Coronavirus

21 nouveaux cas signalés, hier jeudi, à Hong Kong.

 

L’application LeaveSafeHome obligatoire dans les administrations

A partir du 1er mars, tous les membres du personnel et les visiteurs qui entreront dans les bâtiments gouvernementaux devront utiliser l’application LeaveHomeSafe ou laisser leurs informations personnelles. Les services publics devraient reprendre pleinement le 18 février, après les vacances du Nouvel An lunaire, sous la condition que la situation reste stable.

 

L’assouplissement des mesures antiépidémiques pourrait sauver des restaurants de la faillite

C’est ce qu’a déclaré hier le président de la Fédération des restaurants, Simon Wong. Il a expliqué que la décision de rouvrir les restaurants pour les dîners, allait leur permettre d’augmenter de 30 à 40% leur activité actuelle.

Selon le président de la fédération, qui s’est exprimé sur la RTHK, 3.000 restaurants sont aujourd’hui sur le point de fermer. Et, ces nouvelles mesures permettraient à plus de 70 de ces établissements de survivre, ajoutant qu’il espérait voir un nouvel assouplissement bientôt notamment sur les règles imposées pour l’ouverture. Simon Wong a indiqué que l’exigence pour les restaurants de faire tester le personnel toutes les deux semaines et de s’assurer que les clients utilisent l’application LeaveHomeSafe du gouvernement, était compliqué pour les restaurateurs qui pourraient se trouver en conflit avec leur client..

 

Réduction des vols Cathay Pacific

La compagnie aérienne a annoncé réduire considérablement ses vols dès le week-end prochain, à la suite de la décision du gouvernement d’imposer une quarantaine aux équipages.

Les vols commenceront donc à être réduits à partir du 20 février tant que les mesures resteront en vigueur. Pour rappel, le gouvernement a annoncé que le personnel navigant basé à Hong Kong revenant après des escales à l’étranger devra effectuer 14 jours de quarantaine à l’hôtel plus sept jours à domicile avant d’effectuer un autre vol. Cathay Pacific avait alors averti les autorités dans un communiqué que cette mesure aura un impact significatif sur sa capacité à fonctionner avec les vols passagers et fret.

 

Vœux de Carrie Lam

La cheffe de l’exécutif s’est exprimée dans un message vidéo d’une minute, hier, dernier jour de l’année du rat.

« Hong Kong dépassera tous les défis et atteindra de nouveaux sommets pour cette nouvelle année », a-t-elle déclaré, ajoutant que les Hongkongais attendaient tous avec impatience un nouveau départ après avoir traversé une année exceptionnellement difficile.

« Cette année est l’année du boeuf. Le bœuf est un symbole de diligence et de persévérance. Je crois que tant que nous resterons unis et travaillerons ensemble avec persévérance, Hong Kong pourra certainement surmonter tous les défis, sortir plus fort et atteindre de nouveaux sommets », a déclaré Carrie Lam.

Elle a également profité de cette intervention pour exhorter les résidents à réduire les rassemblements avant de terminer en souhaitant ses vœux à la population de hong Kong.

 

Entretien téléphonique entre Joe Biden et Xi Jinping

Cette conversation téléphonique entre les deux dirigeants était très attendue dans le monde entier, donnant un signal sur la façon dont l’administration Biden abordera la relation avec la Chine. Pékin a appelé à plusieurs reprises la nouvelle administration américaine à reprendre la discussion après les relations extrêmement tendues avec l’ancien président Donald Trump.

Lors de cet entretien, le président chinois a rappelé à son homologue américain qu’une confrontation entre la Chine et les États-Unis serait un désastre.

Cette conversation, premier échange depuis l’entrée en fonction de Joe Biden, se fait sur fond de désaccords entre les deux pays sur un grand nombre de sujets, le commerce, la mer de Chine, Taiwan, Hong Kong, ou encore la situation des Ouighours. Selon une information de l’agence Reuters, le président chinois a indiqué espérer que les États-Unis traiteraient avec prudence les questions liées à Taiwan, à Hong Kong et au Xinjiang, sujets, selon le président chinois, de souveraineté et d’intégrité territoriale de la Chine.

Enfin, la télévision nationale chinoise, a annoncé que lors de cet entretien téléphonique, Xi Jinping aurait insisté auprès de Joe Biden sur l’importance de la coopération entre les deux pays à gérer de façon constructive afin de rétablir un dialogue et éviter tout malentendus.

Dans un communiqué publié par l’agence de presse officielle, Xinhua, il est indiqué que Xi Jinping a souligné que la restauration des relations entre la Chine et les États-Unis et leur croissance constituaient le développement le plus important des relations internationales de ces cinquante dernières années au moins. Le président chinois a souligné que son pays et les États-Unis gagnaient tous deux à coopérer et perdaient tout à la confrontation. Pour lui, la coopération est le seul bon choix pour les deux parties.

De son côté, le président américain a ajouté que les deux pays doivent éviter les conflits et peuvent travailler ensemble sur le changement climatique et bien d’autres questions. Joe Biden a poursuivi en indiquant que les États-Unis étaient prêts à avoir un dialogue franc et constructif avec la Chine dans un esprit de respect mutuel, à améliorer la compréhension mutuelle et à éviter les malentendus et les erreurs de calcul. Les deux présidents ont convenu que leur conversation téléphonique d’hier enverra un signal positif au monde et que les deux parties maintiendront une communication étroite sur leurs relations bilatérales et les questions d’intérêt mutuel.

 

Enfin la météo avec des températures qui iront de 16 à 23°. Aujourd’hui, vendredi 12 février nous fêtons les « Felix » ainsi que les « Eulalie ».