Troisième vague à Hong Kong avec encore plus de 100 nouveaux cas hier.

Le secteur de la restauration de plus en plus en difficulté réclame un soutien gouvernemental de 8 milliards de HK dollars (1,03 milliard de dollars US), suite aux dernières mesures interdisant tout service de restauration en dehors des plats à emporter.

Le syndicat de la restauration demande une aide ciblée pour les employés.

Simon Wong Ka-wo, président de la Hong Kong Federation of Restaurants and Related Trades a indiqué que les pertes pour le seul mois d’août devraient atteindre 7 milliards de dollars, il avait annoncé en début de semaine la perte pour juillet estimée à 3 milliards de dollars.  « Ce sera un coup dévastateur pour le secteur de la restauration, car peu de restaurants peuvent offrir des services à emporter et de livraison. Les plats à emporter à eux seuls ne peuvent compenser les pertes des services de restauration », a-t-il déclaré. À l’heure actuelle, il y a plus de 16.000 restaurants agréés dans la ville. Pour rappel et selon le guide –de restaurant en ligne Openrice, plus de 250 restaurants de Hong Kong ont fait faillite en juin. Le gouvernement a déjà débloqué 290 milliards de HK dollars en mesures d’aide dans le cadre d’un fonds de lutte contre l’épidémie. Simon Wong a déclaré que jusqu’à 100.000 des 260.000 travailleurs du secteur seraient touchés par l’interdiction généralisée des services de restauration, car ils pourraient être forcés de prendre des congés sans solde prolongés. Ada Tsang, porte-parole du Syndicat général des employés de la restauration et de l’hôtellerie, a déclaré que de nombreux employés du secteur de la restauration avaient déjà été contraints de prendre un congé sans solde, perdant en moyenne un tiers de leur salaire mensuel.

HK : le taux d’infections virales pourrait baisser, selon Sophia Chan

La secrétaire à l’Alimentation et à la Santé, a déclaré que, selon elle, le nombre de patients infectés localement par le coronavirus devrait diminuer au cours des deux prochaines semaines après l’entrée en vigueur des dernières mesures anti-épidémiques.

S’exprimant hier sur les ondes de la RTHK, Sophia Chan a déclaré que les derniers chiffres montrent que le taux de transmission du virus a déjà diminué et qu’elle pense que les mesures limiteront davantage sa propagation.

Entre-temps, le Dr Ian Cheung, directeur en chef de l’Autorité hospitalière, a déclaré que les hôpitaux publics sont actuellement soumis à d’énormes pressions.

Les commentaires du docteur Cheung viennent après qu’il a été confirmé lundi qu’environ 100 patients récemment confirmés attendent toujours un lit d’hôpital.

Il a exhorté les personnes infectées qui attendent chez elles d’être hospitalisées à être patientes, disant qu’elles ne devraient pas se précipiter aux urgences car cela ne ferait qu’empirer la situation.

Carrie Lam pourrait annoncer un report des élections du LegCo prévues le 6 septembre

En raison de la vague actuelle d’épidémie de Covid-19 et selon les médias locaux,

Le Hong Kong Economic Times et le Citizen News la cheffe de l’exécutif serait sur le point de tenir une réunion spéciale avec le Conseil exécutif en vue d’annoncer ce report.

Samedi, l’ancien président du Conseil législatif, Jasper Tsang, a suggéré que l’élection pourrait être retardée d’au moins un an. Les restrictions de rassemblement public – qui ont été resserrées cette semaine pour limiter les rassemblements de groupes à deux – rendraient également difficile la campagne, a-t-il dit. Tsang – le président fondateur du parti pro-Beyijing, le DAB, et ancien chef de l’assemblée législative – a également annoncé qu’il croyait que le gouvernement n’aurait pas d’autre choix que de reprogrammer ces élections.

C’est au tour de la Nouvelle-Zélande d’annoncer suspendre son traité d’extradition avec Hong Kong

Cette décision, intervient après celle du Canada, de la Grande Bretagne ou encore de l’Australie et fait suite à la décision de la Chine d’adopter une loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong. Le ministre des Affaires étrangères Winston Peters, a déclaré que « La Nouvelle-Zélande ne peut plus croire que le système de justice pénale de Hong Kong est suffisamment indépendant de la Chine … Si, à l’avenir, la Chine adhère au cadre « un pays, deux systèmes », nous pourrions alors reconsidérer cette décision », a-t-il ajouté. Le ministre des Affaires étrangères, a indiqué que la Nouvelle-Zélande traitera les exportations militaires et à double usage de biens et de technologies vers Hong Kong de la même manière qu’elle traitera ces exportations vers la Chine dans le cadre d’un examen de ses relations globales avec Hong Kong.

Les conseils aux voyageurs ont été mis à jour pour alerter les Néo-Zélandais sur les risques présentés par la nouvelle loi sur la sécurité.

La Chine est le plus important partenaire commercial de la Nouvelle-Zélande, avec des échanges bilatéraux annuels qui ont récemment dépassé 32 milliards de dollars néo-zélandais (21 milliards de dollars américains).

Les liens de la Nouvelle-Zélande avec la Chine se sont dégradés récemment après que la nation du Pacifique ait appuyé la participation de Taïwan à l’Organisation mondiale de la santé.

Des avocats de HK dénoncent les médias occidentaux à l’ONU

Quelque 116 avocats ont signé une pétition commune adressée au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, déclarant que ceux qui soutiennent la loi sur la sécurité nationale visant à réprimer les manifestations sont privés d’une voix dans les médias occidentaux.

Les avocats, qui ne sont pas nommés, ont déclaré que les voix en faveur de la loi ont été « injustement vilipendées et rejetées de façon simpliste » en tant que sympathisants communistes.

« Nous n’avons qu’une seule exigence : tous les autres pays devraient immédiatement cesser d’interférer avec les affaires internes de notre ville et de notre pays« , ont déclaré ces avocats. Pour eux, la loi sur la sécurité est devenue l’une des nombreuses armes utilisées par les politiciens étrangers pour dénigrer la Chine afin d’en tirer un avantage politique.

La plupart des avocats sont nés et ont grandi à Hong Kong et bien qu’ils soient chinois, beaucoup d’entre eux ont été éduqués en anglais et tiennent à préciser qu’ils n’ont pas été manipulés par les médias chinois.

Enfin la météo avec des températures qui iront de 28 à 33°. Aujourd’hui mercredi 29 juillet nous fêtons les « Marthe».