Coronavirus

Une première depuis le début de cette 3ème vague avec zéro cas signalé hier mercredi. Dans le même temps, les spectateurs du Hong Kong Philarmonic ont été invités à se faire tester. Un musicien, Lorenzo Antonio Iosco, clarinettiste, a été testé positif au Covid-19.

Il s’était produit dans la salle de concert du centre culturel de Tsim Sha Tsui les 9 et 10 octobre au soir. Plus de 90 musiciens partageaient la scène avec lui. Tous ont été mis en quarantaine. Les autorités sanitaires lancent un appel auprès de toutes les personnes ayant assisté à ces concerts pour qu’elles se fassent tester rapidement.

Le président chinois Xi Jinping à Shenzhen pour le 40e anniversaire de la Zone Economique Spéciale

Nous vous en parlions hier, la cheffe de l’exécutif s’est rendue à la convocation, hier, du leader chinois Xi Jinping, pour cette célébration à Shenzhen, ville considérée par la Chine comme “moteur”dans le projet économique régional de la « Grande Baie », the Greater Bay Area. Dans son allocution, le président chinois a déclaré que Shenzhen était «une toute nouvelle ville créée par le parti et le peuple après la réforme».

Il a souligné qu’au cours des 40 dernières années, Shenzhen a travaillé dur pour promouvoir vigoureusement l’innovation technologique.

Le produit intérieur brut (PIB) est passé de 270 millions de yuans en 1980 à 2,7 billions de yuans en 2019, soit une augmentation annuelle en moyenne de plus de 20%.

Insistant sur le rôle important pris par Shenzhen dans le développement de la « Greater Bay Area », Xi Jinping a déclaré que Hong Kong, Macao et Taiwan, ainsi que les Chinois d’outre-mer, devraient tous être encouragés et guidés pour aider au développement de la ville et autres zones économiques spéciales (ZES).

 » La région de la grande baie est une stratégie de développement majeure du pays. Shenzhen étant un moteur important de son développement, nous devons saisir les principales opportunités historiques dans le développement de la région de la grande baie, promouvoir l’alignement des règles économiques et des institutions de Guangdong, Hong Kong et Macao », a-t-il déclaré.

Ses propos viennent au moment où beaucoup d’observateurs parlent d’une mise à l’écart de Hong Kong par Pékin faisant de Shenzhen une «ville modèle» dans les réformes économiques du pays.

Les militants écologistes interpellent le gouvernement

Les militants écologistes ont appelé mercredi l’administration de Carrie Lam à proposer une vision audacieuse pour une reprise économique verte suite à la pandémie de coronavirus, présentant ce qu’ils ont décrit comme « le discours politique du peuple » le jour où la cheffe de l’exécutif était censée présenter son plan.

Ockenden, Patrick Fung, directeur général de Clean Air Network, et Paul Zimmerman, de Designing Hong Kong, ont présenté ce qu’ils pensaient devoir être inclus dans un programme de relance écologique. Patrick Fung a déclaré que le gouvernement devrait examiner la façon dont la ville pourrait se remettre de la pandémie «socialement, économiquement [et] en même temps, de manière saine et sobre en carbone».

Il a déclaré que le Royaume-Uni, la France et la Corée du Sud avaient dépensé des milliards de dollars pour étudier comment rendre plus écologiques les transports, créer de nouveaux emplois dans le secteur de l’énergie ou encore réduire la pollution de l’air. Patrick Fung a souligné que toute la flotte de bus de Shenzhen fonctionne à l’électricité, tandis qu’à Hong Kong, moins de 1% de la flotte de bus est électrique. Ockenden a déclaré qu’il était important que les initiatives de politique sur une reprise verte viennent directement de Carrie Lam.

Justin Trudeau met en garde Pékin contre Hong Kong et le traitement des Ouïghours

A l’occasion du 50ème anniversaire des relations diplomatiques entre la Chine et le Canada, le premier ministre Justin Trudeau a vivement critiqué le bilan de la Chine en matière de droits de la personne.

Justin Trudeau a averti mardi la Chine que sa «diplomatie coercitive», ses mesures répressives à Hong Kong et la détention de musulmans ouïghours sont contre-productives pour elle-même et pour le reste du monde. L’ancien diplomate canadien Michael Kovrig et l’homme d’affaires Michael Spavor sont détenus en Chine depuis près de deux ans, accusés d’espionnage. Les gouvernements occidentaux considèrent la détention des deux Canadiens comme des représailles à l’arrestation par le Canada de Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei et fille de son fondateur. Meng Wanzhou a été arrêté sur un mandat américain en décembre 2018 lors d’une escale à Vancouver et est accusé de fraude bancaire liée à des violations des sanctions américaines contre l’Iran.

La Chine élue au Conseil des droits de l’Homme

Elue le 13 octobre pour la période 2021-2023, lors de la 75ème Assemblée générale des Nations Unies, la Chine avait déjà été membre de ce Conseil à quatre reprises.

Le Conseil des droits de l’Homme, fondé en 2006, est l’organisation des Nations Unies chargée de la promotion et de la protection des droits de l’homme. Il s’agit d’un organe subsidiaire de l’Assemblée générale des Nations Unies, qui est composé de 47 États membres.

Les membres du Conseil sont élus par l’Assemblée générale pour un mandat de trois ans, et ne peuvent exercer que deux mandats consécutifs avant de devoir céder leur siège. La Chine a été élue au Conseil des droits de l’homme, en 2006, 2009, 2013, 2016 et 2020.

Enfin la météo avec des températures en baisse qui iront de 24 à 28° avec des averses. Aujourd’hui jeudi 15 octobre nous fêtons les « Ste Thérèse d’Avila”