Coronavirus

32 nouveaux cas recensés hier mardi à Hong Kong.

Les rassemblements privés réglementés si nécessaire

La secrétaire à la Santé, Sophia Chan, a déclaré que les autorités pourraient réglementer les rassemblements privés si nécessaire pour freiner la propagation du coronavirus. Elle appelle les citoyens à éviter les rassemblements familiaux, soulignant que la mesure de restriction des rassemblements privés ne serait examinée qu’en cas de besoin.

La secrétaire à la Santé a également déclaré que le gouvernement n’avait pas encore évalué si les fêtes traditionnelles du Nouvel An chinois auraient lieu cette année, stipulant que de tels événements, à grande échelle, devraient être évités. Propos défendus par le microbiologiste de HKU Ho Pak-leung qui a déclaré à la radio, hier, qu’à cinq semaines du Nouvel an lunaire, il ne voyait aucune place pour l’assouplissement des mesures anti-épidémiques avant cette date, et que les gens devraient s’attendre à ce que les événements du Nouvel An soient annulés.

Résidents hongkongais bloqués au Royaume-Uni

Carrie Lam a défendu ce qu’elle a appelé “une décision difficile mais nécessaire”, à savoir, d’interdire les arrivées à Hong Kong depuis le Royaume-Uni, afin d’empêcher la propagation d’une variante plus contagieuse du coronavirus. 

Les commentaires de la cheffe de l’exécutif interviennent après la publication d’une lettre ouverte rédigée par des résidents coincés en Grande-Bretagne, samedi, et appelant le gouvernement à assouplir cette mesure.

S’exprimant avant la réunion hebdomadaire du Conseil exécutif, Carrie Lam a déclaré  que « la situation dans le monde est grave » et que « de nombreux autres pays ont également suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni ». « Nous avons beaucoup de rapatriés du Royaume-Uni représentant environ un tiers des arrivées à l’aéroport de Hong Kong. Si nous ne faisions rien, cela mettrait notre ville en grand danger« , a-t-elle déclaré. « Nous avons donc décidé de prendre cette mesure, qui était très difficile, car elle concerne des résidents de Hong Kong, et beaucoup d’entre eux sont des étudiants ou des parents qui sont allés rendre visite aux étudiants et qui doivent revenir. » Carrie Lam a ajouté que le ministère de l’Immigration avait, jusqu’à présent, reçu environ 190 demandes d’assistance et que le gouvernement examinait les situations au cas par cas.

Plaidoyer pour un maintien de l’indépendance de la justice à Hong Kong

Les appels à une réforme judiciaire ne sont pas «acceptables» si l’objectif final influence les décisions des tribunaux, a déclaré le juge Geoffrey Ma Tao-li.

Indiquant qu’il ne s’opposait pas à une réforme judiciaire, il a souligné qu’il fallait justifier de tels changements, ajoutant que des raisons détaillées et substantielles étaient nécessaires pour une éventuelle réformes. “Le système judiciaire de Hong Kong est prêt à envisager des réformes, mais ils ne peuvent pas être fondés sur le simple fait que l’on ne soit pas satisfait des décisions de la Cour”, a-t-il déclaré. Cependant, il a ajouté qu’il n’avait fait face à aucune ingérence directe de Pékin ou du gouvernement de Hong Kong au cours de ses dix années en tant que juge suprême. « Dans le traitement des affaires, les juges ne prendront en compte que la loi, le principe juridique et l’esprit de la loi« , a-t-il ajouté. Il a souligné qu’il était important pour Hong Kong d’avoir l’indépendance judiciaire inscrite dans la Basic Law.

Enfin, il a déclaré, pour conclure la conférence de presse avant son départ, qu’il avait pleinement confiance en son successeur, le juge de la Cour d’appel final Andrew Cheung Kui-nung, qui a également été nommé par la cheffe de l’exécutif pour traiter les affaires de sécurité nationale.

Manifestations et pandémie: le ressentiment refoulé, la frustration chez les jeunes de Hong Kong vont-ils à nouveau exploser en troubles sociaux?

C’est la question posée suite à une enquête réalisée auprès de deux universités et qui montre que la plupart des étudiants portent de nombreux griefs qui sont présentés comme pouvant donner lieu à des réactions violentes. Le stress psychologique d’une année de lutte contre le coronavirus et des manifestations de 2019 pourraient être un déclencheur chez ces jeunes, avertissent les experts. Les dirigeants de Hong Kong doivent lutter contre l’image très négative qu’ont ces jeunes étudiants du gouvernement, associé à une véritable frustration face à la pandémie de coronavirus, ont déclaré des experts, avertissant que la colère pourrait à nouveau exploser en troubles sociaux.

Cette enquête non publiée, a révélé que près de 90% des étudiants n’avaient aucune confiance dans le gouvernement.

Pour les experts, comme solution à court terme, les autorités devraient veiller à ce que ces jeunes retournent dès que possible dans les salles de classe et de sports pour aider à atténuer le stress psychologique résultant de l’enfermement pendant la crise sanitaire. À plus long terme, les hauts fonctionnaires devraient ouvrir davantage la voie aux jeunes pour qu’ils jouent un plus grand rôle dans l’élaboration des politiques publiques en les associant aux consultations.

Le personnel de HK Airlines licencié sans compensation

Sur les 250 agents licenciés par la compagnie aérienne le mois dernier, 150 déclarent n’avoir reçu aucune compensation de la part du transporteur.

Le personnel interrogé a indiqué que Hong Kong Airlines avait calculé les indemnités de départ en fonction de leur salaire au cours des 12 derniers mois, lorsque les agents de bord étaient pour la plupart inactifs, en raison de la pandémie. Les employés licenciés demandent une rencontre avec la direction de la compagnie aérienne et au ministère du travail de les soutenir. Le transporteur aérien aurait reçu 154 millions de Hong Kong dollars de subventions du gouvernement pour le maintien de l’emploi. La présidente de la Confédération des syndicats, Carol Ng, qui aide les travailleurs, a déclaré qu’elle craignait que d’autres entreprises ne suivent les traces de Hong Kong Airlines si elles décidaient de licencier du personnel dans les mois à venir. Dans une réponse par e-mail aux travailleurs licenciés, Hong Kong Airlines a déclaré que les programmes d’indemnisation offerts au personnel étaient pleinement conformes à l’ordonnance sur l’emploi.

Enfin la météo avec des températures, qui iront de 15 à 18°. Aujourd’hui mercredi 6 janvier, nous fêtons l’épiphanie et les “Mélaine”