Coronavirus

22 nouveaux cas signalés, hier jeudi, à Hong Kong.

 

Reprise des cours en présentiel

Nous vous en parlions hier, c’est aujourd’hui confirmé.

Le Bureau de l’éducation, l’EDB, a annoncé que les cours en présentiel dans tous les jardins d’enfants, écoles primaires et secondaires de Hong Kong pourraient reprendre après les vacances du Nouvel An lunaire mais avec des arrangements, notamment ne pas dépasser 1/3 du nombre total d’élève de l’école, et pour une demi-journée.

Contrairement aux premières annonces indiquant un test obligatoire, toutes les deux semaines, pour le personnel des établissements scolaires, le Secrétaire à l’éducation, Kevin Yeung a corrigé, soulignant que le dépistage régulier du personnel scolaire ne sera pas une condition préalable à la reprise complète des cours en face à face, affirmant que le retour des élèves dans les salles de classe dépendrait plutôt de la situation pandémique globale et des conseils des experts.

Kevin Yeung a expliqué que l’arrangement était volontaire, affirmant que les écoles pourraient choisir de faire dépister leur personnel si elles le souhaitaient.

Ce changement de discours intervient alors que le plus grand syndicat d’enseignants venait de demander que les tests ne soient pas que pour les enseignants mais également pour les élèves.

Les détails de la reprise progressive des cours en présentiel devraient être annoncés prochainement. Nous reviendrons sur le sujet.

 

Hong Kong va adopter des lois pour freiner les fausses informations et les atteintes à la vie privée

La cheffe de l’exécutif, Carrie Lam, a déclaré que le gouvernement allait proposer une série de nouvelles lois pour lutter contre les atteintes à la vie privée, les discours de haine et les fausses informations.

Lors d’une session de questions-réponses au Legco hier, jeudi, Carrie Lam a déclaré que de nombreux cas s’étaient répandus sur Internet au cours des deux dernières années, notamment lors des manifestations anti-gouvernementales et de la pandémie. Elle a déclaré que le mécanisme actuel est sujet aux abus indiquant que le Bureau des affaires constitutionnelles et continentales devrait bientôt présenter des propositions d’amendements législatifs au Legco pour améliorer la protection des données personnelles.

Un adolescent de 16 ans condamné suite aux manifestations de 2019

En probation pour avoir lancé une bombe à essence sur les locaux de la police lors des manifestations antigouvernementales de 2019, un jeune hongkongais a vu sa probation annulée et transformée en peine de prison. Sa peine initiale a été durcie, la cour d’appel a conclu hier, que l’option de détention était la peine la plus appropriée pour l’adolescent. Au moins 10 condamnations ont été annulées par la cour d’appel ces derniers mois à la suite de demandes de révision par les procureurs.

Saisie de cocaïne

Les douanes et la police judiciaire de Macao (MJP) ont mené une opération anti-drogue, conjointe avec la police de Hong Kong, en janvier. Un total d’environ 7,5 litres de cocaïne liquide d’une valeur marchande estimée à près de 10 millions de Hong Kong dollars a été saisi.

Au cours de l’opération, les douanes de Hong Kong ont inspecté deux colis express aériens en provenance de France et d’Argentine transbordés à Macao via Hong Kong et soupçonnant que des drogues dangereuses y étaient dissimulées. Deux hommes, âgés de 19 et 39 ans, ont été arrêtés. La peine maximale en cas de condamnation est une amende de 5 millions de Hong Kong dollars et la réclusion à perpétuité.

 

Enquête des experts de l’OMS en Chine

Avec Euronews

La délégation de l’organisation poursuit son enquête sur l’origine du Covid-19. Mercredi, les experts se sont rendus à l’Institut de virologie de Wuhan, qui comprend plusieurs laboratoires de haute sécurité. Aucun commentaire, à l’issue de cette visite qui a duré quatre heures. « Il est très peu probable que lors d’une mission aussi courte, nous ayons une compréhension très précise ou des réponses définitives à la question« , prévient le docteur Hung Nguyen-Viet, l’un des chercheurs envoyés sur place, également co-directeur du programme sur la santé humaine et animale à l’Institut international de recherche sur l’élevage à Nairobi. L’institut de virologie de Wuhan avait été accusé par le précédent président américain Donald Trump d’avoir laissé fuiter le virus à l’origine de la pandémie. La semaine dernière, la diplomatie chinoise avait qualifié de « projet de recherche » la visite des experts de l’OMS.

Enfin la météo avec des températures qui iront 18 de à 25°. Aujourd’hui, vendredi 5 février nous fêtons les « Agathe ».