Coronavirus

2 nouveau cas signalés hier mardi à Hong Kong, cas importés en provenance des Philippines et du Quatar

 

Des spécialistes des maladies infectieuses de Hong Kong primés

Yuen Kwok-yung et Malik Peiris, ont remporté le Prix scientifique du futur dans le domaine des sciences de la vie, prix décernés en reconnaissance de leurs travaux contribuant à la compréhension des maladies émergentes telles que le SRAS ou encore la Covid-19.

Selon une déclaration du jury du Prix des sciences de l’avenir, les deux lauréats ont apporté « des contributions fondamentales à notre compréhension des maladies infectieuses émergentes, du SRAS en 2003 à la Covid-19, qui ont conduit à des réponses et des stratégies plus efficaces pour contrôler ces maladies ».

Il a noté que pendant l’épidémie de SRAS, Yuen Kwok-yung, Malik Peiris et leur équipe ont traité les premiers patients à Hong Kong, et leurs travaux ont été essentiels à la conception de tests de diagnostic.

Selon le jury, ces travaux avaient permis de mieux comprendre les virus et la transmission inter-espèces, et de prévoir la réapparition d’une épidémie de type Sars et l’importance de la préparation de la santé publique.

La cérémonie de remise du prix aura lieu à Pékin le 21 novembre.

 

343 millions supplémentaires pour soutenir la recherche universitaire

Le Bureau de l’alimentation et de la santé et le Conseil de la recherche ont approuvé lundi l’octroi d’un montant supplémentaire de 343 millions de Hong Kong dollars pour aider les universités locales à mener des études sur la Covid-19. Il s’agit de la troisième tranche de financement qui s’ajoute à un total de 170 millions de HK$ approuvés dans le cadre du Fonds pour la santé et la recherche médicale.

Ce financement supplémentaire sera utilisé pour 18 études, comprenant l’évaluation de la réponse immunitaire induite par le vaccin et la sécurité de la vaccination pour différents groupes, y compris les jeunes adolescents, les adultes ou encore les personnes âgées.

La secrétaire d’État à l’alimentation et à la santé, Sophia Chan, qui préside également le Conseil de la recherche, a déclaré qu’un montant total de 513 millions de HKD avait été approuvé pour soutenir 67 études de recherche Covid-19.

Les résultats intermédiaires de ces études seront présentés par les équipes du projet lors du symposium de recherche sur la santé 2021 qui se tiendra le 23 novembre en présence d’intervenants étrangers.

 

L’association des journalistes de Hong Kong ne se laissera pas faire

C’est ce qu’à déclarer hier le président de l’organisation, indiquant que la HKJA fera de son mieux pour rester en activité aussi longtemps que possible.

Cette déclaration fait suite à une interview accordée au journal Ta Kung Pao, le ministre de la sécurité Chris Tang a affirmé que l’association avait « infiltré les écoles » pour recruter des étudiants en tant que journalistes. Il aurait également déclaré que le comité exécutif de l’association est issu de certains médias spécifiques, remettant en question la représentativité de ce comité.

Pour le président de l’association, Ronson Chan, les commentaires de Chris Tang étaient erronés et regrettables.

Ronson Chan a déclaré que l’association compte moins de 60 étudiants reporters parmi ses membres, soit seulement 13 %, ajoutant qu’il est difficile pour les journalistes d’assumer le rôle de membres du comité exécutif en raison de la pression exercée par leurs patrons et que, par conséquent, les membres clés actuels proviennent soit d’organisations de médias indépendants, soit d’agences de presse étrangères.

« Nous ne nous dissoudrons pas facilement et nous ferons de notre mieux pour remplir notre devoir jusqu’au dernier moment« , a-t-il déclaré.

L’association a déclaré qu’elle accueillerait favorablement une rencontre avec le chef de la sécurité pour un échange de vues, notamment afin d’éviter la propagation de fausses informations.

