Coronavirus

13 nouveaux cas signalés hier dimanche à Hong Kong dont 11 importés.

 

LeaveHomeSafe, l’application mise en place par le gouvernement, téléchargée par plus de 3 millions de personnes.

Le secrétaire à l’innovation et à la technologie, Alfred Sit, a déclaré que le nombre de téléchargements de l’application gouvernementale de recherche de contacts, LeaveHomeSafe, a atteint 377 millions, exactement, soit plus de la moitié de la population de Hong Kong. Depuis février, environ 19.000 personnes ayant reçu une notification de l’application de recherche ont été testées dans des centres de test communautaires. Le ministre a ajouté que l’utilisation de l’application de traçage serait beaucoup plus pratique que de laisser des informations personnelles, réaffirmant que la vie privée des utilisateurs serait protégée, les données n’étant enregistrées que sur leur téléphone portable et non sur un serveur gouvernemental.

Jusqu’à présent, plus de 83.000 lieux ont affiché le code QR de l’application.

 

Possible réduction de la quarantaine pour les passagers vaccinés

David Hui, expert, consultant du gouvernement et professeur en chef du département de médecine respiratoire de Chinese U, pense que le gouvernement envisagera de réduire la période de quarantaine pour les passagers qui ont été vaccinés. Le nombre de jours de quarantaine dans les hôtels désignés pourrait être réduit, pouvant aller jusqu’à 7 jours pour les personnes de retour de zones à faible risque. Les détails doivent encore être discutés au sein du gouvernement.

 

Réforme électorale : l’ancien chef de l’exécutif intervient

CY Leung a rejeté hier, dimanche, les critiques selon lesquelles la réforme du système électoral décidée par Pékin pour Hong-Kong est trop radicale, affirmant que l’on ne peut pas sous-estimer les problèmes politiques de la RAS.

Dans une interview accordée à TVB, CY Leung a déclaré qu’il existe des problèmes politiques particuliers et accumulés depuis longtemps à Hong-Kong en raison de son passé colonial, notamment l’absence générale d’un fort sentiment d’identité nationale.

Le vice-président de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) a déclaré que la loi sur la sécurité nationale n’était pas suffisante pour résoudre ces problèmes et que des changements devaient être apportés au mode de sélection des législateurs et du chef de l’exécutif.

CY Leung a profité de l’interview pour indiquer qu’il était prêt à occuper n’importe quel poste s’il pouvait être utile au pays ou à Hong Kong.

 

Réforme électorale et la loi sur la sécurité toujours

Le chef de l’administration, Matthew Cheung a, lui, défendu les changements proposés au système électoral. S’exprimant dans le cadre de l’émission Letter to Hong Kong de la chaîne RTHK, il a déclaré que ces réformes – parallèlement à la loi sur la sécurité nationale imposée par Pékin – étaient nécessaires pour garantir que la RAS soit dirigée par des personnes qui défendront le principe « Un pays, deux systèmes ». Pour Matthew Cheung, le patriotisme, tout comme la sécurité nationale, sont une « norme internationale acceptée », ajoutant que les changements n’empiéteront pas sur les droits des résidents de Hong Kong à voter ou à se présenter aux élections, et que les candidats de tout horizon politique peuvent se présenter aux élections et être élus conformément à la loi.

 

Amende record pour Alibaba pour « abus de position dominante »

Information d’Euronews avec l’AFP

18,2 milliards de yuans soit 2,34 milliards d’euros, c’est le montant de l’amende record infligée au géant du commerce en ligne Alibaba par les autorités chinoises. Une somme qui correspond à 4% du chiffre d’affaires du groupe de 2019, selon Chine nouvelle.

Après l’ouverture d’une enquête fin décembre, l’administration d’État chinoise pour la régulation des marchés a donc estimé que le groupe cofondé par Jack Ma avait « abusé de sa position dominante sur le marché » depuis 2015, en empêchant ses commerçants d’utiliser d’autres plates-formes de commerce en ligne. Une pratique qui viole notamment la loi anti-monopole chinoise.

Dans un communiqué, la société Alibaba a déclaré qu’elle acceptait la décision et qu’elle appliquerait les décisions de l’administration. Le groupe s’est également engagé à mettre ses activités en conformité avec la réglementation « et à mieux assumer » ses « responsabilités sociales. »

Le Wall Street Journal a rapporté le mois dernier qu’Alibaba était également poussé à se défaire d’un large éventail d’actifs médiatiques, y compris une vente potentielle du South China Morning Post de Hong Kong.

 

Actualité de la communauté

Concert au profit de l’association Mayaa Nepal

« Let’s sing for Mayaa », projet associé du French May aura lieu le 7 mai à 19h30

Methodist International Church.

Spectacle musical mettant en scène des artistes professionnels et semi-professionnels, d’origine française et Hongkongaise et d’horizons musicaux divers. Ce concert est avant tout un mélange électrique qui en fait un événement exaltant mariant Jazz, Opéra, chansons françaises et Flamenco. 

C’est une mine de talents et de jeunes prodiges à découvrir, le tout au profit d’une association qui œuvre chaque jour pour soutenir les enfants les plus démunis au Népal et à Hong Kong.

Methodist International Church

271 Queens Road East à Wanchai

Lien pour réserver vos billets (early Bird jusqu’au 15 avril) :

https://ticketdood.com/e/209/lets-sing-for-mayaa

Enfin la météo 

avec des températures qui iront de 23 à 28°. Aujourd’hui lundi 12 avril, nous fêtons les « Jules ».