Covid-19 : troisième vague à Hong Kong :

Les autorités sont de plus en plus préoccupées par le nombre d’infections intraçables. Sur près de 200 cas locaux recensés depuis le 6 juillet, une soixantaine seraient d’origine inconnue.

Les mesures drastiques mises en place par les autorités sont entrées en vigueur hier mercredi avec notamment, la fermetures des restaurants de 18h à 5h du matin. La secrétaire à la santé Sophia Chan, a indiqué que si les cas venaient à encore augmenter, il serait possible de supprimer les services de restaurantion en dehors des commandes à emporter. Décision appuyée par le Dr Yuen Kwok-yung, microbiologiste, médecin et chirurgien de l’Université de Hong Kong, qui a déclaré hier, que cette 3ème vague est principalement liée aux restaurants, décrivant la gravité de l’épidémie, et exhortant le public à rester à la maison. “Si la situation de l’épidémie continue de se détériorer, le gouvernement doit interdire complètement les services de restauration”, a-t-il déclaré. Selon lui, des études montreraient une mutation du virus depuis mi-mars.

Autre mesure draconniènne, pas plus de 4 personnes en réunion ou rassemblements publiques là où le nombre était de 50 mais aussi dans les restaurants. Parmi les mesures, entrées en vigueur hier, également celle du port du masque obligatoire dans les transports publics avec un risque d’amende de 5,000$HK pour les contrevenants. Les bars, les gymnases ou encore les salles de karaoké, mais également les parcs Disney et d’Ocean Park sont fermés jusqu’au 21 juillet. Possibilité de proposer le travail à domicile à ses employés mais pas e façon obligatoire.

Certaines banques ont demandé à leur personnel de favoriser le travail à domicile, à l’image de HKBS, Standart ou encore BNPParibas et Société générale.

Le personnel est « fortement encouragé à travailler de la maison jusqu’à nouvel ordre » s’il occupe un poste où il est possible de travailler à distance, pouvait-n lire dans une note interne adressée par HSBC.

Une porte-parole de HSBC, qui emploie 22.000 personnes à Hong Kong, a confirmé le contenu de la note.

BNP Paribas pourrait aussi mettre en place un système de brigades, favorisant également pour ceux qui le peuvent, le travail à domicile.

Même chose pour la Société générale.

Le Dr David Hui Shu-cheong, expert en médecine respiratoire à l’Université chinoise, qui conseille le gouvernement sur la pandémie, a indiqué qu’à ce jour, chaque personne infectée peut maintenant transmettre le Covid-19 à quatre autre personnes.

Il appelle donc le gouvernement à imposer le télétravail.

Avec ces mesures, Simon Wong Ka-wo, président de la Hong Kong Federation of Restaurants and Related Trades, a déclaré qu’il s’attendait à ce que l’industrie de la restauration subisse des pertes allant jusqu’à 3 milliards de HK$ en juillet.

Suspension des activités dans les écoles

Le Bureau de l’éducation a demandé aux écoles d’arrêter toutes les activités sur les campus pour une durée de deux semaines. L’EDB a demandé à ce que les cours et les activités parascolaires soient suspendus jusqu’au 28 juillet.

Primaire dans le camp pro-démocratie

Plus de 600.000 électeurs se sont déplacés dans un des 250 points de vote mis à leur disposition pour participer aux primaires des démocrates, dimanche 12 juillet, en dépit des avertissements des autorités qui considéraient cette élection était illégale, la Chine ayant qualifié ces primaires de «grave provocation». Cette élection était organisée par le camp pro-démocratie pour désigner les candidats en septembre prochain au sein du Conseil législatif (LegCo). Jugées comme illégales au regard de la loi, ces primaires font débat. La Commission des affaires électorales affirmant de son côté qu’il n’existe aucun mécanisme de « primaires » pour les candidats pro-démocratie. Elle a publié hier la déclaration suivante : “L’élection est une affaire solennelle et les procédures électorales sont strictement régies par la législation électorale. Les élections publiques doivent être tenues de manière ouverte, juste et honnête. Il n’existe aucun mécanisme de « primaires » en vertu de la loi de Hong Kong. Les « primaires » ne font pas partie des procédures électorales de l’élection du Conseil législatif ou d’autres élections publiques”, pouvait-on lire dans le document.

De son côté, Washington demande des élections «libres et justes» à Hong Kong. Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompéo n’ayant pas hésité à provoqué, en félicitant, sur twitter, les partis du camp pro-démocratie à Hong Kong, appelant à des élections législatives «libres et justes» en septembre.

Trump met fin au statut spécial de Hongkong

Le président américain a signé, mardi, un décret qui met fin au régime économique spécial accordé par les Etats-Unis à l’ancienne colonie britannique, en réaction à la répression exercée par Pékin à Hong Kong. « Avec ce décret, Hongkong sera traité comme la Chine: pas de privilège spécial, pas de traitement économique spécial et pas d’exportations de technologies sensibles», a indiqué Donald Trump lors de sa conférence de presse. Pour rappel, ce sont plus de 1.300 entreprises américaines et plus de 85.000 résidents américains qui sont aujourd’hui établies à Hongkong. 

Réaction immédiate de Pékin qui a menacé les Etats-Unis de représailles et de sanctions. «Il s’agit d’une ingérence flagrante dans les affaires de Hong Kong et les affaires intérieures de la Chine», a dénoncé dans un communiqué le ministère chinois des Affaires étrangères. 



Actualité de la communauté

– La soirée en l’honneur de la fête nationale française prévue ce samedi 18 juillet au Méridien Cyberport, est annulée en raison des dernières règles liées à la pandémie de coronavirus.

– Comment éviter les pièges et choisir la solution santé à Hong Kong en 30 minutes, c’est possible.

Jeudi 16 juillet, Amélie Dionne-Charest, co-fondatrice d’AD MediLink, vous invite à participer à un webinar qui a pour thème : « comprendre le système de santé à Hong Kong ».

 Elle y abordera avec vous les questions essentielles suivantes:

·      Le système de santé à Hong Kong (public vs privé)

·      Les 5 pièges à éviter 

·      Comment économiser sur ses coûts de santé et son assurance?

·      Comment être couvert sur ses conditions pré-existantes ?

Événement gratuit et bien sûr en français.

Jeudi 16 Juillet, 12h – 12h30, et oui, le tout en 30 minutes.

Pour s’inscrire, direction le site d’AD MediLink.

https://admedilink.hk/fr/webinar-comprendre-le-systeme-de-sante-hong-kong/?utm_source=TU&utm_medium=banner&utm_campaign=Webinar_16_Juillet

Une fois inscrit, le lien zoom du webinar vous sera communiqué par e-mail 30 min avant l’événement.

La météo. Journée d’été avec des températures qui iront de 28 à 32° et toujours des risques d’averses. Aujourd’hui jeudi 16 juillet, nous fêtons les « Carmel ».