Lundi.

Les USA sanctionnent la cheffe de l’exécutif de Hong Kong

Le département américain du Trésor a imposé vendredi des sanctions à l’encontre de la cheffe de l’exécutif hongkongais Carrie Lam et de 10 responsables chinois et hongkongais. Ces sanctions ont été ordonnées par décret par Donald Trump après l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur la sécurité nationale, en plus du décret radical contre TikTok et WeChat.

Les Etats-Unis dénoncent également le report d’un an des élections législatives décidé par l’exécutif local.

Outre Carrie Lam, ces sanctions visent notamment le chef de la police de Hong Kong Chris Tang et son prédécesseur Stephen Lo ainsi que les secrétaires à la Sécurité et à la Justice, a précisé le département du Trésor dans un communiqué diffusé par l’agence Reuters. « Les Etats-Unis se tiennent au côté des habitants de Hong Kong et utiliseront tous les moyens et prérogatives pour cibler ceux qui sapent leur autonomie« , a déclaré le secrétaire au Trésor. En vertu de ces sanctions, tout actif détenu aux Etats-Unis par ces individus est gelé et aucun ressortissant américain n’a le droit d’effectuer de transaction avec eux. Les sanctions comprennent le gel des avoirs de Carrie Lam, des secrétaires à la sécurité et à la justice ou encore du chef de la police, accusés de chercher à restreindre l’autonomie du territoire et «la liberté d’expression ou de réunion» de ses habitants. Le bureau de représentation du gouvernement chinois à Hong Kong a qualifié de «barbares et grossières» les sanctions. «Les néfastes intentions des politiciens américains de soutenir des personnes qui sont anti-chinoises et de semer le désordre à Hongkong ont été révélées au grand jour», a déclaré le bureau dans un communiqué. Ces mesures s’inscrivent dans un contexte de tensions exacerbé entre Washington et Pékin.

Mardi.

Des tests pour quatre à cinq millions de personnes à Hong Kong

La secrétaire à la Santé, Sophia Chan Siu-chee, s’attend à ce qu’entre quatre et cinq millions de résidents hongkongais profitent de l’offre du gouvernement de se faire tester gratuitement. S’exprimant sur la radio RTHK, Sophia Chan a déclaré que les tests seront effectués avec le soutien d’experts du continent. Elle a, à nouveau, rejeté les préoccupations relatives à la protection de la vie privée, affirmant que le personnel chargé des tests ne connaîtrait pas l’identité des personnes qui ont fourni les échantillons.

Mercredi.

Le journal de Jimmy Lai appelle à poursuivre la lutte

(information de l’agence Reuters)

L’Apple Daily a répondu avec défiance à l’arrestation de son propriétaire Jimmy Lai, promettant de poursuivre le combat en affichant en Une mardi une photo de Jimmy Lai menotté. Plus de 500.000 exemplaires ont été imprimés, contre 100.000 habituellement.

En Chine continentale, la presse officielle a déclaré que l’arrestation de Jimmy Lai montrait ce qu’il en coûtait de “danser avec l’ennemi”. “Une justice différée ne signifie pas une absence de justice”, pouvait-on lire dans le China Daily, journal officiel.

L’action de Next Digital, groupe de presse dont Jimmy Lai est propriétaire et qui publie l’Apple Daily, a grimpé de 170% à l’ouverture des échanges mardi, alors que des forums en ligne pro-démocratie ont appelé les investisseurs à afficher leur soutien.

A Washington, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a qualifié Jimmy Lai de “patriote” et déclaré que l’arrestation de celui-ci laissait suggérer que Pékin n’allait pas changer sa position à l’égard de Hong Kong. “Preuve supplémentaire que le PCC (Parti communiste chinois) a éviscéré les libertés de Hong Kong et érodé les droits de sa population”, a-t-il dit via Twitter.

Dans un communiqué distinct, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison blanche a déclaré que les Etats-Unis étaient “profondément perturbés par l’arrestation de Jimmy Lai”. Robert O’Brien a ajouté que l’arrestation de Jimmy Lai et d’autres activistes visait à intimider les chefs de file du mouvement pro-démocratie et de l’opposition, et de supprimer la liberté de la presse hongkongaise.

Jeudi.

Jimmy Lai et Agnes Chow libérés sous caution

La militante pro-démocratie Agnes Chow et le fondateur du quotidien Apple Daily, Jimmy Lai Chee-ying, ont été libérés sous caution mardi tard dans la soirée, après leur arrestation de lundi.

Mercredi, le magnat de la presse, accueilli en héros dans les locaux de son journal, appelait ses journalistes à « se battre », fort du soutien des hongkongais qu’il indique ne pas vouloir laisser tomber. Une vidéo de cet appel a été diffusée sur facebook.

L’action du groupe de presse de Jimmy Lai, Next Digital, a atteint un niveau record à + 2.000 % par rapport au cours constaté en fin de semaine dernière.

Agnès Chow a du remettre son passeport payer une caution de 200.000HKD, avec l’obligation de se présenter au commissariat le 1er septembre. “Je dirais qu’il est très évident que le régime et le gouvernement utilisent la loi sur la sécurité nationale pour réprimer les dissidents politiques”, a-t-elle déclaré.

Plusieurs autres cadres de Next Media et les deux fils de Jimmy Lai ont également été libérés sous caution. La caution de Jimmy Lai a été fixée à 300.000 $HK (38461 $ US), plus une caution supplémentaire de 200.000 $HK.

Vendredi.

Hong Kong suspend ses traités d’extradition avec la France et l’Allemagne

Après l’annonce faire par l’Allemagne et la France de suspendre leur de traité d’extradition avec Hong Kong, l’ancienne colonie britannique a annoncé suspendre également de son côté les traités d’extradition avec ces deux pays. « Les deux pays ont politisé la coopération en matière juridique, compromettant ainsi les raisons de la coopération juridique entre Hong Kong, l’Allemagne et la France » a déclaré le gouvernement hongkongais dans un communiqué repris par RFI.

Début août, le ministère français des Affaires étrangères avait déclaré que la France renonçait à ratifier l’accord d’extradition signé le 4 mai 2017 entre Paris et la région administrative spéciale.

Actualité de la communauté.

– “Quelle assurance santé quand on vit à l’étranger”.

Attention, ce webminar, qui devait avoir lieu le 13 aout est reporté au jeudi 20 aout de 12:00 à 12:30.

Il est gratuit et en français, et est organisé par AD Medilink.

Lien pour vous incrire sur la page de ce journal de notre site lafrench.radio

https://forms.gle/1rkue6S2JH1nJk6M9 

Enfin la météo avec des températures qui iront de 28 à 33°. Aujourd’hui samedi 15 aout, nous fêtons les Marie.