Lundi.

Solitude dans les maisons de retraite à Hong Kong

En raison de l’épidémie, les établissements maintiennent le public à l’écart et une véritable solitude frappe les résidents âgés. Ces restrictions imposées aux visiteurs, a aidé à mettre ces personnes fragiles, en sécurité. Mais certains patients ont développé des problèmes de santé mentale parce qu’ils n’ont pas vu les membres de leur famille pendant des mois. En effet, depuis que la pandémie de Covid-19 a frappé Hong Kong en janvier dernier, les visites sont moins régulières et les sorties pour les repas en famille ont cessé.

Les experts s’inquiètent du fait que les mois d’isolement ont eu un impact négatif sur la santé mentale de certains résidents, l’un d’eux affirmant que cela a entraîné une « épidémie de solitude ». Ils expliquent que les mesures prises pour contenir le virus, y compris l’éloignement social et la suspension des visites des membres de la famille, les ont gardés en sécurité, mais qu’elles ont peut-être eu un effet négatif sur la santé mentale des résidents âgés. Environ 75.000 personnes âgées vivent dans les 750 foyers de Hong Kong.

Mardi.

L’ordonnance sur l’hymne national est entrée en vigueur à Hong Kong

La cheffe de l’exécutif, Carrie Lam, a signé le 11 juin dernier l’ordonnance sur l’hymne national adoptée par le LegCo. Cette ordonnance est immédiatement entrée en vigueur après sa publication le 12 juin au Journal officiel. 

Désormais, le drapeau national, l’emblème national, et l’hymne national sont les symboles et les signes de la nation. « En tant que partie inaliénable de la République populaire de Chine, Hong Kong a le devoir de préserver la dignité de l’hymne national par le biais de la loi », a indiqué Carrie Lam.

Cette dernière a ajouté que « pour permettre à notre prochaine génération de comprendre l’histoire et l’esprit de l’hymne national et d’observer l’étiquette pour son exécution et son chant, le Bureau de l’éducation mettra à jour ses ressources d’apprentissage et d’enseignement et donnera des instructions aux écoles par le biais de circulaires pour soutenir les écoles dans l’enseignement aux élèves », lors d’un point presse à Hong Kong. Selon le communiqué de presse du gouvernement de Hong Kong, les infractions prévues par l’ordonnance ne concernent que l’utilisation abusive de l’hymne national ou des actes publics et intentionnels visant à l’insulter.

Mercredi.

Assouplissement des règles liées à la pandémie de Coronavirus

Hong Kong autorise désormais des regroupements allant jusqu’à 50 personnes. Les rassemblements publics sont désormais autorisés et les restaurants peuvent fonctionner à pleine capacité tout en respectant les 1m50 de distance entre les tables. Les banquets de mariage peuvent également reprendre dès le 19 juin. Les règles actuelles sont en vigueur jusque jeudi. Les spectacles pourront également reprendre, mais les artistes devront porter un masque ou maintenir une distance par rapport au public. Carrie Lam, a déclaré que même si le gouvernement adoptait une approche détendue, une certaine forme de distanciation sociale était encore nécessaire. « La situation actuelle est plutôt stable, mais cela ne veut pas dire que nous n’avons pas besoin d’être vigilants », a-t-elle déclaré.

Jeudi.

La Chine et le Royaume-Uni s’affrontent au sujet de Hong Kong à l’ONU

La Grande-Bretagne a déclaré mardi que le plan de Pékin d’imposer une législation sur la sécurité nationale à Hong Kong mettait en péril l’autonomie et les libertés de la région administrative spéciale et violerait les engagements de la Chine en vertu de la Déclaration conjointe sino-britannique.

La délégation de Pékin a demandé à Londres de rester en dehors des affaires de la Chine.

« L’imposition de la loi proposée est en conflit direct avec les obligations internationales de la Chine en vertu de la Déclaration commune, un traité conclu par le Royaume-Uni et la Chine et enregistré auprès des Nations Unies« , a déclaré Julian Braithwaite, ambassadeur de la Grande-Bretagne auprès de l’ONU à Genève. Pour Jiang Duan, ministre chinois des Droits de l’homme à la mission de Genève, « L’adoption par la Chine de lois dans la région administrative spéciale de Hong Kong pour sauvegarder la sécurité nationale vise à colmater les brèches […] et à protéger efficacement la souveraineté et la sécurité nationales ». « C’est légitime, légal et impératif. » a-t-il déclaré.

Vendredi.

Actualités culturelles

– CHORUS présente une libre adaptation de la pièce de Clément Koch “De L’Autre Côté De La Route”.

Nous avons rencontré celle qui est derrière cet événement, Marion Demeneix qui nous en parle, on l’écoute. Cette pièce a lieu au Peel Fresco Lundi et mardi.

Peel Fresco – 49 Peel Street – Central

Billets : 250 hkd

lundi 22 juin – 20h:

https://ticketdood.com/e/186/de-lautre-cote-de-la-route-22-juin-2020

mardi 23 juin – 19h :

https://ticketdood.com/e/188/de-lautre-cote-de-a-route-23-juin-2020

– Du 17 au 27 juin découvrez, à Tai Kwun Unscheduled, une exposition où 12 galeries exposent les oeuvres d’un artiste. Nous avons rencontré, Fabio Rossi à l’origine du comité d’organisation de l’évènement. 

On l’écoute nous en parler.

Tai Kwun au 10 Hollywood Road

Enfin la météo avec des températures qui iront d 28 à 32°. Aujourd’hui Samedi, nous fêtons les « Sylvère » mais aussi les « Séverine ».