A la veille de la clôture du dépôt des listes pour les élections sénatoriales, nous recevons la candidate qui a battu Eva Joly lors des primaires organisées par Alexandre Chateau-Ducos, le responsable des sections dédiées aux Français établis hors de France d’Europe-Ecologie-Les verts. 

Melanie Vogel est une marseillaise qui a pris le large dans le cadre de son parcours engagée auprès d’Amnesty International au Chili. Puis elle fut recrutée par un centre d’étude et de droit dédié à l’environnement à Toronto (Canada). 

Après avoir découvert des pays européens, elle revient en France pour diriger la campagne des écologistes lors des élections européennes en 2014. Depuis elle travaille au sein du parlement de l’Union européenne auprès du groupe Verts/ALE

Succès aux consulaires – cap sur les sénatoriales 

Après la percée historique lors des élections consulaires de mai 2021, EELV se lance pour la première fois, seul, pour ces élections sénatoriales des Français de l’étranger. Courtisés par Ségolène Royal, par Laure Pallez ou Yan Chantrel, les candidats à l’investiture PS, Alexandre Château-Ducos et Mélanie Vogel ont préféré relever le défi ! L’enjeu ? Avoir une élue indépendante de la tutelle du PS au Sénat.

Avec Melanie Vogel, on revient sur ces deux dernières années marquées par la pandémie. Elle dénonce « la lenteur (de réalisation) des promesses faites aux Français hors de France » . On en profite pour faire le bilan des élections consulaires et du rôle de ces élus locaux. 

« Une candidature portée par un collectif « 

La seule candidate non-élue consulaire ou sortante réunie sur sa liste des représentants de La France insoumise, de Place publique, etc.. Elle explique le choix de constitution de celle-liste loin du Parti socialiste et de Ségolène Royal. 

L’occasion d’évoquer avec elle le rôle d’un sénateur des Français de l’étranger et ensemble nous évoquons leurs projets et leurs ambitions pour les expatriés mais aussi plus globalement pour la nation.