Coronavirus

15 nouveaux cas signalés hier jeudi à Hong Kong, tous importés.

 

Les États-Unis « profondément préoccupés » par les « mesures arbitraires » prises à Hong Kong.

Les États-Unis ont déclaré hier, jeudi, être “profondément préoccupés » suite à l’adoption de la nouvelle loi sur l’immigration dont nous vous parlions hier.

Cette loi prévoit, en effet, des pouvoirs permettant clairement d’empêcher les gens de d’embarquer pour Hong Kong, en revanche elle reste assez floue concernant les personnes souhaitant quitter la ville.

L’amendement voté dans le cadre de cette loi habilite les services d’immigration à demander aux compagnies aériennes de ne pas « autoriser des personnes individuelles à monter à bord de l’avion » à destination de Hong Kong, et à leur fournir des informations sur les passagers avant le départ d’un vol.

Bien que le secrétaire à la sécurité, John Lee, ait déclaré que l’amendement ne visera que les vols entrants, rassurant le public sur le fait que les résidents quittant la ville ne seront pas affectés, les craintes demeurent.

« Nous sommes au courant de cette législation et partageons les préoccupations largement répandues à Hong Kong concernant son contenu, ses utilisations potentielles et le manque de surveillance ou de responsabilité« , a déclaré un porte-parole du département d’État dans un communiqué jeudi, rapporte l’AFP.

Les États-Unis exhortent le gouvernement de Hong Kong à ne pas utiliser la loi « comme prétexte pour refuser l’embarquement aux passagers sortants ». A suivre.

 

La police va disposer d’une application pour les interpellations et les fouilles

Lancée le mois prochain, cette application permettra à la police de vérifier plus rapidement l’identité d’une personne en scannant la carte d’identité ou le passeport de la personne contrôlée.

Les données seront envoyées au serveur de la police, et l’application indiquera alors à l’agent si la personne en question est répertoriée comme recherchée ou encore disparue, selon les explications de la Police de Hong Kong.

Les agents devraient commencer à utiliser la nouvelle application dès le mois prochain, et près de 2.800 agents recevront le téléphone équipé d’ici le mois d’août. La police a tenu à souligner que l’application ne stockera aucune information personnelle et que toutes les demandes de contrôle déposées via l’application seront cryptées. Les agents pourront également supprimer à distance toutes les informations contenues dans l’application en cas de perte du téléphone, a précisé la police.

 

Démographie en Chine, des chiffres qui fachent

Information de France 24

Alors qu’elle s’apprête à dévoiler les résultats de son recensement de 2020, et selon le Financial times, information relayée par le South China Morning Post, la Chine pourrait annoncer, pour la première fois depuis 60 ans, une forte baisse de sa population. Les autorités devaient rendre public les chiffres de ce recensement début avril. Mais il y aurait eu, je cite, « des travaux de préparation supplémentaires à mener » en amont de l’annonce, a indiqué le bureau national des statistiques. Selon ces mêmes autorités, le pays compterait depuis trois ans 1,4 milliard d’habitants. Un recul de la population sous ce seuil serait une mauvaise nouvelle pour Pékin à plus d’un titre. De son côté, la Chine a réagi hier, jeudi, en réfutant totalement ce rapport affirmant que sa population a continué de croître l’année dernière. Le Bureau national des statistiques (BNS) a déclaré dans un bref communiqué que la population de la Chine a continué de croître en 2020, et des données détaillées seront publiées dans les résultats du septième recensement de la population à venir.

Une telle baisse, si elle était confirmée, seraient considérée comme un échec de la politique nataliste du président Xi Jinping. Il avait mis fin à la politique de l’enfant unique en 2015, décision jugée trop tardive par certains experts à l’instar de Mary-Françoise Renard, directrice de l’Institut de recherche sur l’économie chinoise (Idrec), contactée par France 24. Après une timide reprise des naissances en 2016, le taux de natalité a recommencé à chuter de plus de 10 % à partir de 2017. « La croissance avait alors commencé à ralentir, tandis que le coût de la vie, lui, augmentait, poussant bon nombre de Chinois à choisir de ne pas faire plus d’enfants« , résume la spécialiste de la Chine auprès de la chaîne française.

Une baisse de la population serait surtout une menace pour le miracle économique chinois. « La question de la démographie est un problème structurel central pour l’économie du pays« , assure Mary-Françoise Renard.

Ce déclin démographique reflète aussi le vieillissement rapide de la population chinoise. Il faut pouvoir prendre en charge les aînés, tout en préparant sa propre retraite. De quoi accentuer encore la tendance des Chinois à mettre de l’argent de côté, alors que « l’épargne est déjà à un niveau très élevé, ce qui se fait au détriment de la consommation« , détaille cette spécialiste de l’économie chinoise.

Le repli de la population, associé à son vieillissement, vient directement contrecarrer le grand dessein de Xi Jinping de développer le marché intérieur afin de réduire la dépendance de l’économie chinoise aux exportations.

Selon le New York Times, une des solutions proposées par les autorités serait de repousser l’âge de la retraite pour freiner le déséquilibre grandissant entre le nombre d’actifs et celui des inactifs.

Cette crise démographique « peut avoir des répercussions bien au-delà des frontières chinoises« , affirme le Financial Times. Mais, d’un autre côté, « d’autres secteurs pourraient en profiter« , souligne Mary-Françoise Renard. À commencer par les sociétés qui construisent et gèrent les maisons de retraite. Et, comme le souligne la directrice de l’Idrec, c’est un domaine dans lequel la France excelle.

 

Actualité de la communauté

Jeudi 6 mai

Rencontre culinaire avec Margot Zhang à la libraire Parenthèses

Auteur du blog culinaire « Recettes d’une Chinoise », Margot Zhang vous invite à un voyage gourmand pour vous révéler ses meilleures recettes chinoises. 

Découvrez une cuisine raffinée et pourtant si facile à préparer au quotidien. Des recettes délicieuses, toutes les bases, des infos sur les ingrédients et les ustensiles, les gestes incontournables, des astuces et des centaines de photos en pas à pas. Cuisiner chinois, c’est easy !  

Margot Zhang est est née à Pékin. Dès son plus jeune âge, auprès de sa mère et sa grand-mère, elle s’initie aux secrets d’une cuisine familiale et savoureuse. Elle arrive quelques années plus tard à Paris pour y finir ses études.

En 2008, elle crée son blog culinaire,« Recettes d’une Chinoise », pour partager sa cuisine simple et authentique, et s’impose rapidement comme la référence en cuisine chinoise de la blogosphère francophone.

Elle vit depuis peu à Hong-Kong, donne des cours de cuisine pour les particuliers et propose des activités de consulting pour les professionnels.

Attention nombre de places limité.

Réservation chaudement recommandée pour cet événement.

 

Enfin la météo avec des températures qui iront de 22 à 29° avec des averses. Aujourd’hui vendredi 30 avril, nous fêtons les « Robert ».