 

Deux personnes libérées après un procès jugé inéquitable

La Haute Cour a annulé lundi la condamnation de deux personnes accusées d’avoir participé à un rassemblement illégal dans la nuit du 3 août 2019, à Mong Kok, estimant que le procès n’était pas équitable, mais la Cour a confirmé la condamnation de six autres accusés dans cette affaire.

Les huit accusés ont été condamnés à des peines allant jusqu’à six mois de prison ou envoyés dans des centres de réhabilitation, sept d’entre eux ayant été libérés sous caution pour l’appel.

En rendant son verdict, la juge Judianna Barnes a estimé que l’accusation n’avait pas réussi à prouver au-delà de tout doute raisonnable que deux des accusés âgés de 24 et 25 ans, avaient participé à la fameuse manifestation illégale.

Mais Judianna Barnes a rejeté les appels des six autres accusés, affirmant que l’accusation avait prouvé leur rôle dans la manifestation au-delà de tout doute raisonnable. Les six personnes ont été immédiatement remises en détention pour purger le reste de leur peine.

 

Les inscriptions pour la quarantaine à Penny’s Bay ouvertes

A la suite du manque d’hôtels disponibles pour accueillir les employées de maison pour leur quarantaine, le gouvernement avait annoncé qu’il ouvrirait le centre de Penny’s Bay à partir du 20 septembre, au prix de 480 HK$ par nuit avec les trois repas.

Les réservations pour les 800 chambres prévues pour les employés de maison sont désormais ouvertes.

Ces chambres sont disponibles pour les employés de maison vaccinées en provenance du Bangladesh, d’Inde, d’Indonésie, de Malaisie, du Népal, du Pakistan, des Philippines, de Singapour, de Thaïlande ou encore des Émirats arabes unis. Selon le gouvernement, le centre recevra au maximum 50 employées de maison par jour.

Cliquez ici pour plus d’informations

 

Google aurait fourni des données utilisateurs à la justice hongkongaise

Une information de Hong Kong Free Press

Après avoir assuré, en juin 2020, tout comme Facebook et Twitter, qu’elle ne répondrait plus favorablement aux demandes d’informations de la part des autorités hongkongaises, l’entreprise américaine semblerait être revenue sur cette affirmation. Affirmation qui faisait suite à l’adoption de la loi de sécurité nationale.

Selon une information de Hong Kong Free Press, Google aurait fourni des données utilisateurs pour 43 demandes émanant des autorités hongkongaises au second semestre 2020. Parmi elles, deux concernaient des enquêtes relatives à la traite d’êtres humains, et une troisième était relative à des menaces sérieuses contre une personne.

A suivre

 

Actualités de la communauté

Journées du patrimoine à Hong Kong

En écho aux Journées européennes du patrimoine les 18 et 19 septembre, le Consulat général de France vous invite à déambuler dans Hong Kong en suivant des « itinéraires français », à travers l’application Take on Hong Kong ; application lancée en collaboration avec Chinese U et qui recense sous forme de carte interactive, les lieux patrimoniaux majeurs de la ville.

Deux routes françaises seront spécifiquement créées pour mettre en avant le patrimoine français sur l’île de Hong Kong et dans le quartier de Kowloon. Certains de ces lieux seront exceptionnellement ouverts les 18 et 19 septembre, sous formes de visites guidées.

Informations : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.cuhk.hkhistwalk

 

Musique classique

Les mélomanes pourront découvrir au cinéma, les 17 et 21 septembre, « Vivre la musique » avec les enregistrements des sonates de Debussy interprétées par le violoncelliste français, Aurélien Pascal.

Informations : https://hksl.org/vive-la-musique/

 

Enfin la météo avec des averses et des températures qui iront de 27 à 32°. Aujourd’hui mercredi 15 septembre, nous fêtons les « Roland » et les « Lola »

 

Merci beaucoup pour votre écoute et toujours un petit message de soutien à celles et ceux en quarantaine.