abc du système de santé hongkongais et vos options en matière d’assurance

Un spécialiste de l’assurance santé à Hong Kong, vous propose un Webinaire le lundi 22 novembre, entre 12h30 et 13h30, pour tout comprendre, Amélie Dionne-Charest abordera avec vous les thèmes suivants :

* Différences entre les secteurs privés et publics

* Options en matière d’urgence médicale

* Identification de professionnels de santé qui répondent à vos attentes

* Options de couverture santé (CFE, assurances internationales et locales)

* Identification d’assurance santé qui correspondent à votre budget et vos besoins.

Cette conférence s’adresse aux personnes individuelles comme aux familles, quel que soit leur statut (contrat d’expatrié, contrat local ou travailleurs indépendants/entrepreneurs).

Ce Webinaire est ouvert à tous : membre ou non de Hong Kong Accueil

Inscription obligatoire sur le site

Lien pour s’inscrire à la visioconférence :

www.hkaccueil.com/WEBINAR-L-Abc-du-syteme-de-sante-hongkongais-et-vos-options-en-matiere-d-2595

 

Vente caritative de Noël au Stan Café

Co-organisée par Mayaa HK avec différentes associations cette vente a lieu jeudi 25 novembre, toute la journée.

Les associations présentes en plus de Mayaa Hong Kong, sont :

Les Oursins, PSE HK, Children of Mekong, Perle de Philippines et Africa Dinner.

Vous y trouverez :

– un large de choix de bijoux raffinés « perles de Philippine » pour gâter tous ceux que vous aimez,

– de l’artisanat népalais,

– des calendriers de l’Avent pour attendre et préparer Noël avec vos enfants

Une occasion de soutenir ces associations tout en trouvant des cadeaux uniques et originaux pour les fêtes de fin d’année.

 

Enfin la météo avec des température qui remontent cette semaine et iront de 22 à 27°. Aujourd’hui mercredi 17 novembre nous fêtons les « Élisabeth, Héloïse et Elise ».

 

Toujours une pensée pour nos auditeurs en quarantaine.