Lundi : résultats du baccalauréat au lycée français de Hong Kong

Au lycée Français de Hong Kong comme partout dans le monde, ce baccalauréat restera gravé dans les mémoires.

Impossible pour la promotion 2020 d’oublier les conditions de ce baccalauréat. Entre les manifestations de l’année dernière et le coronavirus de cette année, les événements dits « exceptionnels » se sont enchainés. C’est donc à distance que les élèves ont du travailler pour ce qui devait être leur année, la dernière, celle du bac !

Soutenus par l’ensemble du corps enseignant mais aussi par leurs parents, ils ont su maintenir un très bon niveau avec un travail sérieux sans jamais se relâcher. Une fois encore, le taux de réussite est de 100% et ce, dès le 1er tour. Cette année pas de rattrapage! 97% ont obtenu une mention dont 62% une mention “très bien”. A noter que 3 élèves ont obtenu la note maximale de 20. Toute l’équipe de « La French Radio » adresse ses félicitations à tous les bacheliers et à l’ensemble des enseignants.

Mardi : centres de quarantaine du gouvernement

Le personnel et les bénévoles travaillant au sein des centres de quarantaine de Hong Kong au cours de ces cinq derniers mois ont dû faire face à des situations extrêmes. Alors que Hong Kong indiquait lundi, plus de deux semaines sans infections locales, le gouvernement a annoncé la fermeture d’ici la fin du mois de juillet d’un des plus grands centres de quarantaine, Chun Yeung Estate, qui devrait être reconverti en logements sociaux.

Hong Kong a adopté une mesure de confinement obligatoire de 14 jours en janvier pour isoler les personnes considérées comme ayant été en contact étroit avec des malades, ainsi que les personnes en provenance de lieux à haut risque.

Les chiffres en début de semaine étaient de 9.579 personnes ayant séjourné dans des centres de quarantaine du gouvernement.

À l’heure actuelle, les centres en activité sont : le Junior Police Call Permanent Activity Centre et le Integrated Youth Training Camp à Pat Heung; le parc Lei Yue Mun et le village de vacances à Chai Wan; et le domaine Chun Yeung à Fo Tan, le tout représentant 2.323 places.

Une nouvelle installation à Penny Bay devrait fournir environ 700 places à la fin du mois de juillet. Le Dr Cecilia Fan Yuen-man, consultante au ministère de la Santé a déclaré que, jusqu’à présent, 600 membres du personnel, dont 100 médecins et 250 infirmières avaient été mobilisés pour former des postes médicaux dans chaque centre de quarantaine, comprenant en moyenne trois médecins et six infirmières. Pour Yan Ching-man, une infirmière bénévole du service médical auxiliaire, la clé pour changer les cœurs et les esprits était la patience, l’empathie et l’amour. Tout est dit.

Mercredi : loi sécurité nationale de Hong Kong

La loi a été adoptée à l’unanimité par les 162 membres du Comité permanent du Congrès populaire national du peuple, mardi et signé directement par le président chinois Xi Jinping. La loi interdisant les actes de sécession, de subversion, de terrorisme et de collusion avec des forces étrangères pour mettre en danger la sécurité nationale, est entrée en vigueur dès mercredi 1er juillet, jour du 23e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la Chine par les britanniques.

Dans le même temps, Joshua Wong Chi-fung, Nathan Law Kwun-chung et Agnes Chow Ting ont annoncé dissoudre le parti Démosisto, parti co-fondé par Joshua Wong. Tous les trois annonçant vouloir s’engager dans le combat à titre personnel et non plus au nom du parti. Le parti Demosisto est considéré comme l’une des principales cibles de la loi, notamment suite au déplacement aux Etats-Unis de Joshua Wong, alors secrétaire général du Parti, l’année dernière.

En cause, son témoignage devant une commission au Capitole des États-Unis et sa rencontre avec la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, en septembre dernier.

Le Conseil des affaires continentales de Taïwan a publié une déclaration très critique, affirmant que la loi sur la sécurité nationale était un autre moyen pour Pékin de resserrer son contrôle sur Hong Kong.

Séoul exprime ses préoccupations concernant la loi sur la sécurité. La Corée du Sud s’est dite également préoccupée par les conséquences de l’adoption de la loi sur la sécurité sur ses liens économiques avec Hong Kong.

La Grande-Bretagne a également réagit à travers son ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, qui a déclaré : « Nous sommes profondément préoccupés par l’adoption par Pékin de la loi sur la sécurité nationale”.

L’Union européenne s’est également exprimée, « Nous déplorons cette décision« , a déclaré le Président du Conseil de l’UE, Charles Michel, lors d’une conférence de presse à la suite d’un sommet vidéo avec le Président sud-coréen Moon Jae In, propos rapportés Reuters. « Cette loi risque de compromettre gravement l’autonomie de Hong Kong et d’avoir un effet préjudiciable sur l’indépendance du pouvoir judiciaire et l’état de droit« , a-t-il déclaré.

Jeudi : la loi sur la sécurité nationale toujours

Pour Zhang Xiaoming, directeur adjoint du Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao, la loi aidera la pratique « d’un pays, deux systèmes » à se maintenir et à aller loin, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

La nouvelle loi est pleinement conforme au principe « un pays, deux systèmes » et combine parfaitement l’adhésion à « un pays » et le respect des différences entre « deux systèmes », a-t-il déclaré. Il a également souligné que l’adoption d’une loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale dans une région administrative locale est entièrement une affaire interne de la Chine.

Vendredi : manifestation d’activistes et de militants pro-Beijing

Des dizaines d’activistes et de représentants pro-Beijing ont organisé une manifestation devant le consulat des États-Unis, jeudi, exhortant Washington à cesser d’interférer dans les affaires de Hong Kong.

Le groupe a déclaré avoir recueilli 1,6 million de signatures en ligne soutenant leur action. Holden Chow, membre du legco et VP du parti pro beijing, le DAB, a déclaré que les signatures recueillies montrent la vraie voix du peuple de Hong Kong. Le parlementaire, a déclaré à la RTHK que « tous les pays, y compris les États-Unis et d’autres pays étrangers, ont toute une série de lois de sécurité nationale très draconiennes pour protéger leur propre sécurité nationale ».

Actualité de la communauté

Rappel.

Samedi 11 juillet : Le retour de CHORUS AT THE WANCH où l’ensemble des élèves se produiront de 18h30 à 21h.

https://www.facebook.com/events/298634528192960/

Tous ces événements sont gratuits.

The Wanch – 54, Jaffe Road, Wanchai

Retrouvez toutes les informations pratiques pour ces événements sur la page de ce journal de notre site internet.

A noter dans vos agendas :

La fête nationale française à Hong Kong, organisée par l’UFE au Méridien de Cyberport, le samedi 18 juillet, avec le soutien du consulat général de France en partenariat avec Hong Kong Accueil et l’Alliance Française.

Egalement partenaires : “La French Radio Hong Kong et Macao” et la magazine “Trait d’union”.

Au programme de la soirée qui commencera à 18h : cocktail, diner et soirée dansante.

Lien pour les informations sur le site de ce journal de notre site internet.

Lien de réservation : https://forms.gle/zghSAmqrtREGWszG7

Enfin la météo avec des températures qui iront de 27 à 32° avec des averses. Aujourd’hui samedi 4 juillet nous fêtons les « Florent».