Coronavirus

7 nouveaux cas signalés, hier jeudi, à Hong Kong, cas importés en provenance du Pakistan, du Népal, d’Indonésie et d’Inde.

 

Ouverture aujourd’hui des réservations pour le rappel du vaccin

Comme nous vous l’annoncions hier, les réservations sont ouvertes depuis ce matin pour obtenir la 3ème dose du vaccin. 1,86 million de résidents sont éligibles. La vaccination commencera le jeudi 11 novembre.

Les groupes prioritaires sont les personnes dont l’immunité est faible et celles qui présentent un risque élevé d’infection, qu’elles aient déjà reçu le vaccin Sinovac fabriqué à Pékin ou le vaccin BioNTech fabriqué en Allemagne, a déclaré la secrétaire à l’alimentation et à la santé, Sophia Chan.

Pour rappel, les personnes concernées sont les patients atteints de cancer, les personnes ayant subi une transplantation d’organe ou encore les personnes prenant des médicaments immunosuppresseurs, toutes pourront recevoir le rappel dès quatre semaines après leur deuxième dose.

Les groupes à haut risque comprennent les résidents âgés de 60 ans et plus, les patients chroniques, les médecins de première ligne, le personnel des points de contrôle frontaliers, de l’aéroport et des hôtels de quarantaine, ainsi que les chauffeurs routiers transfrontaliers – tous peuvent recevoir le rappel six mois après avoir reçu leur deuxième dose.

Pour les personnes ayant contracté le virus et n’ayant reçu qu’une dose du vaccin, ils peuvent consulter leur médecin pour savoir s’ils doivent recevoir une deuxième dose de rappel six mois après la première.

Le secrétaire de la fonction publique, Patrick Nip Tak-kuen, en charge de la campagne de vaccination, a indiqué que les autorités proposeront finalement la troisième dose à tous les résidents de Hong Kong entièrement vaccinés, mais que la priorité sera donnée aux groupes vulnérables.

Les rappels seront effectués dans les 21 centres de vaccination et deux cliniques publiques à partir du jeudi 11 novembre.

Sophia Chan a déclaré que le gouvernement étudiait la possibilité de faire administrer le vaccin de rappel par des établissements privés, précisant que les autorités sanitaires devront étudier avec les cliniques privées les modalités de stockage du vaccin et la possibilité d’administrer les vaccins BioNTech et Sinovac dans la même clinique.

Pour information, à la date de mardi, 4,62 millions d’habitants avaient reçu le premier vaccin, soit 68,7 % de la population éligible âgée de plus de 12 ans. Parmi eux, 4,43 millions ont reçu les deux doses.

Site internet du gouvernement pour réserver : https://www.covidvaccine.gov.hk/en/

 

Les étudiants du Chinese U demandent à être autonome

Des banderoles ont été installées à l’Université avant la cérémonie de remise des diplômes des étudiants de premier cycle, jeudi, pour protester contre l’ingérence de l’université dans les affaires étudiantes.

« Rendez l’autonomie aux étudiants« , pouvait-on lire sur une banderole. Une autre banderole appelait la direction de l’université à engager le dialogue avec les étudiants.

Toutes deux ont été retirées deux heures par l’université.

En octobre dernier, le syndicat étudiant de Chinese U, vieux de 50 ans, a annoncé sa dissolution. Il s’agissait du premier syndicat étudiant à se dissoudre après l’entrée en vigueur de la loi sur la sécurité nationale l’année dernière.

Afin de prendre ses distances avec le syndicat, l’université a exigé que le syndicat s’enregistre auprès des agences gouvernementales et assume sa propre responsabilité juridique.

Les représentants des étudiants ont décidé de démissionner collectivement et de dissoudre le syndicat.

 

Des parlementaires européens à Taiwan

Information de RFI

Une délégation officielle de sept parlementaires, conduite par le Français Raphaël Glucksmann, ont entamé mercredi un séjour officiel de trois jours à Taïwan. « Un signal fort de soutien à la démocratie taïwanaise. »

Voilà le sens donné à cette visite par le député européen Raphaël Glusckmann.

Ce séjour a lieu sur fond de pressions grandissantes de la Chine envers Taïwan.

C’est dans ce contexte que les parlementaires européens rencontreront les principaux responsables politiques taïwanais, et notamment la présidente Tsai Ing-Wen, fermement opposée à l’annexion chinoise.

