Une nouvelle application dans les restaurants

Lancée à la fin du mois, cette nouvelle application devrait permettre aux restaurants de vérifier le carnet de vaccination des clients.

Si les clients donnent de fausses informations sur leur vaccination, ils en seront responsables, et non le restaurant, a déclaré Simon Wong.

Le président de l’Institution of Dining Art, a déclaré lundi qu’il avait rencontré des responsables du gouvernement pour discuter de la fameuse « bulle vaccinale ». C’est lors de cette rencontre que Simon Wong a appris qu’une nouvelle application pour le secteur de la restauration était en cours de finalisation.

Le gouvernement a annoncé, la semaine dernière, son intention d’assouplir les mesures de distanciation sociale avec la mise en place de la « bulle vaccinale », en vertu duquel le nombre de personnes autorisées à s’asseoir à une table passerait de quatre à six et le service de restauration pourrait être prolongé de 22 heures à minuit, à condition que tout le personnel ait reçu la première injection de vaccin et que les clients utilisent l’application mobile « LeaveHomeSafe ».

Selon Simon Wong, 50 % des clients ne souhaitent pas utiliser cette application.

Le secteur de la restauration étant en difficulté, il a déclaré qu’il serait difficile de renoncer à la moitié de ses clients potentiels juste pour que les restaurants puissent fonctionner deux heures de plus.

Il a suggéré au gouvernement de ne pas rendre obligatoire le téléchargement de l’application « LeaveHomeSafe » par les clients.

Il a également proposé que la restriction des heures d’ouverture soit assouplie en exigeant que les systèmes de ventilation des restaurants atteignent un taux de renouvellement de l’air de six fois par heure ou que les restaurants installent des purificateurs d’air.

Pour rappel : Dimanche, 719.900 personnes avaient reçu leur première dose, 375 600 le vaccin Sinovac et 344 300 le vaccin BioNTech.

 

La déclaration des fonctionnaires en débat

Le président de la Fédération des syndicats de la fonction publique, Leung Chau-ting, a déclaré que la décision d’exiger des fonctionnaires qu’ils signent une déclaration d’allégeance au gouvernement et de respect de la Loi fondamentale a alimenté une culture de « trahison » parmi les fonctionnaires avec un grand nombre de délations. Depuis l’obligation pour les fonctionnaires de signer la déclaration, les services gouvernementaux ont reçu au moins 10.000 plaintes pour des violations présumées de ladite déclaration.

Comme nous vous en parlions hier, 129 fonctionnaires n’ont pas hésité à remettre en jeu leur carrière dans la fonction publique en refusant de signer le document. Pour le président de la Fédération des syndicats de la fonction publique, il s’agit là d’une décision très courageuse n’hésitant à insister sur l’inquiétude qu’auraient les fonctionnaires pour leur avenir.

 

Un ancien fonctionnaire du gouvernement rejoint RTHK en tant que « conseiller ».

L’ancienne directrice de l’administration Kitty Choi a rejoint RTHK lundi en tant que « conseillère du directeur de la diffusion ».

Cette nomination a été annoncée dans un courrier interne adressé au personnel de la station. Kitty Choi a rejoint le gouvernement en tant qu’agent administratif en 1986 et a gravi les échelons avant de prendre sa retraite début 2019.

Une porte-parole de la RTHK a déclaré que le poste de conseiller à temps partiel est à court terme et que la principale tâche de Kitty Choi sera de fournir des conseils sur la mise en œuvre du rapport d’examen du gouvernement sur la gestion éditoriale de la RTHK.

À la suite d’une enquête, de six mois, menée par une équipe de fonctionnaires, la RTHK a été invitée en février à remédier à de « graves insuffisances » dans ses processus éditoriaux. Pour rappel, depuis la prise de fonction du bureaucrate, Patrick Li, à la direction de RTHK, le mois dernier, il a retiré de l’antenne, à plusieurs reprises, des émissions d’actualité de la programmation à la dernière minute, les jugeant « partiales ».

 

Selon des espions américains, la Chine est en train de construire des armes spatiales !

Information du magazine Capital

La Chine serait en train de développer un véritable arsenal, faisant craindre une accélération de la militarisation de l’espace.

La « guerre des étoiles » est plus que jamais d’actualité. Selon un rapport du renseignement américain sur les risques mondiaux, la Chine travaillerait en effet à l’armement de l’espace en développant des armes capables de cibler les satellites des Américains et leurs alliés. Le document, édité par le Bureau du directeur du renseignement national (ODNI) et relayé par le site Defense News, indique que l‘armée chinoise s’efforce « d’égaler voire de dépasser les capacités américaines dans l’espace, afin de bénéficier des avantages militaires, économiques et de prestige que Washington a tirés de son leadership spatial ».

Des opérations de « développement spatial » qui feront « partie intégrante des campagnes militaires potentielles de l’armée populaire de libération [l’armée chinoise, ndlr] », selon le rapport qui estime que la Chine est la « principale menace » pour la compétitivité technologique des États-Unis dans l’espace. La directrice de Bureau, Avril Haines, a expliqué à Defense News qu’il n’y a « aucun doute » sur le fait que « la Chine se concentre pour devenir le leader dans l’espace ».

Sur le volet économique les États-Unis s’inquiètent également de la construction prochaine d’une station spatiale chinoise en orbite, qui pourrait être opérationnelle entre 2022 et 2024, détaille le New York Post. Par ailleurs, Pékin prévoit de mener de nouvelles opérations d’observation lunaire et pourrait établir une station de recherche robotique sur la Lune, puis une base lunaire avec équipage par intermittence, selon le rapport de l’ODNI.

 

Actualité de la communauté

Attention c’est demain jeudi, Cathédrales de Bambous à la librairie Parenthèses le Jeudi 22 avril à 19h

Voyage poétique et visuel dans un portfolio d’art grand format.

Au programme, lecture en musique dans le célèbre « Fauteuil » de Parenthèses et exposition des photos. 

https://www.facebook.com/860284534040550/posts/3883881631680810/?d=n

 

Enfin la météo avec des températures qui iront de 22 à 28°. Aujourd’hui mercredi 21 avril, nous fêtons les « Anselme ».