Coronavirus

17 nouveaux cas signalés, hier mercredi, à Hong Kong.

 

Réouverture des restaurants le soir

Les services de restauration en soirée devraient reprendre le 18 février jusqu’à 22h et avec 4 personnes par table, et les règles de rassemblement de groupe assouplies. Le gouvernement a annoncé hier, un assouplissement des règles antiépidémiques après le Nouvel an, si les cas restent faibles, avec, en plus des restaurants, la réouverture des cinémas, des instituts de beauté, salons de massages ou encore des sites sportifs intérieurs et extérieurs.

Cependant, plusieurs conditions préalables doivent être remplies avant que ces nouvelles mesures ne soient effectives, pas d’augmentation significative des cas avant le 18 février. Toutes les mesures antiépidémiques existantes doivent être observées. Tous les employés des établissements concernés doivent subir des tests toutes les deux semaines. Pour le secteur de la restauration, les employés doivent subir le test entre le 11 et le 15 février. Tests mis gratuitement à leur disposition. Et enfin, il sera également demandé aux clients de scanner le code QR sur leur application «LeaveHomeSafe» avant d’entrer dans le restaurant ou de laisser ses coordonnées à des fins de suivi.

 

La majorité des écoles contre les tests imposés à leur personnel

Une écrasante majorité d’écoles secondaires prévoient de reprendre, après le Nouvel An lunaire, les cours en présentiel uniquement avec un tiers des élèves au lieu d’une reprise avec tous les élèves, ce qui nécessiterait de tester régulièrement l’ensemble des personnels de l’établissement, exigence imposée par le gouvernement. L’Association des chefs d’établissements secondaires de Hong Kong a sondé 338 établissements – soit 70% des 470 écoles secondaires que compte Hong Kong. Seuls neuf établissements étaient disposés à tester régulièrement le personnel et à reprendre les cours d’une demi-journée pour tous les grades.

L’association a déclaré que 89% des personnes interrogées avaient des doutes quant à savoir s’il serait pratique pour tout le personnel de subir un test toutes les deux semaines, tandis que 85% se demandent si les écoles ont le pouvoir juridique d’imposer un test à leurs employés.

Cette enquête intervient après que 130 élèves de secondaire de l’école de Shau Kei Wan aient été envoyés, lundi, dans des camps de quarantaine suite à la découverte de deux cas dans l’établissement.

 

Le Sénat américain ouvre la porte aux hongkongais qui se considèrent persécutés.

Information de l’agence Reuters

Les sénateurs américains réintroduisent un projet de loi, le Hong Kong Safe Harbor Act, qui rendrait éligibles au statut de réfugiés, les militants craignant d’être persécutés à Hong Kong.  

Projet de loi proposé par un groupe de 12 sénateurs, dirigés par le républicain Marco Rubio et le démocrate Bob Menendez. Selon un communiqué des sénateurs, ce projet de loi est une réponse à la loi sur la sécurité nationale et les réfugiés de Hong Kong ne seraient pas soumis à une limitation numérique.

Le démocrate Bob Menendez a déclaré que le but était de « réitérer au Parti communiste chinois que les États-Unis étaient solidaires du peuple de Hong Kong ». De son côté, le secrétaire d’État de la nouvelle administration Biden, Antony Blinken, a déclaré que les États-Unis devraient accepter les personnes fuyant la répression de Hong Kong.

 

Conclusions de la mission de l’OMS à Wuhan

Information avec RFI

Après quatre semaines à Wuhan, les experts de l’OMS ont annoncé leur conclusion, indiquant ne pas avoir pu percer les origines de la pandémie, les experts ont déclaré qu’ils jugeaient « hautement improbable » l’hypothèse, évoquée, d’une fuite d’un laboratoire. La mission de l’OMS, menée par Peter Ben Embarek, le chef de la délégation, a présenté ses conclusions lors d’une conférence de presse, mardi. Les experts ont indiqué qu’une transmission du coronavirus depuis un premier animal puis un deuxième avant une contamination à l’homme est l’hypothèse « la plus probable », mais sans parvenir à identifier l’animal qui en serait à l’origine. « Toutes les hypothèses ont été étudiées sans a priori », a expliqué Peter Ben Embarek. Deux sont privilégiées : l’hypothèse de la transmission de l’animal à l’homme et probablement par la chauve-souris ; ou l’hypothèse, avancée par les experts chinois, d’une transmission par la chaîne du froid et des contaminations via des surgelés.

La marine française a patrouillé en mer de Chine méridionale

Information de l’AFP

Deux bâtiments de la marine française ont effectué une mission de reconnaissance en mer de Chine méridionale, a annoncé lundi, la ministre française des Armées, Florence Parly. Ces deux bâtiments étaient le sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Émeraude et le bâtiment de soutien Seine. « Cette patrouille hors normes vient d’achever un passage en mer de Chine méridionale. Une preuve éclatante de la capacité de notre marine nationale à se déployer loin et longtemps en lien avec nos partenaires stratégiques australiens, américains ou japonais », a tweeté Florence Parly.

Selon le South China Morning Post, qui a repris cette information, Paris se serait permis de “défier Pékin” dans une voie de navigation “contestée” et dans une région riche en énergie, où la Chine a des revendications territoriales, là où pour plusieurs pays dont les Etats-Unis, il y a la liberté de navigation. A suivre

Enfin la météo avec des températures qui iront de 15 à 22°. Aujourd’hui, jeudi 11 février nous célébrons « Notre Dame de Lourdes ».