Elie Aboud est franco-libanais. Elu en 2007 dans l’Hérault sous la couleur des Républicains. Il fût nommé par Laurent Wauquiez à la tête de la fédération des Français de l’étranger en 2019 du parti Les Républicains. Depuis ce médecin est retourné à la vie civile.

Après l’accident à Beyrouth, il s’est engagé auprès la population libanaise et de la communauté des Français de l’étranger.

Le peuple libanais a besoin d’aide

Avec Elie Aboud, nous revenons sur la solidarité française avec le peuple libanais. Malgré les intentions, les besoins sont encore énormes comme nous l’explique l’ancien député.

Les Français au Liban ont aussi besoin d’aide

Réaffirmant l’ancrage des Français du Liban dans ce pays mais aussi en France, Elie Aboud s’étonne du différentiel entre les propos de Jean-Baptiste Lemoyne, le Secrétaire d’Etat aux Français de l’étranger, et la réalité sur le terrain.

Il dénonce les problèmes rencontrés par les expatriés, au Liban, mais aussi dans le monde. La non-reconnaissance dans de nombreux pays de la Caisse des Français de l’Etranger est un sujet qui inquiète par son impact sur la santé de nos compatriotes.

Education, entreprenariat, aides sociales, le droit au compte, les lacunes du gouvernement sont nombreuses après près de 5 ans. Il détaille les mesures qu’il imagine.

Les Républicains consolideront leurs positions aux consulaires

« Si nous ne sommes pas au second tour, le parti n’y survivra pas »

Elie Aboud pense que les Républicains feront, comme aux municipales en France, un résultat qui sera porteur pour l’avenir, que ce soit à l’élection présidentielle ou aux législatives. Et ce malgré le faible nombre de candidatures, il revient, d’ailleurs, sur ces candidats qui ne s’assument pas LR.

Le bureau politique de la fédération doit envoyer un message claire

La députation ! Elie Aboud veut retourner sur les bancs de l’Assemblée nationale et nous annonce sa candidature pour la Xème circonscription des Français de l’Etranger (Afrique de l’Est et Moyen-orient – hors Israël).