Coronavirus

6 nouveaux cas signalés hier mercredi à Hong Kong, dont 3 importés.

 

Singapour examine la « bulle de voyage » avec Hong-Kong

La période de préavis de retour au pays pour les voyageurs en provenance de pays ou de régions à haut risque sera portée de 14 à 21 jours, cette mesure entrera en vigueur le 8 mai.

Le gouvernement de Singapour a déclaré qu’il évaluait toute modification potentielle de la « bulle de voyage » prévue le 26 mai avec Hong Kong, après une hausse des cas, déclenchant une nouvelle série de restrictions sociales et frontalières. La ville-Etat a annoncé qu’elle allait imposer une quarantaine obligatoire de trois semaines, et qu’elle allait limiter les rassemblements à cinq personnes maximums, renforçant également les restrictions aux frontières. 

« Nous surveillerons la situation et nous évaluerons s’il y a lieu de procéder à des changements« , a déclaré Lawrence Wong, le ministre qui copréside le groupe de travail du gouvernement singapourien sur le virus. « Les autorités de Singapour et de Hong-Kong restent en contact », a-t-il ajouté.

A aujourd’hui, la mesure de quarantaine obligatoire de 21 jours, s’applique aux arrivées en provenance de tous les pays et régions, à l’exception de l’Australie, du Brunei, de la Chine continentale, de la Nouvelle-Zélande, de Taïwan, de Hong-Kong et de Macao. À Hong-Kong, le secrétaire au commerce et au développement économique, Edward Yau, se veut optimiste et a déclaré que le gouvernement surveillait l’épidémie à Singapour.

 

Le gouvernement devrait envisager de limiter le nombre de rapatriés « .

Le Dr Gilman Siu, spécialiste de l’ADN a déclaré mercredi à la RTHK, que Hong-Kong pourrait envisager de plafonner le nombre de personnes autorisées à rentrer sur le territoire, afin de prévenir les cas de coronavirus importés.

Le Dr Gilman Siu, du département des technologies et de l’informatique de la santé de PolyU, a indiqué que la situation à Hong-Kong était critique, avec la découverte de nouveaux cas de variantes de Covid hautement infectieuses.

Il a également exprimé son inquiétude quant à la bulle de voyage imminente avec Singapour, qui doit débuter le 26 mai, en indiquant que les cas en Asie étaient en augmentation.

Le docteur Siu a ajouté que l’augmentation du nombre de cas importés serait « un défi » pour les hôtels de quarantaine, qui ne sont pas, selon lui, des hôpitaux, soulignant que le personnel des hôtels de quarantaine n’est pas « responsable du contrôle des infections ». Il a ajouté que, par conséquent, il ne serait pas surprenant que les nouvelles variantes « continuent d’apparaitre dans la communauté ».

 

Pour les Etats-Unis, la Chine agit de manière « plus agressive »

Information de France24 avec l’AFP

Dans une interview diffusée dimanche, le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a affirmé que la Chine agissait, ces dernières années, de manière « plus répressive » sur son territoire et « plus agressive » à l’étranger.

Les États-Unis ne laisseront pas la Chine défier l’ordre mondial. C’est en substance le message que que le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a voulu faire passer dans une interview diffusée dimanche 2 mai et dans laquelle il a accusé la Chine est « le seul pays dans le monde ayant la capacité militaire, économique, diplomatique de saper ou de remettre en question l’ordre fondé sur des règles auquel nous tenons tant et que nous sommes déterminés à défendre« , a poursuivi le chef de la diplomatie américaine.

« Mais je veux être très clair… Notre objectif n’est pas de contenir la Chine, de la retenir, de la limiter ; il est de maintenir cet ordre fondé sur des règles auquel la Chine pose un défi« .

Ces propos interviennent après que le président américain Joe Biden a assuré mercredi, lors de sa première allocution au Congrès, ne pas « chercher le conflit avec la Chine » mais être « prêt à défendre les intérêts américains dans tous les domaines« .

Les tensions entre les deux puissances sont récurrentes ces dernières années. Les forces armées chinoises et américaines rivalisent d’influence en Asie-Pacifique, notamment en mer de Chine méridionale et aux alentours de Taïwan. Antony Blinken avait aussi insisté, en mars dernier, sur « le génocide commis contre les Ouïghours majoritairement musulmans » dans la région chinoise du Xinjiang.

Avec AFP

 

Actualité de la communauté

 « Explorations »

Jusqu’au 6 juin

Une Exposition de l’artiste français Cyril Delettre à la Galerie, 74 Hollywwod Road à Central. Le photographe présente ses derniers travaux Walk Don’t Walk et Wild City, deux séries qui explorent les rythmes contrastés de la ville, oùse confronte vitesse et lenteur mais aussi passé rencontre le présent. « C’est un jeu sur le mélange des temps, des lieux et des cultures, c’est une image de la richesse de la rencontre », explique l’artiste.

 

Du 8 mai au 6 juin

The Streets of Lockdown

La jeune galerie L’Epicerie Fine présente l’exposition The Streets of Lockdown, avec des œuvres d’une dizaine de Street artists français,

https://www.afhongkong.org/en/library-and-publications/blog/the-streets-of-lockdown-exhibition/

The Stallery – 82A Stone Nullah Lane, 

Wan Chai, Hong Kong

 

Enfin la météo avec des températures qui iront de 24 à 29°. Aujourd’hui jeudi 6 mai, nous fêtons les « Prudence ».