Cette visite est aussi le dernier acte d’une série de rapprochements entre Bruxelles et Taipei. Début octobre, le Parlement européen a adopté une résolution en faveur d’un accord commercial avec Taïwan. La semaine dernière, le ministre taïwanais des Affaires étrangers était en tournée en Europe pour une première visite officielle à Bruxelles.

À l’annonce de la visite, l’ambassade chinoise avait menacé de « réagir » en cas de venue des parlementaires. La mission chinoise à Bruxelles avait déjà prévenu qu’une visite des députés européens à Taïwan « porterait atteinte aux intérêts fondamentaux de la Chine et compromettrait le développement sain des relations Chine-UE ». « Ni les menaces, ni les sanctions ne m’impressionneront », a de son côté prévenu le député Raphaël Glucksmann, déjà visé en mars par des sanctions chinoises. A suivre.

 

À trois mois des JO d’hiver de Pékin, les médias étrangers privés de liberté

Information du journal La Croix

Dans une déclaration publiée mardi 2 novembre le Club des correspondants étrangers de Pékin demande aux autorités chinoises et au Comité international olympique (CIO) de leur permettre de couvrir sans entraves les prochains Jeux olympiques d’hiver qui s’ouvrent le 4 février prochain.

« Nous sommes très préoccupés par le manque de transparence et de clarté de la part du Comité d’organisation de Pékin pour les Jeux olympiques (BOCOG) tout comme de la part du Comité international olympique (CIO), sur les possibilités de couvrir les Jeux en Chine », pouvait-on lire dans la déclaration.

Depuis plusieurs années déjà, les 150 journalistes membres du Club des correspondants étrangers de Pékin, déplorent une « détérioration » constante de leurs conditions de travail, victimes de surveillance, de pressions, de chantage au visa et parfois d’expulsions (18 journalistes ont été expulsés de Chine en 2020). Dans la perspective des JO d’hiver de Pékin, « la presse étrangère a été depuis un an constamment entravé dans son travail pour couvrir les préparations des Jeux », précise la déclaration, soulignant qu’elle s’est vue interdire l’accès à plusieurs événements officiels et a été empêchée de visiter certains sites olympiques.

Dans sa candidature aux JO d’hiver de 2022, la Chine avait explicitement promis que « les médias désirant couvrir les Jeux auront la liberté de le faire (…) et seront aussi libres de couvrir les préparatifs ».

Dans la réalité, ajoute encore la déclaration, la presse étrangère n’a pas pu assister à de nombreuses conférences de presse, pas plus qu’à l’arrivée de la flamme olympique à Pékin il y a quelques jours.

Seuls les médias chinois ont obtenu leur accréditation pour s’y rendre.

 

Actualités de la communauté

Le Québec recrute à l’international !

Vous êtes à la recherche d’une nouvelle opportunité professionnelle ? Vous rêvez de grands espaces, d’une société dynamique et d’une qualité de vie exceptionnelle ? Et si votre avenir était au Québec ?

Un webinaire « Travailler au Québec , Journées Québec France », avec Pôle Emploi vous est proposé le :

Lundi, 8 novembre 2021 de 21h à 22h (heure de Hong Kong)

Webinaire en français pour les personnes résidentes d’Asie et d’Océanie 

Lien d’inscription :ICI

Alchimie du Verbe aux couleurs du Jazz

C’est ce que nous proposent Matthieu Motte et Marjolaine Roblette Geres le 18 novembre à 20h00 au Peel Fresco

De Joséphine Baker à Claude Nougaro, de Louis Armstrong à Django Reinhardt en passant par Pink Martini, redécouvrons en musique la poésie des standards du Jazz! 

Réservation : (+852) 5964 5985 

Informations ICI

 

Les Lilas et les Roses

Louis Aragon

« Mais je ne sais pourquoi ce tourbillon d’images

Me ramène toujours au même point d’arrêt

À Sainte-Marthe Un général De noirs ramages

Une villa normande au bord de la forêt

Tout se tait L’ennemi dans l’ombre se repose

On nous a dit ce soir que Paris s’est rendu

Je n’oublierai jamais les lilas ni les roses

Et ni ***les deux amours*** que nous avons perdus

Bouquets du premier jour lilas lilas des Flandres

Douceur de l’ombre dont la mort farde les joues

Et vous bouquets de la retraite roses tendres

Couleur de l’incendie au loin roses d’Anjou

Louis Aragon, Le Crève-coeur, 1941

  

Enfin la météo avec des températures qui iront de 24 à 28°

Aujourd’hui vendredi 5 novembre nous fêtons les « Sylvie ».

Et toujours un message de solidarité pour nos auditeurs en quarantaine.