Coronavirus

5 nouveaux cas signalé hier mercredi à Hong Kong, tous importés.

Mesures de distanciation sociale prolongées de deux semaines

Le gouvernement a annoncé hier que la plupart des mesures de distanciation sociale seront prolongées de deux semaines, jusqu’au 4 août.

Un porte-parole du Bureau de l’alimentation et de la santé a déclaré que les autorités allaient introduire une nouvelle catégorie pour les “événements” particuliers.

Ces lieux désignés, couvrant des événements spécifiques tels que des réunions, des forums, des symposiums, des expositions, des célébration, y compris les mariages et certaines réunions d’affaires, permettront de mettre en place les restrictions et les exigences applicables à certains événements avec plus de clarté, de sorte que les activités sociales et économiques puissent reprendre progressivement et de manière contrôlée, notamment si elles concernent des personnes vaccinées.

Autre annonce, à partir du 30 juillet, les « croisière vers nulle part » pourront reprendre sous réserve du respect d’une série de mesures de contrôle des infections par les organisateurs de croisières.

Les exemptions de quarantaine pour le personnel consulaire en question

Le microbiologiste Ho Pak-leung a exhorté hier, mercredi, les autorités à ne plus exempter de quarantaine les agents consulaires étrangers qui reviennent d’endroits à haut risque. Ho Pak-leung a lancé cet appel après que le fils et la fille du consul général d’Arabie saoudite aient été testés positifs alors qu’ils s’isolaient chez eux, ce qui a entrainé un verrouillage de nuit de l’immeuble à Taikoo Shing où ils vivent.

Le microbiologiste a déclaré qu’il était difficile de s’assurer que les personnes qui s’isolent chez elles n’entrent pas en contact avec leurs voisins.

« Le virus peut se propager parmi les fonctionnaires consulaires… Même si vous êtes le président ou le premier ministre, si vous venez d’endroits à haut risque, vous pouvez toujours être infecté« , a-t-il déclaré dans une émission de la RTHK.

Le microbiologiste a également mis en garde contre la nouvelle mesure de réduction de la période de quarantaine pour les voyageurs entièrement vaccinés, après qu’un homme arrivé de France a été testé positif alors qu’il avait reçu deux doses du vaccin BioNTech en avril.

Ho Pak-leung a ajouté s’attendre à voir davantage d’arrivées de personnes infectées et ce, même entièrement vaccinées.

Arrestation de l’ancien rédacteur en chef de l’Apple Daily

La police a confirmé hier mercredi l’arrestation d’un autre ancien membre de la direction du journal, journal aujourd’hui disparu.

Les responsables de la Police ont indiqué que l’homme de 51 ans, ancien rédacteur en chef du journal, était souponné de conspiration avec des forces étrangères, ajoutant qu’ils n’excluaient pas la possibilité d’autres arrestations.

Pour rappel, le journal Apple Daily, fondé par le magnat des médias Jimmy Lai, a fermé ses portes le mois dernier, imprimant sa dernière édition le 24 juin.

Le journal avait annoncé sa fermeture en raison d’un manque de fonds, après que le gouvernement eut gelé environ 18 millions de HKD d’actifs de la société dans le cadre d’une enquête sur la sécurité nationale.

Une semaine plus tôt, la police avait effectué un raid très médiatisé au siège du journal à Tseung Kwan O, les officiers du département de la sécurité nationale de la police ayant emporté des dizaines d’ordinateurs et d’autres matériels journalistiques.

Cinq cadres de l’Apple Daily ont également été arrêtés le même jour, la police leur reprochant d’avoir joué un rôle clé dans la publication d’articles appelant à des sanctions étrangères contre des responsables de Hong Kong et du continent.

Deux cadres supérieurs du journal ont été inculpés de complot de collusion avec des forces étrangères, tandis que plusieurs autres ont été arrêtés et ont bénéficié d’une libération sous caution par la police.

Intempéries en Chine: des morts dans le métro de Zhengzhou, près de 200 000 évacués

Information de RFI

Les inondations qui touchent la province du Henan au centre de la Chine ont été qualifiées « d’extrêmement graves » par le président chinois Xi Jinping. Avec des scènes de chaos mardi 20 juillet dans la ville de Zhengzhou qui a vu tomber en trois jours l’équivalent d’un an de pluie. Une capitale provinciale où l’armée a été appelée en renfort.

Près de 1 800 pompiers venus de 7 provinces sont arrivés en renfort, selon la presse officielle, auxquels s’ajoutent 130 personnels de l’armée de l’air, l’unité nationale d’urgence de réponse aux inondations, ainsi que le génie civil. Des soldats déployés le long des cours d’eau pour y déposer des sacs de sable, notamment près du barrage de Yihetan, proche de l’ancienne capitale impériale Luoyang, qui menace selon l’armée de s’effondrer.

Enfin la météo avec des températures qui iront de 27 à 32°. Aujourd’hui jeudi 22 juillet, nous fêtons les «Marie-Madeleine ».